29/01/2013 17:21

Virgin Megastore: Le repreneur éventuel Patrick Zelnik demande l'aide de l'Etat

Le PDG du label indépendant Naïve, Patrick Zelnik, candidat à la reprise de Virgin Megastore, a affirmé mardi que l'aide de l'Etat était nécessaire, notamment pour sauver le magasin des Champs-Elysées, afin de lui redonner "une vraie vocation de spécialiste".

"Oui, l'Etat peut aider", a affirmé M. Zelnik, sur France Inter, bien que pas "systématiquement favorable aux subventions".

Le candidat à la reprise de Virgin Megastore, placé en redressement judiciaire, a soutenu que l'aide de l'Etat était notamment nécessaire pour sauver le magasin phare de l'enseigne sur les Champs-Elysées, qu'il a présentée comme "une institution" faisant partie "du patrimoine culturel" français.

M. Zelnik a cependant refusé de préciser s'il envisageait de reprendre l'ensemble des 26 magasins du groupe de biens culturels.

"Je ne sais pas encore. Les syndicats eux-mêmes disent que certains sont en grande difficulté", a-t-il affirmé, alors que les employés s'apprêtaient à manifester mardi devant les locaux de l'actionnaire Butler Capital Partners (BCP) qu'ils jugent en grande partie responsable de leur situation, faute d'avoir fait les investissements nécessaires.

Même s'il n'a pas souhaité donner les noms de ses partenaires pour la reprise des magasins, le PDG de Naïve a reconnu qu'il "verrait bien" le label britannique Rough Trade, "prendre une place dans le megastore", mais il a immédiatement ajouté que "rien" n'était "finalisé".

"Nous aurons des partenaires quand le concept sera bien défini", a affirmé M. Zelnik, qui est revenu sur son intention de faire du magasin des Champs-Elysées un "grand souk culturel".

Pour lui, le Virgin megastore doit "retrouver une vraie vocation de spécialiste. Pour acheter il faut que l'offre soit séduisante", a-t-il affirmé.

Le concept actuel des grands magasins culturels "n'est même pas dépassé, il est dévoyé", a assuré M. Zelnik, qui a mis la Fnac dans le même panier.

"A partir des années 90, ces magasins ne méritaient plus la qualification de magasins spécialisés. Les contrôleurs de gestion ont fait la loi et ils ont fait disparaître des rayons les disques, les livres ou les dvd qui n'avaient pas une rotation suffisante", a-t-il regretté.

La présidente de Virgin, Christine Mondollot, a indiqué la semaine dernière que "plusieurs" repreneurs étaient intéressés par une reprise partielle des magasins, et s'est déclarée "déterminée" à sauver l'enseigne même si cela sera "compliqué et difficile".

Virgin a été placé en redressement judiciaire assorti d'une période d'observation de quatre mois par le tribunal de commerce de Paris le 14 janvier.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de daphné
31/janvier/2013 - 20h08

smiley j'ai toujours préféré les Virgin aux Fnac. Pas envie qu'ils disparaissent

Portrait de Ridley
31/janvier/2013 - 00h02

Et puis quoi encore smiley

Portrait de pool one
30/janvier/2013 - 09h24

Vous serez content lorsque tous les magasins auront disparu, on ne pourra plus voir et toucher ce que l'on veut acheter !! Les centre ville et galerie marchande seront d'une tristesse ! On pourra plus faire du schopping, on restera à la maison, c'est cela que vous voulez ?  il faut absolument sauver ces magasins par tout les moyens possible, arreter d'acheter sur internet ! smiley  smiley  smiley

Portrait de Laurent93
30/janvier/2013 - 08h55 - depuis l'application mobile

Ce genre de magasin comme la FNAC n'ont plus lieu d'exister surtout lorsque que tous les ouvrages seront disponibles sur tablettes. On n'a qu'à voir ce qui s'est passé avec les boutiques vidéos. Elles se font de plus en rare car maintenant on peut louer son film direct avec sa box internet, sa netbox (produit FNAC), son Apple TV, son ordinateur... Bref il suffit juste d'avoir une connexion internet. Je pense qu à l'avenir les boutiques comme darty ou boulanger subiront le même sort puisqu'il est possible de commander sur internet les mêmes produits à des tarifs compétitifs et surtout aux mêmes garanties.

Portrait de Dominnic
29/janvier/2013 - 19h37

1. pourquoi la Fnac et virgin se sont cassés la figure ???

= mauvaises stratégies sur plusieurs plans, vente de la daube par moments et impossibilité de trouver certains produits culturels de grands artistes (on retrouve toujours les mêmes compils, mais impossible de trouver celles, plus particulières qui m'intéressent dans mon cas).Pour certains rayons, présence de vendeurs incompétents... Comme à Darty, où des vendeurs passent le papier notant qu'ils ont "aidé" le client alors qu'ils n'ont donné en fait aucune info valable... Ce papier donné à la caisse doit leur permettre de recevoir une commission.

 

2. Pourquoi ce type recevrait-il des subventions ????

Il n'a qu'à se débrouiller...

Comme disent des membres, prendre les subventions, s'enrichir puis mettre la clé sous la porte dans quelque temps.

 

3. Les livres, les cds, les films et autres produits culturels intéressent toujours autant les gens.

Il """suffit""" de proposer les bons produits... Tout comme on parle de la crise du disque... bah oui, sur le plan perso, je vois bien que je n'achète plus autant de cds... Les chanteurs nous ressortent les mêmes chansons et leur thème favori, l'amouurrrrrrrrrrrr  Moi, çà craque à un moment ! Par contre, je me suis procurée (via ma médiathèque ou en achetant) des cds de bandes originales de films... datant des années 30 à 60.... En fin de compte, j'ai opéré des transferts ::::

plus de chanteurs (ou bien moins) contre des bandes originales de films superbes.....

Excellente semaine à tous !!!! Bonne chance aux créateurs !

 

Portrait de john dillinger
29/janvier/2013 - 19h05

Je viens de me rendre compte que depuis que je suis né ( ça doit faire 25 piges maintenant )  je n'ai jamais foutu les pieds dans un virgin.

Portrait de romaindu11
29/janvier/2013 - 17h32
Bisounours16 a écrit :

Ca fait un peu chantage, non ?

oui je pense mais vu que c'est un gouvernement à la merci il va accepté

Portrait de Bisounours16
29/janvier/2013 - 17h31

Ca fait un peu chantage, non ?