22/08/2012 13:10

Rapprochement CSA-Arcep: Le CSA insistera sur la qualité des programmes

Après l'annonce d'une réflexion sur un rapprochement entre CSA et Arcep, le président du CSA, Michel Boyon, a assuré mercredi que l'instance de régulation qu'il représente insisterait notamment sur la préservation de la qualité des programmes audiovisuels et la défense de l'exception culturelle française.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a demandé mardi à Arnaud Montebourg (Redressement productif), Aurélie Filippetti (Culture/Communication) et Fleur Pellerin (Economie numérique) de lui faire des propositions de rapprochement des deux instances en s'appuyant sur les positions de l'Arcep et du CSA. "Je suis heureux que le gouvernement ait décidé d'entreprendre sans tarder cette réflexion.

Le CSA lui apportera son concours en insistant notamment sur les exigences de qualité des programmes audiovisuels, la préservation de l'exception culturelle française, la meilleure utilisation des fréquences et la satisfaction des attentes du public", écrit dans un communiqué M. Boyon .

Celui-ci a rappelé avoir suggéré en juin dernier, "face aux bouleversements qui affectent les deux mondes de la communication audiovisuelle et des télécommunications", que "la préparation d'une loi sur l'audiovisuel soit mise à profit pour engager une réflexion sur l'articulation entre le CSA et l'Arcep". Sur le rapprochement des deux autorités de régulation, qui pourrait se traduire aussi par une fusion, M. Boyon avance plusieurs hypothèses et des "possibilités multiples", a-t-il confié.

"On peut imaginer notamment une fusion avec deux collèges et un seul président, deux institutions avec chacune un président ou bien un présidence unique, deux autorités distinctes mais avec des prises de décisions coordonnées ou conjointes...".

"Il est évident qu'il faut agir et vite, compte tenu de la rapidité des évolutions des deux secteurs, audiovisuel et télécoms, si on envisage pas rapidement une réforme on risque de devoir attendre encore cinq ans et il sera sans doute trop tard", a-t-il estimé.

Ancien président de Radio France et ancien directeur de cabinet du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, Michel Boyon préside le CSA depuis janvier 2007, son mandat vient a échéance fin janvier 2013.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
30/août/2012 - 05h32
3p2i a écrit :

le csa prouve tous les jours qui ne s aire a rein   

 

 

Ce n'est pas nouveau

Portrait de Koro
30/août/2012 - 05h31

Ce n'est pas gagné

Portrait de 3p2i
22/août/2012 - 14h56

le csa prouve tous les jours qui ne s aire a rein   

 

 

Portrait de Prosny
22/août/2012 - 14h07 - depuis l'application mobile

Que ce monsieur parle de qualité des programmes prouve qu'il ne regarde pas beaucoup la télé...