02/05/2013 15:57

Vladimir Poutine remet des décorations de "Héros du travail" pour la première fois depuis l'époque soviétique

Le président russe Vladimir Poutine a remis mercredi les décorations de "Héros du Travail" -- pour la première fois depuis l'époque soviétique -- à cinq Russes, parmi lesquels le célèbre chef d'orchestre Valeri Guerguiev et un mineur de Sibérie.

La cérémonie solennelle organisée pour les cinq lauréats dans le cadre des célébrations de la Fête du Travail a eu lieu dans le palais Konstantinov à Saint-Pétersbourg, selon les images diffusées par la télévision russe.

"Chacun de vous, c'est la richesse de notre pays", a déclaré M. Poutine, s'adressant aux lauréats.

La remise de cette décoration, que le président russe a fait renaître fin mars, "est un pas de plus vers la renaissance et la sauvegarde des traditions du pays, ainsi que des liens forts entre différentes ères et générations", a-t-il souligné.

"Nous ne pouvons avancer qu'en nous appuyant sur un héritage culturel et spirituel, sur les valeurs qui nous unissent, sur l'assiduité de notre peuple", a déclaré M. Poutine.

"On ne peut créer une Russie forte qu'en travaillant dur", a-t-il ajouté.

Parmi les cinq personnes décorées figurent le chef d'orchestre et directeur du théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg, Valeri Guerguiev, et un mineur de la région de Kemerovo (Sibérie occidentale), Vladimir Melnik, récompensé pour sa productivité record.

Créée en 1921, la décoration de "Héros de Travail", destinée principalement aux meilleurs ouvriers, constructeurs de l'économie socialiste, a existé jusqu'à la chute de l'URSS en 1991.

Plus de 20.000 personnes ont été décorées à l'époque soviétique pour leurs succès dans l'industrie, l'agriculture, la science ou les innovations techniques.

Malgré la suppression de cette décoration en 1991, les avantages qui l'accompagnaient, notamment les services communaux et médicaments gratuits, ainsi que des allocations de retraite supplémentaires, sont restés en vigueur.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions