01/06/2013 13:48

Selon la BBC, le Parlement européen a levé l'immunité parlementaire de Marine Le Pen

Selon la BBC, un comité du Parlement européen a levé l'immunité parlementaire de Marine Le Pen, lors d'un vote secret cette semaine.

Ce dernier doit encore être ratifié par les députés européens.

Cette décision ouvrirait la voie à une mise en examen de la présidente du Front national, qui est visée depuis janvier 2011 par une enquête préliminaire pour "incitation à la haine raciale".

Un mois plus tôt à Lyon, Marine Le Pen avait comparé les prières de rue et l'Occupation.

"Je suis désolée, mais pour ceux qui aiment beaucoup parler de la Seconde Guerre mondiale, s'il s'agit de parler d'occupation, on pourrait en parler, pour le coup, parce que ça c'est une occupation du territoire", avait-elle déclaré.

En décembre 2012, le ministère de la Justice avait transmis au Parlement européen une demande de levée de l'immunité parlementaire de Marine Le Pen.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jacksparrow

decidement chez les lepen les lapsus sur la 2 eme guerre mondiale
ne reussissent pas!!
marine devrait etre plus modéré que son papa!!

Portrait de Didg
2/juin/2013 - 17h39

Taubira règle ses comptes avec Marine, en abusant de son pouvoir.

Portrait de mistermigueule
2/juin/2013 - 00h14
neverminds57 a écrit :

Tu ne doit pas connaitre la liste des comdanations du FHaine!!!!

Ouahhhhhhhh bouhhhhhhhhh F-Haine oulalala !! Votre éventail de diabolisation ne marche plus !! Il faut arrêter de faire croire que le FN n'est pas un parti démocratique il l'est certainement plus que les partis d'extrême gauche avec lesquels le gouvernement actuel s'allie sans réserves. Mitterrand  était intelligent et à fait perdre de nombreuses années à la droite, mais là ça ne prend plus, le FN n'est pas un parti nazi, ses militants et électeurs ne sont pas non plus nazis ou racistes, par contre ils en ont sérieusement marre de voir l'état dans lequel le pays est actuellement et ne demande qu'à exploser. Le FN est aussi contre l'assistanat actuel et la paupérisation des méritants ! Un parti nationaliste, bref récupérer l'identité qui a fait notre histoire avant qu'il ne soit trop tard et arrêter d'engraisser des parasites qui coûtent un bras et rejettent notre pays.

Portrait de romu09
1/juin/2013 - 22h27

alors pour les antiracistes de mes coui...., allez sur youtube et tapez Farida Belghoul, elle livre un témoignage édifiant sur l'antiracisme en France, c'est sur deux vidéos et vous serez moins bêtes après...

Portrait de Bouli pat
1/juin/2013 - 20h29 - depuis l'application mobile

Et si au lieu de parler de racisme, on parlait de justice sociale et qu'on avait le courage d'anticiper les futurs problèmes..... sans se faire insulter.... Voici ce que dit Xavier Lemoine, maire de Montfermeil maire de gauche.... A lire sans à priori et à réfléchir sans animosité!
L’étude de l’Institut Montaigne affirme que l’islam a pris le pouvoir dans nos banlieues. Partagez-vous cette analyse ?
XAVIER LEMOINE :
Oui ! Je le dis depuis des années. L’islam s’est implanté dans nos quartiers. On en prend enfin conscience. Sauf que les remèdes avancés par l’Institut Montaigne – mettre plus d’argent dans les quartiers – ne sont pas les bons. De l’argent, depuis trente ans, on en a mis beaucoup dans les banlieues. Le problème, c’est que la République n’a eu aucune exigence' vis-à-vis des populations accueillies. Installées en France, beaucoup d’entre elles continuent à vivre et à se comporter comme dans leurs pays d’origine, avec leurs langues et leurs coutumes, refusant nos valeurs, notre histoire et notre culture.
F.-S. Avez-vous des exemples ?
X. L. Dans ma ville, on a dépensé des sommes énormes pour que les populations étrangères s’intègrent. Mais des familles qui vivent en France depuis 10, 20 ou 25 ans ne parlent toujours pas français. Elles ne souhaitent pas s’intégrer, et la République laisse faire. Résultat : une multitude de communautés ethniques vivent chez nous en totale autarcie, entre elles, en dehors de nos règles et de nos valeurs.
F.-S. Notre pays est pourtant très attaché à ses valeurs républicaines !
X. L. Oui, mais par angélisme on a laissé ces communautés s’organiser entre elles. Sous prétexte de respecter leurs cultures, on n’a pas exigé le respect de notre culture. On a été pris en otages. Ce que je dis, ce n’est ni du racisme ni de la discrimination. C’est du bon sens. Il faut défendre les valeurs qui ont fait la France.
F.-S. Refuser de s’intégrer, ça veut dire quoi ?
X. L. Par exemple, ne pas parler français. La plupart des enfants des quartiers ne parlent pas français à la maison. Ils parlent la langue et ils regardent la télévision du pays d’origine de leurs parents. Dans les cours de récréation de ma ville, il y a 40 à 50 nationalités différentes. Et, là encore, chacun parle la langue d’origine des parents. Les mercredis et les samedis, ces mêmes enfants sont pris en charge par les écoles coraniques ou les associations tenues par leurs ambassades. Les établissements publics sont de moins en moins utilisés.
F.-S. Quelles conséquences pour ces jeunes ?
X. L. Elevés dans leurs ghettos communautaires, ils n’adhèrent pas à nos valeurs. Et quand ils arrivent dans le monde du travail, ils ne sont pas « employables ». Ce n’est pas une question de formation, mais de « savoir être», de comportement, de codes sociaux.
F.-S. Quelles conséquences pour notre pays ?
X. L. C’est l’éclatement de la République ! Les politiques, les associations et les médias doivent comprendre que nous ne sommes pas au pays des Bisounours. Récemment, un imam est venu me voir et il m’a dit : « Monsieur le maire, en 2014 vous serez peut-être encore réélu, mais en 2020 ce sera nous. C’est mathématique, car nous serons majoritaires. »
F.-S. Je ne comprends pas ...
X. L. Cet imam faisait allusion au basculement démographique qui, selon lui, se produira en France. Déjà, en Seine-Saint-Denis, que constatons-nous ? Sur le 1,5 million d’habitants recensés, 500.000 sont titulaires d’une carte de séjour, 500.000 sont français en vertu du droit du sol ou des naturalisations et donc sans aucune ascendance française, les 500.000 autres, Français ayant des ascendances françaises, plutôt vieillissants et « déménageants ».Or le taux de natalité des deux premiers tiers est le double de celui du dernier tiers. C’est inéluctable, la bascule démographique s’accomplit, comme le décrit très bien Christopher Caldwell dans son récent livre, Une révolution sous nos yeux.
F.-S. On aborde là un sujet tabou. Que proposez-vous ?
X. L.La France doit exiger trois choses de la part des populations qui s’installent chez nous : la connaissance du français, la connaissance et le respect de nos coutumes, et la connaissance et le respect de notre histoire.Actuellement ce n’est pas le cas, et c’est dangereux. Nous n’enseignons même plus notre histoire à l’école. Il est temps d’être lucide et responsable.
F.-S. Que faire si certains refusent de se plier à vos trois exigences ?
X. L. J’ai été récemment au Danemark et en Suède. Là-bas (des pays culturellement plutôt à gauche), les étrangers ont six mois pour apprendre la langue du pays, ses valeurs fondatrices et son histoire. Si vous ne possédez pas ces trois éléments essentiels, vous n’avez pas accès au numéro d’immatriculation qui vous donne droit à la Sécurité sociale, aux aides sociales, au logement, au travail.
F.-S. En France, imposer ces trois critères aux étrangers, est-ce possible ?
X. L. Bien sûr que c’est possible ! C’est même indispensable, si nous croyons en nos valeurs. Quand j’en parle en privé avec des élus, ils sont d’accord avec moi. Sur le terrain, les maires font le même constat que moi, mais ils n’osent pas encore le dire publiquement.
Cette étude, intitulée Banlieue de la République, a été publiée par l’Institut Montaigne, un groupe de réflexion sur l’évolution à long terme de notre société. Il regroupe des universitaires, des hauts fonctionnaires, des représentants de la société civile, des syndicalistes, des chercheurs, des chefs d’entreprise. Institut indépendant, il bénéficie d’un budget annuel de 3 millions d’euros, alimenté uniquement par des dons privés.

Portrait de Hours
1/juin/2013 - 18h29
Lorelyzz a écrit :

Pays laic , c'est ce qu'elle nous repete tjrs ainsi que la droite , deux poids deux mesures avec ces gens . Civitas est une tradition française ?

la France n’est pas laïque, elle est une Terre chrétienne, C'est la republique qui est laique. N'en déplaisent aux jeunes islamo-gaucho, l'Europe a toujorus rejeté l'ISLAM et sa culture est gréco chrétienne depuis plus de 2000 ans.

Portrait de Teri
1/juin/2013 - 18h22
Looker2 a écrit :

« Il y a des quartiers en France sous l’emprise des sectes de l’islam radical »

 

Si une association est présente sur le site, et souhaite le nom et l'adresse de la personne qui a publiquement, sur une radio nationale, prononcé cette phrase, dans le but de le poursuivre pour incitation a la haine raciale,  je me ferai un plaisir de lui communiquer le nom et l'adresse de cette personne !!! smiley

Ne serais se pas un certain Manuel?

Portrait de Laurent93
1/juin/2013 - 17h15 - depuis l'application mobile

Elle dérange cette dame ? Pourquoi ? Dirait elle la vérité ?

Portrait de laurent28150
1/juin/2013 - 16h00

 que c'est drôle de voir comment l'UMPS a peur de l'évolution de Marine le pen en cachant derrière l'europe  et ses gens tellement honnête  à faire un vote secret ca file juste que la gerbe de voir toutes ses marionnettes scotchés et protectionniste  sur leur avantage financier et leur retraite pendant que nous pauvre bouffon et stupide peuple nous votons pour  ceux qui détruisent nos avantages acquis depuis des dizaines d'années, je dis juste merci les gens stupides qui votent pour les memes et qui ont rien compris !

Portrait de caramelus
1/juin/2013 - 15h50
clara a écrit :

Bonjour,

Bien malheureusement elle dit tout haut ce que disent les français tout bas. Un grand, trés grand fossé entre les riches parisiens bobos politiciens, le parlement européen et les français de France.

tout à fait !! la France est dirigé par l'Europe et Paris 

Portrait de petit lascar
1/juin/2013 - 15h46
neverminds57 a écrit :

Tu ne doit pas connaitre la liste des comdanations du FHaine!!!!

si l'on veut avoir un peu d'argumentation il faut lister les condannations pour tous les partis. On sait très bien que nos partis de gauche ou droite sont loin d'être des saints.

Ensuite combattre les idées du FN de cette façon c'est vraiment prendre les électeurs pour des moutons.On combat des idées par des idées pas par des effets de manches.

Portrait de clara
1/juin/2013 - 15h45

Bonjour,

Bien malheureusement elle dit tout haut ce que disent les français tout bas. Un grand, trés grand fossé entre les riches parisiens bobos politiciens, le parlement européen et les français de France.

Portrait de claud34
1/juin/2013 - 14h38

Eh oui toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire. Elles restent quoi qu'il arrive des vérités.

Portrait de Aspliche
1/juin/2013 - 14h26
SUP3RN0VA a écrit :

Les aveux ne sont pas des preuves, surtout après rétractation. 

 

C'est nouveau ça ...

Portrait de SUP3RN0VA
1/juin/2013 - 14h15
Taomon a écrit :

Et quand lève-t-on l'immunité de Cohn Bendit ? Coupable d'actes tendancieux selon son propre aveu avec des enfants...

Les aveux ne sont pas des preuves, surtout après rétractation. 

 

Portrait de Taomon
1/juin/2013 - 13h59

Et quand lève-t-on l'immunité de Cohn Bendit ? Coupable d'actes tendancieux selon son propre aveu avec des enfants...