05/06/2013 10:54

John Galliano sort du silence pour la 1ère fois: "L'alcool a d'abord été une béquille, puis j'en suis devenu esclave"

Dans une interview à Vanity Fair, John Galliano sort de son silence pour la première fois depuis sa condamnation en 2001 pour injures antisémites.

"Ce sont les pires choses que j'ai dites de toute ma vie et pourtant je ne les pensais pas...", confie-t-il.

Et d'expliquer: "J'ai essayé de comprendre pourquoi ma colère s'était dirigée vers cette race. Je me rends compte maintenant que j'étais tellement énervé et mal dans ma peau que j'ai juste dit la chose la plus malveillante qui m'est venue à l'esprit".

L'ancien directeur artistique de la maison Dior ajoute que "même si cela peut paraître bizarre, je suis content que cela soit arrivé, j'ai appris tellement de choses sur moi-même, j'ai redécouvert le petit garçon affamé de création que, je pense, j'avais laissé en chemin. Je vis".
John Galliano pense également que s'il n'y avait pas eu cette affaire, il aurait "fini dans un asile ou six pieds sous terre. [...] Je ne buvais pas pour être créatif. Je n'en avais pas besoin. L'alcool a d'abord été une béquille, en dehors de Dior. Ensuite, je l'ai utilisé pour m'effondrer après les collections. Il me fallait un jour ou deux pour me remettre, comme tout le monde. Mais avec plus de collections, c'était plus fréquent, et j'en suis devenu esclave". , avant d'assurer être désormais "sobre".

Et de poursuivre: "J'ai pris des comprimés, car je n'arrivais pas à dormir. Et puis d'autres comprimés, car je ne pouvais pas m'arrêter de trembler. Et puis il y avait aussi ces bouteilles d'alcools forts, que les autres me procuraient. A la fin, c'était tout ce sur quoi je pouvais mettre la main dans l'idée que cela m'aiderait à dormir. A tort. J'avais toutes ces voix dans la tête, posant tellement de questions, mais je n'aurais jamais admis une seconde que j'étais alcoolique. Je pensais pouvoir le contrôler".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Danny
5/juin/2013 - 16h40 - depuis l'application mobile

Ah non merci j ai peur que mon quotient intellectuel baisse trop vite..
En plus je m entends pas trop avec les antisémites...
Ce John aurait dit une connerie sur les esclaves il se serait fait démonté de la même manière.
Alors réfléchis devant ton clavier!

Portrait de whisky62
5/juin/2013 - 14h15

Quelle épave aussi celui là .........

Portrait de Danny
5/juin/2013 - 13h48 - depuis l'application mobile

Genyline, y aura toujours des abrutis comme toi pour dire des conneries.
Essaye de boire un peu peut être que tes neurones vont s activer?

Portrait de clafouty
5/juin/2013 - 10h56 - depuis l'application mobile

Ah oui il va mieux ..
Non mais non, je comprend pas pourquoi je m'en suis pris à "cette race" plutôt qu'une autre...
Allo John y a rien qui te choque ?