30/05/2013 13:53

Sondage: 68% des Français favorables à une baisse des allocations familiales pour les plus aisés

Les deux tiers des Français (68%) se disent favorables à une baisse des allocations familiales pour les plus aisés, selon un sondage Viavoice pour Les Echos, France Info et BCPE.

"68% des Français sont favorables à une réduction des allocations familiales pour les ménages gagnant plus de 5.000 ou 6.000 euros par mois", d'après le sondage, indique le quotidien économique.

Pour ceux-là, "il est normal que les ménages les moins en difficulté contribuent davantage en période de crise."

Inversement, "25% y sont opposés au nom de l'égalité et de l'universalité des allocations." 7% des personnes interrogées ne se prononcent pas.

"L'argument de la justice sociale apparaît aujourd'hui primordial en matière de réforme des dépenses publiques, et les sacrifices, pour une majorité de Français, doivent d'abord venir des plus aisés", commentent les experts de Viavoice, dans le journal économique.

Les allocations familiales sont actuellement versées à tous les foyers à partir de deux enfants sans condition.

Le gouvernement doit annoncer prochainement, peut-être le lundi 3 juin, des économies pour la branche famille pour la faire revenir à l'équilibre en 2016. Le besoin de financement serait alors de 2,2 milliards d'euros.

Ce sondage a été réalisé du 21 au 24 mai auprès de 999 personnes (méthode des quotas).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de caramelus
30/mai/2013 - 20h36
unknown a écrit :

La caisse d'allocations familiales n'est pas une entreprise et faire des enfants pas un métier. Alors qu'on aide les plus démunis jusqu'à une limite de deux enfants...point. T'en veux plus, tu les finance et si tu peux pas et bien tu penses à la contraception.

completement d'accord et ... les plus aisés paient des impots qui servent aux allocations .....

Portrait de unknown
30/mai/2013 - 20h21

La caisse d'allocations familiales n'est pas une entreprise et faire des enfants pas un métier. Alors qu'on aide les plus démunis jusqu'à une limite de deux enfants...point. T'en veux plus, tu les finance et si tu peux pas et bien tu penses à la contraception.

Portrait de Soozdu13
30/mai/2013 - 15h54 - depuis l'application mobile

C'est ça la France!!!! Au plus tu arrives a bien vivre au plus tu dois payer pour ceux qui profite du système.

Portrait de mimimathy
30/mai/2013 - 15h48
mediatic a écrit :

c'en en partie vrai mais là où vous vous trompez c'est que la baisse du plafonnement du quotient ne touche pas TOUTES les familles, loin de là !

 

Toutes celles qui paient des impots, si!!! Et en plus, en adoptant une telle mesure on pénalise les familles avec 1 enfant, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui!!!

Portrait de mimimathy
30/mai/2013 - 15h33
mediatic a écrit :

n'importe quoi ! vous savez ce qu'est le plafond du quotient familial au moins ?

Ben oui, justement, le plafonnement du quotient familial vise à minorer l'impôt que procure 1/2 part : si on le baisse à 1500€, chaque demi part ne peut ramener 1500€ de réduction d'impot contre 2000€, ce qui signifie augmenter l'impôt de 1000€ quand on a 2 enfants, 500€ pour 1 et 2000€ pour 3. Donc, on laisse le système en l'état du côté des prestations pour augmenter l'impôt de toutes les familles.

Portrait de Parisienne
30/mai/2013 - 15h30

Avant de penser à baisser ce à quoi certains ont droit, il faudrait commencer par traquer et sanctionner ceux qui détournent ou trompent les institutions et donc volent l'argent du contribuable.

Stop au cumul des mandats certes mais au cumul des aides que pratiquent certains sans jamais payer d'impots aussi !!!

Faites les choses dans l'ordre.

Portrait de mistermigueule
30/mai/2013 - 15h22

Toujours pareil, on vide les poches des honnêtes travailleurs pour engraisser les parasites qui vivent que d'allocs !

Super Nul-lande, le bilan : hausse des impots, mariage gay, et encore plus d'injustice pour les classes moyennes et aisées au profil des profiteurs ! Clap Clap continuons à être cons et une terre d'accueil pour tous les misérables.

