01/02/2013 10:18

Morandini Zap: Il explique pourquoi il a choisi de quitter la France pour la Belgique

Hier soir, France 2 diffusait le magazine "Envoyé Spécial", présenté par Guilaine Chenu et Françoise Joly. L'un des sujets était consacré aux Français qui ont choisi de quitter la France pour la Belgique. 

"Ici c'est tout le contraire de la France, les Belges ne sont pas envieux. Ici, les Belges vous disent bravo. En France, on vous raye votre bagnole, on vient vous cambrioler. En Belgique, on vous fout la paix" explique cet homme d'une soixantaine d'année qui a quitté la France il y a près de 10 ans. 

Avant d'ajouter : "Ce qui est avantageux pour ceux qui viennent en Belgique, c'est l'ISF [Impôt sur la Fortune] car il y en a plus. Je n'ai plus de biens en France. Aujourd'hui, tout mon patrimoine est en Belgique".

Regardez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Razyiel
2/février/2013 - 08h01 - depuis l'application mobile

ah bon sarko voulait moins de pauvres ???
bah c'est loupé alors car ces 5 dernieres années ils y en a eu plus lol
mais ca ne gene pas les droiteux ...

Portrait de JF_Lacour
1/février/2013 - 16h37
thierry_70 a écrit :

La belle vie en Belgique tout de même smiley

 

Sans doute oui pour les retraités et les rentiers, mais nettement moins pour les gens qui y travaillent !

Le coût et la fiscalité du travail sont pires qu'en France et c'est amusant qu'on en parle jamais, car il y a plus de mouvement d'expatriation pour le travail de la Belgique vers la France que dans le sens contraire.

 

A mon avis le décalage de plus en plus anormal entre la fiscalité du travail et celle de l'épargne ( dividendes , plus values, ...) risque de ne pas durer indéfiniment.

 

 

 

 

 

Portrait de CLB56
1/février/2013 - 16h19

Le problème n'est pas spécialement de payer des impôts mais surtout de subir les changements successifs de gouvernements qui modifient les lois de finances.

 

En Suisse aussi on paye des impôts. Mais un contrat est signé avec l'état, le montant dû est fixé une bonne fois pour toute et peu importe les changements de dirigeants.

Portrait de raphal42
1/février/2013 - 13h37

L'état a financé mes études qui furent assez longues. Etudiant, j'ai été boursier, j'ai touché les APL. A mon entrée sur le marcher du travail, j'ai eu une période de chômage...

Alors oui, aujourd'hui je gagne convenablement ma vie ; oui, je paye mes impôts en France et oui j'en suis fier. D'autres enfants méritent que je participe à mon humble niveau à l'effort national pour que eux aussi bénéficient des mêmes chances et des mêmes moyens que moi.

Je trouve vraiment immonde les remarques de tous ces gens qui crachent dans la soupe et qui font preuvent d'un tel manque de reconnaissance. La plupart d'entre vous vivent bien (même si vous espérier évidememnt vivre mieux...). La plupart d'entre vous on un jour ou l'autre bénéficier d'une aide de l'état sous une forme ou une autre. Alors arrêtez de vous plaindre à longueur de blog, pitié !

Dans mon département, on voit régulièrement des PMEs qui ont grandies avec des aides et des soutiens locaux et qui décident du jour au lendemain de licencier et délocaliser. Tout ça parce qu'elles sont devenues saines et prospères et qu'on leur demande à présent de particper à leur tour au développement de nouvelles structures. Tout ça pour aller chercher ailleurs toujours plus de subventions publiques qu'on ne veut plus - à raison - leurs fournir sur place. 

Ce n'est vraiment pas avec un état d'esprit pareil que la société va aller dans le bon sens. C'est certain.

Portrait de Laurent93
1/février/2013 - 11h53 - depuis l'application mobile

Ça choque maintenant mais pourtant ce phénomène existe depuis 30 ans. N'est ce pas une façon pour l'État de dire que si nous sommes dans cette situation c'est à cause des fortunés qui quittent la France ?????? Je suis désolé mais celui qui a de l'argent n'a pas à payer pour les conneries des gouvernements de gauche et de droite qui font que nous sommes dans cette situation. C'est normal la plupart de nos politiciens (les hautes sphères) sont des enfants de très bonnes familles dont l'argent n'était pas un problème. Pour gouverner un État la solution est trouvé : empruntons lundi 2 millions d'euros, jeudi 5 millions d'euros et puis vendredi on emprunter 3 millions d'euros. Et la même chose touts les deux ou trois semaines. C'est beau mais est ce comme ça que l'on gère un pays car il faut rembourser tôt ou tard. On parle des faillites des ménages mais l'État fait exactement la même chose. Les seuls responsables sont bien ceux qui dépensent sans compter car il y a toujours de l'argent (pour le moment). Je ne vois pas pourquoi les riches colles les catégories moyennes ou pauvres doivent payer. Tout le monde paie ses impôts alors l'État doit vivre avec ses moyens et arrêter d'avoir des ambassades luxueuses dans le monde (oui je l'accorde il y en a qui sont loin de l'être mais certaines c'est de l'indécence et rien que de voir le coût c'est écœurant). Les politiques se déplacent en avion (pourtant ça devait être en train) mais le coût n'est pas le coût d'un voyage à 1300€ par personnes. Ça irait si c'était ça. Allez on peut tenir encore un moment et dans vingt ans on fera comme la Grèce. Pas de problème la fondation Bill Gates nous aidera car l'argent est réservé aux pays pauvres et nous en ferons partie. Le gouvernement a dit que le salaire de tous allait baisser lorsqu'ils ont pris les fonctions or j'ai lu quelque part je ne sais plus que ce n'était pas appliqué car la loi ne le permettait pas : info ou intox ? Enfin il y a un réel manque de transparence en France alors que le simple citoyen doit toujours tout prouver et même lorsqu'il est en règle c'est compliqué. À quand une vrai démocratie dirigé par des hommes et des femmes qui viennent du monde du travail ?????? À mon avis jamais et c'est bien dommage car c'est le fondement même des origines de la démocratie athénienne.

Portrait de reimscool
1/février/2013 - 11h00

Les belges ont tout compris.

Comme le dit si bien cette personne, en france, on a la haine des riches alors que c'est les seuls à faire tourner l'économie.

Si cela continue ainsi, il ne restera plus que les cas sociaux...

Portrait de manolatengo
1/février/2013 - 10h36 - depuis l'application mobile
lilikoiboy a écrit :

Et il a raison !

C'est claire...