27/11/2013 17:37

Russie: Les services de sécurité interdisent Gmail aux fonctionnaires

Les services russes de sécurité ont interdit aux responsables de l'Etat de se servir des messageries étrangères, comme Gmail, après les révélations sur les programmes américains de surveillance, a rapporté mercredi le quotidien Izvestia.

Dans une lettre adressée aux représentants du président russe dans les régions, le FSB (Service fédéral de sécurité) "a recommandé aux fonctionnaires de ne pas utiliser les services étrangers comme Gmail", a écrit Izvestia.

Jusqu'à présent, les fonctionnaires russes ont largement utilisé Gmail et d'autres messageries étrangères, selon le journal.

Début novembre, en pleine polémique avec l'Europe et l'Asie sur la collecte massive de données par Washington, les États-Unis ont concédé avoir commis des excès en matière d'espionnage, tout en justifiant ces opérations par la lutte antiterroriste et la prévention contre des attentats.

Six grands groupes américains de la technologie (Google, Apple, Microsoft, Facebook, Yahoo! et AOL) ont pressé le Congrès de contrôler davantage la NSA, en exigeant plus de transparence sur la surveillance et plus de protection de la vie privée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ridley
6/décembre/2013 - 04h44
jarod26 a écrit :

ils vont bien un jour se faire la paix mais bon

2014 peut être smiley

Portrait de Ridley
6/décembre/2013 - 04h44
Patrick83 a écrit :

Russie et Américains sont toujours de bons amis

smiley

Portrait de Ridley
6/décembre/2013 - 04h44

La Russie vit dans une autre époque

Portrait de InscritPourCommenterTitre
28/novembre/2013 - 02h52 - depuis l'application mobile

Titre polemique (et c est un pleonasme)
"Le fsb russe interdit d utiliser gmail " dans le titre alors que dans l article il y es dit "il conseille de ne pas utiliser gmail et consort"( qq chose de tres conprehensible en vue de ce que les states (nsa et cie) on fait sur l espionage....
Ah polemique quand tu nous tien.

Portrait de TheVoice
27/novembre/2013 - 23h41 - depuis l'application mobile

On est dans les griffes des américains