29/08/2013 10:40

Bouygues Telecom voit son bénéfice net chuter et révise ses objectifs annuels

Le groupe diversifié Bouygues a vu son bénéfice net chuter au premier semestre et a revu à la baisse ses objectifs annuels en raison des difficultés de sa branche télécoms, que n'a pu compenser la résistance de ses métiers traditionnels.

Entre janvier et juin, le bénéfice net du groupe s'est replié de 32% à 188 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires en baisse de 2% à 15,21 milliards d'euros.

La rentabilité du groupe sur ces six mois est restée malgré tout supérieure aux prévisions des analystes, alors que son activité a été conforme aux attentes.

L'importante filiale Bouygues Telecom a vu son chiffre d'affaires reculer de 15% et son bénéfice brut d'exploitation de 16% sur cette période. L'explication tient à la part croissante des ventes de forfait à bas coût sans téléphone subventionné et sans engagement, phénomène qui s'est imposé après l'arrivée de Free Mobile sur le marché.

En conséquence, l'opérateur a revu en baisse ses objectifs de vente sur l'année, à 4,6 milliards d'euros contre 4,85 milliards annoncés précédemment.

Si les carnets de commandes des activités de construction permettent de sécuriser les objectifs de la branche pour 2013, les difficultés de Bouygues Telecom ont amené le groupe à légèrement réviser son objectif annuel, "entre 33,2 milliards d'euros et 33,4 milliards d'euros", contre 33,45 milliards d'euros visés jusque là.

Les carnets de commandes permettent "d'aborder 2014 avec plus de confiance", a estimé le PDG du groupe, Martin Bouygues, lors d'une conférence de presse.

En 2012, Bouygues avait enregistré un chiffre d'affaires de 33,54 milliards d'euros.

L'accord définitif avec SFR attendu au second semestre

Le groupe estime néanmoins que les plans d'économies lancés dans les branches téléphonie et média (TF1) "portent leurs fruits" et que "la profitabilité du groupe devrait s’améliorer au deuxième semestre 2013, l’année 2012 marquant le point bas de la profitabilité du groupe Bouygues".

Ces annonces ont ravi les investisseurs: le titre Bouygues s'est envolé de 10,47% à 25,33 euros, en tête du CAC 40, dans un marché en légère baisse (-0,21%).

Chez Bouygues Telecom, 339 millions d’euros d'économies ont été enregistrées sur les coûts Mobile depuis fin 2011, ce qui permettra de dépasser l’objectif de 400 millions d’euros, indique le groupe.

Avec le changement des modes de distribution et la réduction des coûts d'exploitation, les coûts de l'activité Mobile sont en baisse de 282 millions d'euros au premier semestre.

En outre, Bouygues Telecom repositionne ses offres "pour se différencier de ses concurrents et retrouver la croissance". "Le lancement de la 4G au 1er octobre est une très bonne opportunité de retrouver le leadership en termes d’innovation", souligne le groupe.

Sur les 85 millions d’euros d'économies récurrentes prévus d’ici fin 2014, la filiale télévisuelle TF1 en a déjà réalisé 31 millions depuis fin juin 2012.

Le groupe de médias, qui a publié ses résultats fin juillet, a vu son bénéfice net divisé par deux au premier semestre, à 42 millions d'euros, à cause d'une forte érosion des recettes publicitaires.

Sa contribution au bénéfice semestriel de Bouygues a également diminué de moitié (-56%), à 18 millions d'euros.

La bonne tenue des métiers traditionnels

Les activités historiques de Bouygues, la construction et l'immobilier, ont pour leur part contribué positivement au résultat à hauteur de respectivement 131 millions d'euros (+22%) et 45 millions (-12%).

Bouygues Construction a vu son chiffre d'affaires augmenter de 4% sur le semestre, à 5,23 milliards d'euros, et son bénéfice opérationnel courant croître de 24%, à 202 millions d’euros. Le bénéfice opérationnel du pôle immobilier est stable à 84 millions d'euros.

