06/12/2012 09:57

Apple enregistre sa plus forte baisse en presque 4 ans à Wall Street

L'action du géant américain Apple a enregistré mercredi son plus fort recul en clôture depuis fin 2008 à Wall Street, les courtiers américains perdant leur enthousiasme pour ce titre phare du Nasdaq.

L'action a chuté de 6,43% à 538,79 dollars à la Bourse de New York, entraînant dans son sillage l'indice Nasdaq des valeurs technologiques qui a lâché 0,77% dans un marché autrement en hausse.

Il s'agit de la pire performance du fabricant de l'iPhone et de l'iPad depuis le 17 décembre 2008, lorsqu'il s'était incliné de 6,57%, a rappelé Michael Gayed, de Pension Partners.

En termes de capitalisation boursière, Apple, qui avait clôturé mardi à 575,84 dollars, a donc perdu plus de 35 milliards de dollars sur la seule séance de mercredi.

Cette perte d'appétit était liée, selon les analystes, à un ensemble de facteurs qui rendait moins attractif l'un des titres de Wall Street les plus en vogue jusqu'à septembre dernier.

"Le titre d'Apple évolue en fonction de l'humeur des courtiers" en l'absence de la sortie de nouveaux produits ou de publications du groupe sur la performance du groupe à la pomme, a souligné Michael James, de Wedbush Securities. Or "le très fort optimisme sur ce titre s'est évanoui au cours des deux derniers mois", a-t-il relevé.

Les courtiers s'inquiétaient notamment, selon lui, d'un rapport du cabinet de recherche IDC publié mercredi, qui fait état d'une baisse des parts de marché de l'iPad d'Apple dans le secteur des tablettes, au profit d'autres appareils utilisant le système d'exploitation Android de Google.

IDC estime que la part de marché de l'iPad d'Apple devrait tomber de 56,3% en 2011 à 53,8% cette année, et à 49,7% en 2016.

Trip Chowdhry, analyste chez Global Equities Research, évoque pour sa part, des rumeurs faisant état "du déménagement de sites de production" pour les ordinateurs de bureau iMac de la Chine vers les Etats-Unis, qui soulevaient des craintes sur la qualité du produit et les marges générées par Apple.

"La qualité des produits Apple est phénoménale et l'on ne peut changer du jour au lendemain de site de production sans que cela affecte la qualité du produit et les coûts structurels", a-t-il estimé.

Par ailleurs un document de l'autorité boursière américaine daté de mardi indique que le responsables des services et logiciels pour internet d'Apple, Eddy Cue, a cédé pour quelque 8,76 millions de dollars de titres du groupe fin novembre.

La baisse du titre était enfin accentuée par des prises de bénéfices, selon Jody Giraldo, de EquityStation.

Le 19 septembre, avant le lancement de l'iPhone 5, l'action d'Apple valait encore 702,10 dollars, son record en clôture à ce jour. Certains prédisaient alors une envolée jusqu'à 850 dollars. A la place, le titre a perdu plus de 23% de sa valeur et près de 150 milliards de dollars de capitalisation boursière ont disparu.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bastos16
6/décembre/2012 - 23h24

Je crois qu'au bout d'un moment, les consommateurs en ont assez de devoir changer de matériel tous les 6 mois !

Alors, c'est normal que la frénésie retombe. Même si les machines sont très bien conçues et l'OS bien optimisée, les consommateurs réfléchissent plus aujourd'hui à leurs achats.

Portrait de La matraque
6/décembre/2012 - 12h43 - depuis l'application mobile

Apres bien des hésitation, je viens de me prendre un samsung note 2, c'est la raison de cette chute boursière je pense.

Portrait de greg3395
6/décembre/2012 - 12h34
HoubaHoubaHop a écrit :

C'est le moment d'acheter ! smiley

Depuis 1984, il y en a qui disent qu'Apple va mourir prochainement...

Mais pourquoi ne parle-t-on pas des consdérables échecs de Miscrosoft (Windows) ? smiley

c'est Microsoft qui a sauvée apple dans les années 90. 

Mais Microsoft étaient obligé de le faire..

sa aurai coutée beaucoup trop chére de la part de Microsoft d'avoir presque 99% des part de marcher en systéme d'exploitation.

ils auraient eu des probléme dans tout les sens et une trés mauvaise image de la part de Microsoft.

 

De tout façon avec tous les action que microsoft posséde chez apple. 

Microsoft n'ont rien a craindre.

 

De plus Microsoft gagne 6$ par terminal sur Android.(OS Google) 

 

ont parle d'apple.. mais Apple c'est juste la "mode" aujourd'hui ,qu'il profite avant qu'il retombe dans les oubliette dans quelque années. 

pour Microsoft , c'est loin d'être le cas.. 

 

Greg

Portrait de Boubaa
6/décembre/2012 - 10h22

sa sent le debut de la fin pour aple je croie il aurais pas du sortire liphone 5 qes moins bien