18/11/2013 10:03

Rythmes scolaires: 69% des Français pour l'annulation ou le report

Près de sept Français sur dix (69%) se disent favorables à une annulation de la réforme des rythmes scolaires ou à son report, selon un sondage de l'institut BVA Opinion pour l'émission "CQFD" sur i-TELE.

Près de la moitié des sondés (48%) souhaitent l'annulation de la réforme, qui a fait l'objet de grèves, manifestations et blocages d'écoles cette semaine, à l'initiative d'enseignants, personnels municipaux ou parents.

La proportion monte à 55% dans les communes rurales et descend à 42% dans les villes de plus de 100.000 habitants.

Plus d'une personne interrogée sur cinq (21%) se prononce pour un report de la réforme, qui doit être généralisée à la rentrée 2014. Près d'un tiers (29%) souhaite que la réforme soit appliquée comme prévu et 2% se disent sans opinion.

C'est chez les sympathisants de droite que les sondés se prononcent le plus pour une annulation (72%). L'UMP, qui a instauré la semaine décriée de quatre jours en 2008, a fait de la réforme des rythmes son cheval de bataille à l'approche des municipales.

Chez les sympathisants de gauche, les avis sont plus partagés: une majorité (52%) souhaite que la réforme soit appliquée comme prévu, un cinquième (21%) qu'elle soit annulée, un quart (25%) qu'elle soit reportée, tandis que 2% sont sans opinion.

Si le gouvernement met en avant "l'intérêt de l'enfant", le sondage relève un "gros doute dans l'opinion à ce sujet puisque 61% des Français considèrent que la réforme des rythmes scolaires a un impact plutôt négatif sur le bien-être des élèves", indique Céline Bracq, directrice adjointe de BVA Opinion. La proportion s'élève à 69% dans la tranche d'âge des 35-49 ans, "en majorité parents d'enfants scolarisés en maternelle et primaire". Pour 35% des sondés l'impact est plutôt positif .

Une majorité de sympathisants de gauche (62%) juge l'impact plutôt positif (33% négatif) et une majorité de sympathisants de droite (86%) estime l'impact plutôt négatif (12% positif).

Enquête réalisée les 14 et 15 novembre auprès d'un échantillon de 1.075 personnes âgées de 18 ans et plus, recrutées par téléphone et interrogées sur internet, suivant la méthode des quotas.

Selon un autre sondage jeudi, de CSA pour BFMTV, 54% des Français estiment que le gouvernement devrait abandonner la réforme, 24% pensent qu'il faudrait un délai supplémentaire et 22% que le gouvernement devrait maintenir la réforme au rythme prévu.

Jean-Marc Ayrault a affiché vendredi sa fermeté sur la réforme des rythmes scolaires, qui "doit être faite et se fera", a-t-il dit, en dépit de l'opposition d'élus, de syndicats et de parents d'élèves.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LicorneMagique
18/novembre/2013 - 11h47
JPaul a écrit :

Effectivement ils sont quand même réveillés le mercredi puisque la plupart des parents vont travailler et ils  les emmènent soi dans la famille, soi à la crèche, soi chez la nounou, etc... et s'ils ne les emmènent pas ce sont les grands parents qui viennent les garder, tout ça ce sont des arguments qui ne tiennent pas la route.

Les enfants qui vont à la crêche ne sont pas concernés par la réforme...

 

De plus, sachez qu'avant, le mercredi il y avait la garderie pour les parents qui ne pouvaient pas garder leur enfant à la maison. Avec cette réforme et l'école le mercredi matin, il n'y a plus de garderie le mercredi après-midi. Les enfants sont pris en charge par les centres de loisirs (si il y en a!). Il faut donc les y inscrire, une personne du centre vient chercher les gosses à midi pour les conduire au centre de loisir. 

 

Oui, ce changement de rythme fatigue les plus petits, ma fille de 4 ans se couche tous les jours à 19h30, qu'il y ai école ou pas, cela vaut aussi pour les weeke end et les vacances. Et cette année, elle à un gros coup de mou le jeudi et s'est remise à faire des siestes le mercredi arès-midi. Elle me dit d'elle-même que "c'est long l'école".

Les horaires ne changent certes pas, mais c'est toute l'organisation qu'ils connaissent qui changent, les plus petits sont très sensible au changement de leur "routine", il ne sont plus encadrés par deux personnes (maîtresse + ATSEM) mais par 3 ou 4 ou plus, sans parler du fait que ces animateurs ne sont pas toujours les mêmes.

Bon nombres d'enfants de maternelle n'ont pas encore assimilé le fait que le mercredi ils sortent à midi, et non pas à 16h30.

Portrait de kioups
18/novembre/2013 - 11h24

La réforme de 2008, c'est ça la connerie... L'UMP elle-même a travaillé sur un retour à 4 jours et demi, mais comme elle est maintenant dans l'opposition...

Alors, effectivement, c'est le bordel mais il faut le temps pour mettre ça en place. Certains disent que ça créé des inégalités, grosse connerie, les inégalités existent depuis toujours ! Une école de centre-ville a beaucoup plus d'avantages qu'une école de campagne. Et aucune réforme ne changera ça...

 

De toutes façons, en 2017 (ou avant...), le nouveau ministre de l'éducation viendra à son tour foutre son grain de sel... ou de sable...

Portrait de france66
18/novembre/2013 - 11h14

Ils sont fatigués ses petits ??? Moi je propose une sieste l'après-midi pour tout le monde !!!! Pas besoin d'animateurs spécialisés, pas de polémiques sur les activités, juste des matelas à acheter pour les communes !!!!!

Portrait de france66
18/novembre/2013 - 11h11
NICKI-MENAJ a écrit :
j'ai lue juste le titre c'est trop long à lire mais évidamment qu'il faut pas mettre l'école le mercredi j'ai pas d'enfant mais je me sent concerné en plus ont nous casse les girouette comme quoi c'est pour pas fatiguer les gosse mais sa va encore plus les fatigué de se lever le mercredi et les parent aussi !

C'est beaucoup plus fatiguant pour les enfants de casser leur rythme en milieu de semaine en les laissant dormir à point d'heure le mercredi matin !!!! Sans compter qu'ils vont aussi trainer le mardi soir devant la télé ....

Vous verrez, quand vous aurez des enfants ......

Portrait de sbisous
18/novembre/2013 - 11h01

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:10.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:115%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-fareast-language:EN-US;}

Il faut rester à l’âge de pierre car les français ne seront jamais prêts

 

Portrait de LicorneMagique
18/novembre/2013 - 11h01

"qui doit être faite et se fera".

Encore une fois on se fout complètement de l'avis des gens concernés. Parce que des soit-disant expères chronobiologistes disent que c'est mieux pour les gosses sur de simles théories, alors on applique. Mais se qui se passe en pratique dans les établissements scolaires, ça on en a rien à foutre!

Portrait de NICKI-MENAJ
18/novembre/2013 - 10h58
j'ai lue juste le titre c'est trop long à lire mais évidamment qu'il faut pas mettre l'école le mercredi j'ai pas d'enfant mais je me sent concerné en plus ont nous casse les girouette comme quoi c'est pour pas fatiguer les gosse mais sa va encore plus les fatigué de se lever le mercredi et les parent aussi !
Portrait de Blabla1974
18/novembre/2013 - 10h43

Je trouve cette réforme très bien si les mairies, le personnel jouent le jeu.

MAlheureusement ce n'est pas le cas. Ils pondent des horaires dans le contraire du bon sens. Je suis agacée.

La fonction publiques et les fonctionnaires me font c.....

Portrait de france66
18/novembre/2013 - 10h29
patata_et_patati a écrit :

une connerie monumentale cette réforme: si l'idée sur le fonds peut être bonne, sa mise en oeuvre est ubuesque....  il fauit l annuler

Si l'idée de fond est bonne, ce n'est donc pas une connerie monumentale !  je trouve que c'est une bonne idée de vouloir "allégé" les heures d'instruction sur une journée (6 heures d'apprentissage pour des primaires, c'est juste énorme !), après, c'est la mise en forme qui est plus délicat .

Annuler la réforme, non, mais l'adapter au mieux, oui.

 

Portrait de Ann'lee
18/novembre/2013 - 10h17
Lamentable comme ce pays est inréformable .Les français sont des éternels râleurs .Avant la semaine de 4 jours et demi fatiguait les enfants , on essaye d'améliorer , ça ne va pas non plus ! Les parents sont contre simplement parce qu'ils regardent leur propre intérêt à eux .Dans ma commune la semaine de 4 jours et demi est mise en place depuis 2008 , ça marche très bien , personne ne voudrait passer à 4 jours .