27/12/2012 14:33

Eléphantes menacées d'euthanasie: Le patron du cirque Pinder Gilbert Edelstein se dit "effondré"

Gilbert Edelstein, patron du cirque Pinder et propriétaire des deux éléphantes menacées d'euthanasie à Lyon, se dit "effondré" après que l'accès aux pachydermes eut été refusé à sa vétérinaire, selon un communiqué publié mercredi.

Alors que le Docteur Florence Ollivet-Courtois, vétérinaire du cirque Pinder, se proposait de partir jeudi matin "pour procéder à de nouveaux tests sur les éléphantes Baby et Nepal", elle se serait vu refuser l'accès aux bêtes par le vétérinaire du zoo du Parc de la Tête d'or où elles se trouvent".

La vétérinaire du cirque a téléphoné à son homologue du zoo qui lui aurait dit: "Si vous venez, vous prendrez un bon café avec nous, mais vous ne pourrez pas approcher Baby et Népal", selon le communiqué de Pinder, car "la préfecture nous a donné l'ordre que vous n'approchiez pas les éléphantes".

Gilbert Edelstein, qui se dit "effondré", craint que "ses éléphantes n'aient plus que quelques heures à vivre compte tenu de l'entêtement de la mairie de Lyon et de la Préfecture".

La mairie de Lyon n'était pas joignable. Le zoo du Parc de la Tête d'Or renvoie sur la préfecture. Interrogée par, la préfecture "s'en tient à cette heure à la décision du tribunal administratif".

Vendredi, le juge des référés du tribunal administratif de Lyon, saisi par le propriétaire des éléphantes, avait donné raison au préfet, qui avait ordonné par un arrêté du 11 décembre l'euthanasie des deux pachydermes, après le décès par tuberculose, une maladie contagieuse de l'animal à l'homme, d'une troisième éléphante.

Les deux éléphantes, Baby et Nepal, d'une quarantaine d'années ont été confiées il y a plus de dix ans par le cirque Pinder au zoo de Lyon dans le Parc de la Tête d'Or.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Tilana
28/décembre/2012 - 01h18
L'Acidulée a écrit :

Si tout le monde était vacciné contre la tuberculose -ce qui est obligatoire- le problème ne se poserait pas, de plus, généralement le public n'est pas en contact avec les animaux, c'est surtout de la mauvaise volonté .

Le vaccin n'est plus obligatoire depuis 2007
Portrait de K-B
28/décembre/2012 - 00h10
Micky88 to be continued a écrit :

Il doit savoir ce qu'il fait quand même le Docteur Florence Ollivet-Courtois puisqu'il est vétérinaire du zoo ! Je ne comprendrai jamais ces décisions administratives prises au nom du principe de précaution !!!

Le docteur Florence Ollivet-Courtois n'est pas le vétérinaire du ZOO mais du cirque PINDER... d'où ce souhait de faire de nouveaux tests....

Portrait de silex
27/décembre/2012 - 15h48

normal qu'ils soient malades, ces animaux diovent rester en liberté pas dans des cirques!

Portrait de RUEDO
27/décembre/2012 - 15h11
Kazindrah a écrit :

Avant tout, il est primordial de savoir si ces malheureuses éléphantes sont soignables et gurérissables ou pas.

 

Si elles le sont, et qu'elles ne souffrent pas, pourquoi les euthanasier ???

 

En tout cas, il faut aussi rechercher la cause de leur infection pour l'éradiquer et s'arranger pour qu'elles ne contaminent pas d'autres animaux.

Vous avez besoin de relire l'article 

1 ils ont la tuberculose et c'est transmissible a l'homme et animaux 

2 Si une autre solution existait il y aurait pas eu euthanasie 

L'aveuglement animaliste est deplorable