08/10/2013 12:53

EXCLU - Michel Drucker révèle les noms des artistes qui l'ont énervé ou qu'il aurait préféré ne pas connaitre

A l'occasion de la sortie de son nouveau livre, "De la lumière à l'oubli", Michel Drucker était, ce matin, l'invité du "Grand Direct des Médias" d'Europe 1.

L'animateur de "Vivement Dimanche" était interrogé par Jean-Marc Morandini, et pour la première fois, il a révélé les noms des artistes qui l'avaient énervé ou qu'il aurait préféré ne pas connaitre."

Michel Drucker affirme:

"Il y a des gens qui m'ont énervé dans ce métier comme Dick Rivers.

Tout le monde sait que Dick Rivers vous appelle douze fois par jour. Trois générations d'animateurs vous diront ça.

Il est persuadé qu'il a la carrière de Johnny Hallyday et d'Eddy Mitchell et qu'il a rencontré Elvis Presley.

Il l'a rencontré, en effet, dans un ascenseur et ils ont fait une photo ensemble.

J'ai proposé plusieurs fois à Dick Rivers, que j'aime beaucoup, de venir chanter une ou deux chansons. Mais, à chaque fois, il dit non : "c'est la totalité ou rien". Donc on a répondu la réponse B".

Autre personnalité qui a blessé Michel Drucker : Pierre Bénichou.

"Pierre Benichou m'a fait de la peine un jour chez Laurent Ruquier, la semaine où France 2 diffusait l'adaptation télévisée de mon livre "Mais qu'est ce qu'on va faire de toi".

C'est un téléfilm de qualité qui a bouleversé tout le monde. Il ne l'avait pas vu et il a dit : "Qu'est ce qu'il va laisser ce pauvre Drucker. La télévision qui se regarde le nombril. Qu'est ce que c'est que cet égocentrisme ? Consacrer une soirée à Drucker, mais où on va ?".

J'ai répondu, mot pour mot dans mon livre :

"Et toi, qu'est ce que tu vas laisser Pierre ? Tu vas laisser des calembours éméchés, des nuits à la con alors que tu aurais pu être un grand écrivain".

Et d'ajouter :

"Il y a des gens que j'aurais préféré ne pas connaître comme, par exemple, le commandant Cousteau. I

l n'était pas une belle âme. Je le remercie quand même de m'avoir permis d'aller sur la Calypso. Mais, je garde un mauvais souvenir de Cousteau".

Au cours de l'entretien, Michel Drucker a également évoqué une anecdote avec Gilbert Bécaud alors qu'il était invité dans une des émissions de l'animateur.

"Avec Françoise Coquet, on était des jeunes producteurs le dimanche après-midi.

On lui avait proposé de faire trois chansons. C'était magnifique. Mais, il a voulu faire une quatrième chanson. On a alors dit à Bécaud : "écoutez il n'y a pas la place".

Et là, il a pris le conducteur de l'émission et a dit : "Qui c'est celui là ?" - c'était un jeune inconnu. "Il est jeune, il a le temps". Ce jeune chanteur, c'était Yves Duteil.

Bécaud était un grand artiste mais, voilà, il avait un égo surdimensionné comme 90% des stars".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de chaparal
9/octobre/2013 - 09h36

et la retraite c'est pour quand ? c'est pas l usine et c'est 5/8 mais quand même ! faut pas abusersmiley

Portrait de bertrandd bertrandd
8/octobre/2013 - 23h34

Il y a plus d'humour dans le petit doigt de Pierre Bénichou que dans les oeuvres complètes écrites ou télévisées de Michel Drucker...

Portrait de bertrandd bertrandd
8/octobre/2013 - 23h32

À force de rencontrer des gens intéressants ( grâce au créneau qu'il leur offrait et leur ofrre encore sur des médias puissants ), Drucker a fini par croire qu'il était lui ausssi intéressant... Mais il n'est rien qu'un présentateur. Il présente. Comme un marchand de cravates qui vend des cravates de Givenchy et finirait par croire qu'il est Givenchy. C'est pitoyable ou comique, selon l'humeur...

Portrait de knicks
8/octobre/2013 - 21h01

Drucker balance ( syn. moucharder, cafarder, ...........dénoncer  ....).

C'est pas bien beau tout çà.

Portrait de nina83
8/octobre/2013 - 20h28

Côté égo surdimensionné il s'y connait lui.... je l'ai entendu ce matin, à vomir quand il parle de Bécaud smiley mais comme il fait la pluie et le beau temps, il ne craint pas de se faire allumer, même les guignols n'osent pas s'y attaquer....

Portrait de akaloupile
8/octobre/2013 - 18h19

J'ai rencontré Gilbert Bécaud une fois. C'était à l'Olympia. J'étais allé voir son tour de chant.

Il ne me connaissait pas et pourtant quand il m'a vu attendre à la sortie il est tout de suite venu me parler.

Il faut dire qu'à l'époque c'était ma femme qui fabriquait ses cravates (bleues à pois blancs). 21 cravates pour 21 jours de concert. Et ce soir là évidemment je portais une cravate identique faite par mon épouse dans une chute de tissu.

Je lui ai alors offert un noeud papillon fait avec les mêmes chutes de tissu.

Un grand artiste extrémement charmant.

Portrait de pioupiou841
8/octobre/2013 - 17h14

Druker est en fin de courses et là c'est le solde de tout compte ........&gtsmiley

Portrait de valentine89
8/octobre/2013 - 17h08

il n'était pas indispensable de nous indiquer ces états d'âme !

Portrait de clara
8/octobre/2013 - 16h03

Parce que lui il n'a pas d'égo surdimentionné peut être !!!!!!!!!!!!!!!!!! il arrive au bout et ne sait plus quoi dire.

Comme beaucoup il n'est pas aimé, d'ailleurs les audiences le prouvent.... mais faut pas le lui dire !

Portrait de ernois
8/octobre/2013 - 15h57

sale type....il montre là sa vraie nature, sous ses airs de gentil   smiley

Portrait de Eneour
8/octobre/2013 - 15h28

Un livre que l'on aimerait lire plus souvent, où les stars sont montrées sous leur vrai jour. On se rend compte qu'elle ne sont finalement que des starlettes. Reste que chacun doit brosser devant sa porte et laisser sa place aux jeunes. J'ai du mal à l'imaginer présentant Vivement dimanche à 80 ans.

Portrait de Anonne Y Mousse
8/octobre/2013 - 15h03

Moi ce qui me met hors de moi avec lui, c'est le geste qu'il a de porter son doigt à sa bouche pour signifier que celui qui parle doit se taire parce que Môssieur Drucker doit dire quelque chose. Franchement, j'ai envie de lui mettre une droite à chaque fois...

Portrait de bzh079
8/octobre/2013 - 14h58

Pierre Bénichou a raison, sur un point, l'égocentrisme de Drucker.

Il n'a de cesse de couper la parole à ses invités pour tout ramener à lui, c'est pour ça que j'ai arrêté de regarder Vivement Dimanche depuis plusieurs années. 

Autant d'un côté, je dois à Drucker la découverte de Jean Ferrat de son vivant, dès les années 90. Personne dans mon entourage n'écoutait cet artiste, et je suis né en 79, à cette époque Ferrat était déjà très rare à la télé.

Mais là Michel Drucker avec l'âge, il se fatigue et il nous fatigue..

Y a pas de honte à vouloir se reposer.

Portrait de retro007
8/octobre/2013 - 13h50
Leo1006 a écrit :

drucker est la juste grace a ces nombreux resaux politique,journaliste etc... a l'image de sa niece qui est une arriviste de 1er.

Qui est sa fille ?

Portrait de Greenday2013
8/octobre/2013 - 13h50

Quel courage ce Drucker, s'en prendre à des morts ou des gens en fin de carrière.

 

Enfin, c'est toujours mieux que quand il défend Yves Montand ou Roman Polanski.

 

GD

Portrait de ervaya
8/octobre/2013 - 13h46

comment résumer la carrière de Michel Drucker : " MOI MOI MOI, MOI JE , MOI JE , JE JE JE , MOI"

Portrait de peter18
8/octobre/2013 - 13h41

je n'écoute plus Ruquier sur E1 , Bénichou étant quand même imbuvable et persuadé de sa science infuse ,Bécaud excellent compositeur mais un caractère de cochon , ceci dit Drucker a tendance à se proclamer référence dans le PAF , il utilise tout le temps les mêmes formules pour s'exprimer , et toujours les mêmes anecdotes, là il en ressort d'autres mais juste pour faire le buzz-promo.

Portrait de rocambole95
8/octobre/2013 - 13h23

hé dick chiche tu chantes toutes tes chansons mais sans ta perruque.Ok!!!!!!

Portrait de Alain LE LOUGAROU
8/octobre/2013 - 13h15

DRUCKER et BENICHOU deux prétentieux faux culs qui se la pètent!