22/10/2013 10:42

Marine Le Pen annonce le dépôt d'une plainte contre le conseil général de l'Oise

Marine Le Pen, la présidente du Front national, a annoncé lundi le dépôt d'une plainte contre le conseil général de l'Oise pour avoir, selon elle, commandé aux frais des contribuables une étude sur le FN, selon la direction départementale de ce parti.

Cette plainte, annoncée par Mme Le Pen en marge d'un déplacement à Agnetz (Oise), sera déposée mercredi matin devant le procureur de Beauvais par l'avocat Wallerand de Saint-Just au nom d'un contribuable du département, en l'occurrence Michel Guiniot, patron du FN dans l'Oise et candidat potentiel aux municipales à Noyon, a-t-on précisé à l'AFP.

Me Saint-Just, conseiller régional de Picardie, est lui-même tête de liste FN à Paris.

Selon le Courrier Picard, qui en a fait sa une lundi, une étude dont la synthèse est intitulée "crise sociale et isolement individuel dans le département de l'Oise", a été centrée sur "les nouveaux arrivants travaillant dans un lieu éloigné de leur habitation, avec des relations de voisinage ténues, ne votant pas historiquement FN mais n'excluant pas de le faire une prochaine fois".

Un habitant de l'Oise sur deux - soit 400.000 sur 800.000 - y réside depuis moins de 10 ans. Le vote FN y est très fort depuis au moins 15 ans dans les petites communes rurales et "rurbaines".

Interrogé, le cabinet du président du conseil général, le sénateur socialiste Yves Rome, s'est insurgé contre ce qu'il estime être un "buzz médiatique".

"Cette étude, réalisée par deux sociologues connus, Stéphane Rozès et Alain Mergier, n'a pour but que d'analyser le sentiment d'isolement de certaines fractions de la population et d'être au plus près de leurs attentes en matière d'emploi et de mobilité", a-t-on déclaré. MM. Rozès et Mergier ont chacun publié ces dernières années des analyses sur la montée du FN.

"Le FN n'est jamais cité dans cette étude, d'une centaine de pages, qui a été remise au conseil général début 2013 et elle a déjà fait l'objet d'articles dans la presse nationale", a-t-on souligné de même source.

Le dirigeant du FN de l'Oise, Michel Guiniot, a de son côté confirmé qu'il avait "découvert l'affaire dans L'Opinion du lundi 30 septembre, assortie d'une interview de Stéphane Rozès, et dans lequel il est écrit que l'étude est faite pour faire baisser le vote FN aux prochaines échéances électorales".

"Si le PS veut mener ce genre d'études c'est son choix, que le conseil général le fasse c'est autre chose", a-t-il déclaré à l'AFP.

Comme le rapporte Le Courrier Picard "la droite UMP au conseil général s'en est aussi indignée", a-t-il observé.

L'un de ses auteurs, Stéphane Rozès, a confirmé à l'AFP que l'étude, qui avait fait l'objet d'un appel d'offres, n'avait pas dans son intitulé le FN comme sujet.

L'intérêt était pour le conseil général "de réorienter ses interventions, en fonction des contraintes budgétaires actuelles, pour les rendre plus efficaces, notamment à l'égard des habitants les plus isolés afin qu'ils soient intégrés" à la vie du territoire, a-t-il expliqué.

D'où l'accent mis dans ce texte notamment sur le numérique et le très haut débit, ou les transports.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de POKEMON69
22/octobre/2013 - 15h21

Elle en a pas marre d'encombrer la justice celle-là...Celà coûte combien au contribuable tout ceci.

Portrait de unknown
22/octobre/2013 - 13h56

le PS n'a jamais eu de scrupules à balancerl'argent du contribuable par les fenètres.

Portrait de Syned
22/octobre/2013 - 13h34

et Leonarda, elle en pense quoi ???

Portrait de Yzeane
22/octobre/2013 - 12h17 - depuis l'application mobile
rainbow a écrit :

plutôt que de saisir les tribunaux à tout va et de prétendre nous empêcher d'appeler le FN un poarti d'extrême droite (un bel exemple de prétention de dire ce que les gens ont le droit de dire et de pens), elle ferait mieux de siéger au PARLEMENT EUROPEEN mandait pour lequel elle perçoit des indemnités non négligeables

Vous aimez payer des impôts ..alors continuez car vous ne comprenez rien a la politique .....vous faites parti deS gens qui se laissent manger ...car igorant !..

Portrait de Languacy
22/octobre/2013 - 11h00

Cela dit, faut comprendre l'UMPS... vu la déroute programmée, il est logique que ses dirigeants multiplient les enquêtes sur les raisons de la montée du vote FN.

 

Ensuite, c'est financé par les con-contribuables. Et alors ? C'est la tradition du Système UMPS.

 

Portrait de Myrtile
22/octobre/2013 - 10h55

Encore une escroquerie envers les contribuables, mais on en est déjà habitué de l’UMPS.Cà se paiera dans les urnes car la justice est aussi coupable en protégeant tous ces escrocs.

Portrait de DeesseEnSabots6
22/octobre/2013 - 10h54

Tout est bon pour ce parti de menteurs, de faire parler d'eux et surtout de se victimiser..... pfffffffffffffffffffffffff