29/08/2013 10:31

Barack Obama salue l'héritage de Martin Luther King qui a "offert le salut aux opprimés comme aux oppresseurs"

Le président des Etats-Unis Barack Obama a salué hier l'héritage de Martin Luther King qui a, selon lui, "offert le salut aux opprimés comme aux oppresseurs".
Cinquante ans après le discours "I have a dream" du pasteur, et exactement au même endroit à Washington, le premier président noir des Etats-Unis a aussi affirmé que "ses mots sont éternels, possèdent un pouvoir et un caractère prophétique sans équivalent à notre époque".
Assurant que les "sacrifices" de King et de ses compagnons de la "marche sur Washington" pour l'égalité raciale n'avaient pas été en vain, il a aussi rendu hommage aux inconnus qui avaient lutté avec persistance pour les droits civiques pendant des années. "Parce qu'ils ont marché, des conseils municipaux ont changé, des parlement des Etats ont changé, le Congrès a changé, et oui, en fin de compte, la Maison Blanche a changé", a-t-il remarqué.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Lucidia
29/août/2013 - 15h33

N Mandela dont on nous rabache les oreilles dès qu'il remue un bras.........M Luther King maintenant et après ils font des analyses sociologiques sur la montée du FN...........

La victimisation et les symboles incitent à une communautarisation des esprits, laquelle communautarisation induit forcement des discriminations de par les systèmes de communautés, c'est en clair le serpent qui se mord la queue...........

Défendre la cause noire ce n'est pas assommé les gens, voir essayer de les culpabiliser ! Vous obtiendrez toujours l'effet inverse.

Au passage la situation des Noirs n'a absolument pas changé sou Obama, preuve que ces grands messes commémoratives sont tout sauf la solution à des problèmes ayant divers causes.