"Dans un environnement économique qui reste difficile, particulièrement en Europe, les carnets de commandes se maintiennent à un niveau élevé de 27,3 milliards d’euros (-5% sur un an)" grâce à "une présence géographique internationale forte et sélective et un savoir-faire reconnu sur les opérations complexes", indique le groupe.

Bouygues Construction a en outre annoncé mercredi avoir remporté deux gros contrats à Hong Kong et aux États-Unis, pour un montant total de plus de 1,5 milliard d'euros.

Chez Bouygues Immobilier, les réservations de logements du semestre augmentent de 3% sur un an à 752 millions d’euros, dans un marché attendu en baisse en 2013.

En revanche, Colas, la filiale spécialisée dans les travaux routiers, a creusé sa perte opérationnelle sur la période (-76 millions d’euros) à cause "des conditions climatiques très défavorables, en particulier en métropole et en Amérique du nord".

"Concernant Colas, pour 2013, la priorité pour le second semestre est de rattraper le retard d'activité du premier semestre dans de bonnes conditions d'exploitation. Dans ce contexte, nous conservons l'objectif d'amélioration du résultat opérationnel par rapport à l'année 2012", a précisé M. Bouygues.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jylafuvo
29/août/2013 - 11h49
potionmagique a écrit :

je suis  chez Bouygues depuis 1997 (un siècle je sais) j'ai lontemps consommé des forfaits 6 heures je négocie toujours un prix pour la fidélité en leur rappelant que des clients depuis 16 ans il ne doit plus y en avoir beaucoup. J'ai droit à 10 € PENDANT 12 MOIS CE QUI ME LAISSE MON FORFAIT QUAND MEME A 29.90 € ....

Fin février fin du contrat fin de l'histoire peut être chez Sosh ou B&You.

j'ai bien donné chez Bouygues du coup mon nombre de points est phénoménale.

Si j'achete un dernier tél je repars avec un engagement ?

Je suis dans la même situation que vous; Client chez Bouygues depuis 13 ans, j'ai l'habitude de changer mon forfait tous les 2 ans et de négocier le prix de mon nouveau téléphone.

Mon forfait est arrivé à expiration en Juillet, et, surprise en appelant, les téléconseillers m'ont indiqués qu'ils n'accordaient plus d'avantages clients ancienneté. En fait, votre "avantage" est directement indiqué sur le site internet, dans votre espace client sous forme de "M. X, vous avez le droit exceptionnellement à une remise de 70€ sur votre prochain téléphone".

 

C'est très décevant, je restais chez bouygues justement pour pouvoir bénéficier de cet "avantage". (on vous explique d'ailleurs au téléphone, qu'à présent, les prix sont plus intéressant pour un renouvellement via votre espace client internet et qu'ils ne sont normalement pas à même de vous accorder votre fameuse "remise" au téléphone). Curieux pour un opérateur qui argue se distinguer de FREE par la qualité de sa hotline. (En gros ça ne sert a rien d'appeler, autant passer directement vià internet...).

 

Le nombre de point en réalité ne sert à rien. Déjà il est remis à zéro, dès que vous achetez un téléphone subventionné (donc tous les 2 ans pour ma part). Ensuite, il est mis au maximum (25 000 points) dès que vous n'etes plus engagé (pour vous inciter à acheter un nouveau téléphone et donc à vous réengager).

Portrait de potionmagique
29/août/2013 - 10h50

je suis  chez Bouygues depuis 1997 (un siècle je sais) j'ai lontemps consommé des forfaits 6 heures je négocie toujours un prix pour la fidélité en leur rappelant que des clients depuis 16 ans il ne doit plus y en avoir beaucoup. J'ai droit à 10 € PENDANT 12 MOIS CE QUI ME LAISSE MON FORFAIT QUAND MEME A 29.90 € ....

Fin février fin du contrat fin de l'histoire peut être chez Sosh ou B&You.

j'ai bien donné chez Bouygues du coup mon nombre de points est phénoménale.

Si j'achete un dernier tél je repars avec un engagement ?