03/12/2012 12:20

Mathieu Madénian devant la justice le 22 janvier, accusé d'injures aux électeurs du FN

Un humoriste qui avait qualifié les électeurs du Front national de "fils de pute" s'est-il rendu coupable d'injure publique ? Le tribunal correctionnel de Paris a examiné aujourd'hui matin cette question et rendra sa décision le 22 janvier.

Dans l'émission "Morandini !" du 26 septembre 2011 sur Direct 8, l'humoriste Mathieu Madénian, évoquant des sondages en vue de la présidentielle, avait déclaré que 18% d'électeurs qui voteraient Front national signifiait "18% de fils de pute en France". Le Front national a cité l'humoriste devant le tribunal, car le propos a "énormément choqué" a rappelé l'avocat du parti Me Wallerand de Saint-Just. Pour l'avocat, il est "évident" que ses clients sont "recevables et bien fondés à dire qu'ils ont été injuriés".

Au départ, quelque 340 personnes s'étaient associées à l'action en justice du Front national, mais il ne restait que 12 personnes parties civiles, les autres n'ayant pas versé la consignation de 100 euros nécessaire pour poursuivre. Si le FN avait appelé ses adhérents et sympathisants à se rendre à l'audience, seule une poignée s'y sont rendus ce matin.

Se bornant à aborder les faits d'un point de vue juridique, la procureure a jugé la constitution de partie civile du FN irrecevable, estimant que le parti n'est pas personnellement visé. Selon elle, il y a également un problème de caractérisation du délit à l'encontre des autres parties civiles.

Pour Me Hélène de Vigan, conseil de l'humoriste qui était absent car il a été selon elle visé par des "menaces", le FN ne peut être victime dans cette affaire. Selon elle, la formulation était trop vague pour que le public puisse se dire que les 12 personnes parties civiles, dont elle a énuméré les noms, ont été injuriées. Elle a rappelé que le propos litigieux évoquait des sondages, qui sont "anonymes", soulignant par ailleurs que "le vote est bien secret". Si l'on peut considérer que "le propos n'est pas intelligent", il n'y a pas pour autant matière à le condamner pénalement, a-t-elle ajouté, plaidant la relaxe.

Regardez:

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de joliebrune
3/décembre/2012 - 23h39

Lorsque vous insultez quelqu'un de fils de pute ce n'est pas la personne en face de vous que vous insultez mais sa mère une femme qui n'a rien demandé à personne.

Portrait de Evy Leeloe
3/décembre/2012 - 23h02 - depuis l'application mobile

Bien fait pour ça gueule de roquet !

Portrait de fantomas
3/décembre/2012 - 20h37

un humoriste de merde commes tant d autre et leche cul officiel de drucker

Portrait de lasv75
3/décembre/2012 - 18h08
SABBTAI JACOB a écrit :

IL est quoi lui Ashkenaze ou sepharade.... smiley  lol

Non paeceque c'est pas le seul a mepriser les Francais parmis une certaine caste dont il est membre biensur...

D'aillleurs grace a cette phrase il est monté en fléche alors qu'il a aucun talent mais vraiment aucun!!!

 

Non, il est Arménien !

Portrait de lasv75
3/décembre/2012 - 18h02

Il est nul, il n'a aucun humour ,il a toujours les mêmes cibles, la droite, et le front national, il peut rejoindre la clique des guillion, bedos, debouze etc........il ne nous apporte pas  grand chose, je le plaint !!!!!!!!!!!!

Portrait de LILI du Bassin
3/décembre/2012 - 17h45

Faut assumer ce que l'on dit publiquement.

Portrait de caramelus
3/décembre/2012 - 15h23
tchoupa a écrit :

J'espère qu'il sera condamné, je ne suis pas du tout FN mais je trouve que chaque électeur a droit au respect de son vote,  c'est ce que nous appelons la démocratie.

Je ne lui souhaite pas une longue carrière !

je suis tout à fait dans votre optique, concernant votre commentaire.

