29/06/2012 10:05

La ministre de la Culture souhaite une loi sur le prix du livre numérique

La ministre de la Culture Aurélie Filippetti a réaffirmé aujourd'hui son "attachement à la loi sur le prix du livre numérique en dépit des agissements contraires d'Amazon" et sa volonté de défendre l'exception culturelle française.

La défense de cette loi "sera l'axe principal de notre position vis-à-vis de la Commission européenne dans le dossier des enquêtes antitrust menées contre certains (éditeurs) aux Etats-Unis et sur le territoire de l'Union", a assuré la ministre devant le Syndicat national de l'édition, à l'occasion de son assemblée générale et de l'élection de son nouveau président, Vincent Montagne.

"La France ne pourra pas intervenir directement dans ce contentieux, mais agira politiquement et fera entendre sa voix à Bruxelles, pour prévenir une grave atteinte à l'exception culturelle", a-t-elle poursuivi.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Foscanet
29/juin/2012 - 14h39 - depuis l'application mobile

Ceux qui croyaient au changement avec Hollande se rendent très vite compte, les pauvres, que cela va changer mais en bien pire!
Les livres numériques et les ebooks ne risquent pas de s'étendre en France, alors que c'est le cas dans le monde entier! L'exception culturelle française serait que la lecture soit moins chère et accessible à tous à petit prix.... Mais ce serait sans doute trop simple pour les énarques qui nous gouvernent.

Portrait de caramelus
29/juin/2012 - 10h19

L' exceptIon culturelle française?Il faut arreter

Portrait de retro007
29/juin/2012 - 10h09

De profil,Aurélie Fillipetti ressemble à Amélie Mauresmo