17/07/2012 13:10

Conversations entre Mohamed Merah et la police dans Libération: Une enquête a été ouverte

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire, notamment pour violation du secret de l'instruction et recel, après la publication par libération.fr, de retranscriptions de conversations entre Mohamed Merah et la police, a-t-on appris de source judiciaire.

Cette enquête, confiée à la Brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP), a aussi été ouverte pour violation du secret professionnel et recel de ce délit et au vu de l'article 38 de la loi de 1881 sur la liberté de la presse, qui interdit la publication d'actes de procédure, a-t-on précisé.

Le site internet de Libération a publié mardi 173 pages de retranscriptions des conversations entre le "tueur au scooter" et un agent de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), enregistrées le 21 mars lors du siège de l'appartement toulousain de Merah. TF1 avait déjà diffusé le 8 juillet les enregistrements audio des principaux passages de ces échanges. Le parquet de Paris a ouvert mercredi dernier une information judiciaire contre X, notamment pour "violation du secret de l'instruction", "violation du secret professionnel" et recel.

L'Inspection générale de la police nationale (IGPN) est chargée de cette instruction.

La diffusion par TF1 des extraits de discussions entre le "tueur au scooter" et la police qui l'assiégeait a suscité la colère des familles des victimes, la chaîne se justifiant en mettant en avant leur valeur informative. Après avoir abattu trois militaires les 11 et 15 mars à Toulouse et Montauban, Mohamed Merah a tué trois élèves et un père de famille le 19 mars dans une école juive de Toulouse. Il a été abattu par la police le 22 mars à l'issue du siège de son domicile.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de 1lilirose
18/juillet/2012 - 08h58
nivocépé a écrit :

le travail se rémunère paraît-il.

Ha oui? Quel travail? ^^ Je ne vois pas ce qu'il y a, à remunérer et qui!! l'édition intergale n'est disponible qu'en numerique,donc pas de papier....Et je ne crois pas que ce soit libé qui ai transpirée pendant 30 heures pour récolter ces"dialogues",et ni qui en ai fait la retranscription.En gros il se font juste une marge supplémentaire sur cette exclu !

Tout travail mérite salaire,mais la...y'a pas eu de travail !juste de la (fausse) grande distribution!

Portrait de Iliade
17/juillet/2012 - 15h09 - depuis l'application mobile
BRONDOLO a écrit :

Idem !

Sans aucun intérêt les dialogues de cette ordure.

Et encore bravo à la Police d'avoir descendu cette pourriture, cela a fait faire des économies à la France .

On devrait tout de même envoyer la facture des forces de Police qui sont intervenus à son 

connard de père.

10