11/12/2012 16:25

Foot: Michel Platini opposé à la technologie sur la ligne de but

Le président de l'UEFA, Michel Platini, a fait de nouveau part de son opposition à la technologie sur la ligne de but alors qu'elle est actuellement utilisée, pour la première fois à ce niveau, lors de la Coupe du monde des clubs au Japon.

"Je préfère donner 50 millions (d'euros) au football de base, plutôt que pour une technologie utile pour un ou deux buts par an", a déclaré M. Platini lors d'une conférence de presse à Kuala Lumpur.

"S'il y a un arbitre (derrière le but), s'il est à un mètre de la ligne et s'il a de bonnes lunettes, il peut voir si le ballon a franchi la ligne ou non", a estimé l'ancien capitaine de l'équipe de France qui a toujours été hostile à l'utilisation de la technologie.

Il lui préfère l'arbitrage à cinq avec un arbitre central, deux arbitres de touche et deux arbitres additionnels, système utilisé dans les compétitions organisées par l'UEFA.

Deux systèmes de technologie sur la ligne de but sont actuellement utilisés lors du Mondial des clubs, GoalRef, qui utilise un champ magnétique et un ballon spécial, dans le stade de Yokohama, et Hawk-Eye, basé sur l'utilisation de caméras comme au tennis.

Cette technologie devrait également être utilisée lors de la Coupe des Confédérations 2013 et du Mondial-2014 au Brésil.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de capliou
11/décembre/2012 - 23h12

incompréhensible de la part de M. Platini, cela éviterait évidement les mauvaises décisions, voire les arbitres corrompus !!!

Portrait de benjijames
11/décembre/2012 - 21h26

Platini veut qu'on conserve une part d'humanité dans le football et il a raison. Les erreurs d'arbitrage font le charme du foot, rappelons nous les belles envolées du regretté Thierry Roland sur les arbitres... Sinon allons jusqu'au bout, supprimons totalement les arbitres et laissons un ordinateur tout analyser. Et puis allons encore plus loin, dans 30 ans pourquoi ne pas remplacer les joueurs professionnels par des robots ? Platini est apprécié parce qu'il sert moins le foot business que ses prédessseurs. Il ne veut pas d'un football à 2 vitesses. Soutenons le dans sa démarche oh combien réconfortante au coeur d'un foot business totalement desincarné

Portrait de Volques
11/décembre/2012 - 16h43

Il fait vieux machin le platoche avec ses réflexions !

Portrait de breizhald
11/décembre/2012 - 16h29

il commence vraiment à faire ch... On voit tellement erreur qu'il serait temps de passer à la vidéo et de mettre un arbitre derrier un ecran qui serait en relation directe avec l'arbitre.