05/10/2013 16:41

Narbonne hérite de 300.000 euros d'un particulier reconnaissant

La municipalité de Narbonne va hériter, en période de retenue budgétaire, de plus de 300.000 euros légués par un administré reconnaissant envers ses services sociaux, a-t-on appris jeudi auprès de la mairie audoise.

Les conseillers municipaux devaient délibérer jeudi soir pour accepter ou non le legs testamentaire d'un Narbonnais décédé le 12 mars, a indiqué à l'AFP Patrick Nappez, chargé de mission au cabinet du maire PS Jacques Bascou.

"Je supppose qu'il y aura unanimité", a plaisanté M. Nappez. "Je vois mal le moindre élu, même d'opposition, ne pas approuver le fait que la ville accepte le don".

Le disparu a laissé 476.792,43 euros de liquidités et une maison d'habitation estimée à 185.000 euros. Cette personne dépendante voulait manifester sa gratitude envers le Centre communal d'action sociale qui s'était occupé de lui. La loi imposait qu'il transmette au moins la moitié de ses biens (la "réserve globale" en termes notariaux) à son héritier naturel.

L'autre moitié (la "quotité disponible") ira donc à la ville; en contrepartie, "ce Monsieur a demandé que cet argent soit consacré au financement d'opérations en faveur du pôle social".

Pour une commune au budget d'environ 120 millions d'euros et en des temps où "la dépense publique est comptée (...) 300.000 euros, c'est toujours bienvenu", a dit M. Nappez. Cela représente par exemple environ 10% de la construction d'une crèche, a-t-il calculé.

La municipalité est plus habituée aux donations d'oeuvres d'art. Elle rendra hommage au donateur pour son "geste altruiste", a ajouté M. Nappez.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Messerschmitt
5/octobre/2013 - 20h43

Les économies d'un vie qui seront dépensées pour  une sociale-couillonade de proximiteux.

Portrait de antitrust
5/octobre/2013 - 17h27

Quand on sait comment sont gérés les budget de certaines mairies...J'espère que les élus seront capable de faire preuve d'autant de sagesse que cet homme avec l'utilisation de cet argent.