Portrait de funygam
3/décembre/2012 - 15h21

 Premièrement, il pourrait choisir une insulte plus appropriée, car la majorité des putes en france sont surement étrangèrent, et ça ne colle pas vraiment avec les électeurs du FN. 

 Et deuxièmement, on laisse encore trop de marge pour insulter les citoyens français. Vous imaginez bien n'importe quel individu qui insulte de fils de  pute un parti juif ou arabe. Le mec est en taule avec 2o ooo euros à payer. (c'est pas Dieudoné qui contredira) Et c'est un véritable problème....  Le jour ou il y aura un sytème en place ou tous ces gens ne pourront cracher des insultes envers la france et ses français, ils ne comprendront pas pourquoi on ne leurs permets pu de faire ça. C'est vrai quoi, faut se mettre à leurs place, "Quoi? on peut pu se torcher avec notre pays d'acceuil ?"

  Mais pour l'instant, on leurs laisse de la marge, que ce soit les textes des rappeurs et tout ces immigrés, ils peuvent y aller plein gaz, c'est gratuit.

 

J'insiste bien aussi sur le fait qu'il n'y a pas besoin de voter le pen pour tenir ces propos (d'ailleurs je ne vote pas pour eux) mais il faut juste un peu de bon sens, car il n'existe pas beaucoup de pays ou on peut laisser faire ça.

Portrait de Lorrain54
3/décembre/2012 - 14h58 - depuis l'application mobile

Tant mieux. Il faut sanctionner l'impolitesse flagrante. Marre de ces mecs qui se croient tout permis à la télé publique.

Portrait de vivica05
3/décembre/2012 - 14h41

çà suffit la justice a mieux a faire! marre de tous ces partis et assos etc qui surchargent la justice! coluche aurait ete en prison si il etait encore de ce monde

Portrait de stefe95
3/décembre/2012 - 14h03
Σαμοθράκη a écrit :

Si un humoriste de Droite avait tenu les mêmes propos envers le PS, il aurait été condamné à coup sûr ! Deux poids, deux mesures avec une "Justice" Carrément ancrée à Gauche ! smiley

 

De quoi tu parles ? le jugement n'a même pas été rendu ... pfff smiley

Portrait de europinette
3/décembre/2012 - 13h40

Maître Collard va sérieusement s'occuper de son cas.

Portrait de lamaniam
3/décembre/2012 - 13h14

on peut insulter une partie des français sans conséquences

on peut ne pas écouter certains députés à l assemblée

mais on ne peut pas ( encore )  interdire cette partie de plus en plus nombreuse de penser et de voter

merci à L UMPS ECOLO BOBO

Portrait de Lyssia
3/décembre/2012 - 12h47
pitoudu a écrit :

Imaginons qu'il avait dit cette même phrase à propos d'un parti politique qui représente les enfants d'immigrés: le parti des indigènes: le P.I.R.

 

Maintenant lisons la phrase si elle concernait ce parti:

"(...) 18% d'électeurs qui voteraient P.I.R"

"18% de fils de pute en France" ; et là, on y verrait une insulte raciste.

Je suis persuadé que la procureure aurait qualifié cette insulte à caractère anti-sémite.

 

2 poids, 2 mesures selon votre tendance politique: dans le correct mensonger ou dans les faits.

Les faits devant être niés sous peine d'être accusé de raciste.

Parce qu'il faudrait considérer les électeurs du FN comme une race maintenant??? et considérer la phrase de Madénian comme du racisme?

Portrait de Lyssia
3/décembre/2012 - 12h42
kimkay a écrit :

BIEN FAIT POUR SA GUEULE A CE CONNARD

 

Cette saillie s'appelle une injure publique et est susceptible de faire l'objet d'une plainte... Et vous, c'est même pas drôle!

Portrait de france66
3/décembre/2012 - 12h35

il est nul ce type, ce n'est pas un humoriste, s'il n'avait pas Drucker derrière lui, il ne serait rien.

Portrait de titi 95
3/décembre/2012 - 12h24 - depuis l'application mobile

Si c normal !