Portrait de ARTISAN3
30/mai/2013 - 14h57
DeesseEnSabots6 a écrit :

Normal............ Quoi qu'on en pense, les aides sociales doivent aller vers ceux qui en ont ""vraiment"" besoin.....

Bj,  Non ce n'est pas normal qu'une fois encore ceux qui cotisent et participent au financement n'en profitent pas.

Comment voulez vous que la classe moyenne n'en ait pas ras le bol. Nous ne pouvons plus supporter cette politique sociale, qui met au statut de pauvre ceux qui bossent. A quand une contrepartie, par des actions de solidarité, d'aide etc pour les bénéficiaires. Cela serait normal. Car, aujourd'hui un jeune qui débute sa carrière, qui se lève et bosse doit avoir du mal à trouver une motivation et pourtant il y va.

Portrait de aybara61
30/mai/2013 - 14h50

Qu'on arrête de verser des allocations aux futurs familles nombreuses, en ces temps, c'est de l'inconscience de faire plus de 2 gamins...

Portrait de mimimathy
30/mai/2013 - 14h27
MIMI CRACRA a écrit :

j'attends de voir....en prenant ce type de disposition à la première, ça va toucher beaucoup plus de monde. Je ne suis pas sûre que le gouvernement soit chiche de le faire, il se mettrait tout un électorat à dos, ce qui serait vraiment idiot. Mais bon, il n'est plus à çà près...

Oui, tout à fait car les familles avec 1 seul enfant serait aussi touchées par une hausse d'impôt de 500€. Qui adit qu'il n'y aurait plus d'augmentation des impôts?

Portrait de mimimathy
30/mai/2013 - 14h14
mediatic a écrit :

il semble qu'en définitive la baisse des allocs familiales pour certains foyers  ne sera pas retenue mais que l'on ramènera le plafonnement du quotient familial de 2 000€ à   1 500€

Ce qui revient au même :

pour 2 enfants, on touche 128X12 = 1536€

Si baisse quotient familial, on paie 1000€ d'impôt en plus, donc il reste 536€ par an, soit 44€ par mois.

Comment manipuler les foules...

Portrait de breizhald
30/mai/2013 - 14h10
mimimathy a écrit :

A tous ceux qui nous ont bassiné avec l'égalité pendant des semaines : un gosse de riches est égal à un gosse de pauvre. L'universalité de la prestation ne doit pas être remise en cause. Par contre, fiscalisons l'ensemble des revenus obtenus avec la CAF au nom de l'égalité. : alloc familiales,alloc logement, RSA, mère isolée etc... Là, on parlere d'égalité et de justice.

Pas mieux smiley

Portrait de TheMiataDriver
30/mai/2013 - 14h07
mimimathy a écrit :

A tous ceux qui nous ont bassiné avec l'égalité pendant des semaines : un gosse de riches est égal à un gosse de pauvre. L'universalité de la prestation ne doit pas être remise en cause. Par contre, fiscalisons l'ensemble des revenus obtenus avec la CAF au nom de l'égalité. : alloc familiales,alloc logement, RSA, mère isolée etc... Là, on parlere d'égalité et de justice.

Mais qui en aurait le courage?Et ce ne serait pas bien compliqué, avec les déclarations préremplies et une collaboration des différents services.

Portrait de TheMiataDriver
30/mai/2013 - 14h06

Tant qu'ils ne sont pas touchés, ils sont forcément pour.

Portrait de mimimathy
30/mai/2013 - 14h03

A tous ceux qui nous ont bassiné avec l'égalité pendant des semaines : un gosse de riches est égal à un gosse de pauvre. L'universalité de la prestation ne doit pas être remise en cause. Par contre, fiscalisons l'ensemble des revenus obtenus avec la CAF au nom de l'égalité. : alloc familiales,alloc logement, RSA, mère isolée etc... Là, on parlere d'égalité et de justice.

Portrait de DeesseEnSabots6
30/mai/2013 - 13h54

Normal............ Quoi qu'on en pense, les aides sociales doivent aller vers ceux qui en ont ""vraiment"" besoin.....