20/10/2012 10:55

Pour Barack Obama, son adversaire Mitt Romney souffre de "Romnésie"

Barack Obama a inauguré vendredi une nouvelle pique contre son adversaire républicain Mitt Romney, qui souffre selon lui de "Romnésie", maladie imaginaire qui lui ferait oublier ses convictions politiques passés.

Reprenant l'accusation qu'il développe depuis deux semaines à l'encontre de l'ancien gouverneur du Massachusetts (nord-est), Barack Obama a affirmé que "Monsieur Conservateur veut que vous pensiez qu'il était en train de plaisanter à propos de tout ce qu'il a dit l'année passée" pour s'assurer le soutien des républicains. "Il a dit qu'il était le candidat idéal pour le (mouvement conservateur populiste) Tea Party. Maintenant, il dit d'un seul coup 'qui ça, moi ?' Il oublie ses prises de position, et il espère que vous les oublierez aussi", a raillé le président sortant face à 9.000 personnes sur un campus à Fairfax (Virginie, est).

"Il nous faut donner un nom à cette maladie dont il souffre. Je pense que ça s'appelle la Romnésie!", s'est amusé Obama, salué par une explosion de rires dans l'assistance. Avant d'en énoncer les symptômes : "Si vous dites que vous êtes pour l'égalité salariale (entre hommes et femmes) mais que vous continuez à refuser de dire si vous promulgueriez une loi la protégeant, vous pourriez bien souffrir de Romnésie ! (...) Si vous avez dit cette année 'je vais réduire les impôts des 1% les plus riches', et ensuite lors d'un débat 'je ne sais rien d'un plan de réduction d'impôts pour les riches', il est temps de prendre votre température, parce que vous avez sans doute une Romnésie !"

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ridley
22/octobre/2012 - 04h09

Il va un peu fort !

Portrait de Dominnic
20/octobre/2012 - 12h27

il est bien connu que ::::

lorsque nous ne pouvons pas défendre notre bilan, présenter un prochain programme très sérieux,, la seule "arme" utilisable est de critiquer son adversaire....

 

Hier, j'ai écouté un journaliste américain dire que les résultats des sondages s'inversaient complètement. Obama est en pleine déroute... Romney est de plus en plus convaincant... Et les gens souhaitent plutôt voter maintenant pour le second...

 

Obama fanfaronne, il n'est plus sûr d'être élu...

Il oublie que les gens vont le juger sur ses résultats...

Et s'il baisse d'autant dans les sondages, cela signifie que les gens n'ont plus confiance en lui !!!!!!