27/03/2013 09:57

NextRadioTV: Bond de la rentabilité et de l'activité en 2012

Le groupe de médias NextRadioTV a affiché une très forte progression de son bénéfice net en 2012 (+73%) grâce notamment aux audiences de RMC et BFM Business, et espère améliorer de plus de 10% ses recettes publicitaires dans le numérique au premier trimestre 2013.

Au 31 décembre, le bénéfice net consolidé s'est établi à 14 millions d'euros et le chiffre d'affaires, publié en janvier, à 172,3 millions d'euros, avec une croissance de 33% pour le seul pôle TV, grâce aux audiences de BFMTV, selon un communiqué.

Le résultat opérationnel (Ebitda) progresse de 10% à 26,5 millions d'euros. Par activité, l'Ebitda progresse de 22% dans la radio, dopé notamment par les audiences de RMC et BFM Business, avec une marge de 34%. BFMTV a réalisé à elle seule une marge de 15%.

Pour l'exercice en cours, le groupe entend "poursuivre le développement de ses audiences web et mobile" en s'appuyant sur ses marques fortes (RMC, BFM et 01net.com), "tout en maîtrisant la croissance des charges".

L'exercice 2012 a été marqué par l'accélération du développement des activités numériques au sein du pôle "Digital", avec le lancement du portail d'information unique BFMTV.com et la consolidation du site 01net.com, leader sur la thématique high-tech, rappelle la société.

Au premier trimestre 2013, cette branche devrait afficher une croissance de ses recettes publicitaires "supérieure à 10%", selon la société.

Depuis le lancement de BFMTV.com en septembre dernier, le nombre de visites a été multiplié par 2,5 sur le web pour atteindre les 3,5 millions de VU en janvier. La montée en puissance du nouveau site s'observe également sur le mobile, où le nombre de visites a presque triplé, selon le groupe.

Enfin le groupe affiche une situation financière "solide au 31 décembre" avec un "faible niveau d'endettement" qui se traduit par une dette nette de 32,7 millions d'euros, et une trésorerie disponible de 11,6 millions.

Il a procédé l'an dernier au remboursement de la deuxième tranche d'un emprunt obligataire de 20 millions et au rachat de 1,1 million d'actions pour un montant total de 11,9 millions.

Il disposait encore au 31 décembre de lignes de crédit confirmées non tirées pour un montant de 16 millions d'euros.

Le conseil d'administration proposera le versement d'un dividende de 0,33 euro par action, soit une augmentation de 10% par rapport à celui versé au titre de 2011.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions