31/07/2012 17:21

Liliane Bettencourt a vendu pour 60 millions de dollars son île aux Seychelles

L'héritière des cosmétiques L'Oréal, Liliane Bettencourt, a vendu pour 60 millions de dollars son île seychelloise D'Arros, au coeur d'une affaire de fraude fiscale présumée la visant, à une entreprise enregistrée aux Seychelles, a annoncé aujourd'hui le gouvernement seychellois.

"Le groupe d'îles D'Arros a été acheté par Madame de Bettencourt en décembre 1998, pour 18 millions de dollars", a déclaré le ministre seychellois de l'Aménagement du territoire et de l'Habitat, Christian Lionnet, lors d'une conférence de presse.

Liliane Bettencourt a revendu ce groupe d'îles - qui comprend D'Arros elle-même et le petit atoll St-Joseph voisin - "à la compagnie Chelonia Ltd pour la somme de 60 millions de dollars", a-t-il ajouté, sans préciser la date de la transaction.

La femme la plus riche de France a accepté, après négociations avec ses avocats, de verser à l'Etat seychellois la somme de huit millions de dollars, dus sur la transaction de 1998 et non payés à l'époque, a poursuivi le ministre. Selon des documents consultés au Bureau seychellois d'enregistrement des terres, "Chelonia Company Ltd" a été enregistrée aux Seychelles le 9 mai 2012 et a pour dirigeants deux avocats suisses du barreau de Genève, Laurent Moser et Luc Argand.

Dans un communiqué, le gouvernement indique que Chelonia appartient à l'entreprise "Save Our Seas Ltd", enregistrée comme compagnie offshore aux Iles Vierges britanniques et chargée de gérer les biens de la fondation "Save Our Seas", basée à Genève.

Le groupe d'îles "seront incessamment proclamées Réserve Naturelle" et "seront gérées par la Fondation Save our Seas en étroite collaboration avec le Ministère de l'Environnement et de l'Energie", a également annoncé le gouvernement seychellois dans un autre communiqué.

Selon son site internet, la fondation "Save Our Seas" a été fondée en 2003 afin "de protéger les océans en finançant la recherche, l'éducation, la prise de conscience et les projets de conservation ciblant les menaces majeures sur l'environnement marin".

Selon M. Lionnet, la vente de l'île par Mme Bettencourt a permis à l'Etat seychellois d'empocher 10,5 millions de dollars de taxes.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
2/août/2012 - 06h35

Si liliane pouvait partager smiley

Portrait de Rydazz
1/août/2012 - 15h50 - depuis l'application mobile

Donc je calcule voilà voilà voilà ... C'est fait donc ça fait 50 millions pour sarkozy 4 millions pour son fions heu fillon 4 millions pour Éric woerth voilà le compte et bon est il reste 2 millions bon alors la je c'est pas maintenant si c'est une si bonne affaire mais bon elle en sera rien et puis Demain elle aura tout oublier ...

Portrait de La matraque
1/août/2012 - 07h36 - depuis l'application mobile

Aucun problème, j'admire juste la culbute en temps de crise.

Portrait de La matraque
31/juillet/2012 - 20h26 - depuis l'application mobile

Acheté18 revendu 60, ca roule pour mamie zinzin.

Portrait de Sallyforever
31/juillet/2012 - 19h39

Je vous inviterai quand je ferai une fête    smiley   

Portrait de Laurent93
31/juillet/2012 - 19h20 - depuis l'application mobile

Ce sont qui les acheteurs ? Des prêtes noms ? 60 millions de dollars ? Pour blanchir de l'argent ? C'est quand même cher.

Portrait de capliou
31/juillet/2012 - 18h02

Je viens d'aller voir sur google maps, il n'y a pas grand chose sur cette île, ça sent l'arnaque !!!!

Portrait de polemique59
31/juillet/2012 - 17h39

Et une ile flottante pour le dessert d'un nécessiteux dans les restos du coeur : c'est combien ?

Elle aurait pu leur en acheter des dizaines de millions, au lieu d'avoir fourgé également à Sarkozy, son blé pour ses magouilles politiciennes.