21/06/2012 12:25

EXCLU: Il accusait Dove Attia et Albert Cohen de plagiat... C'est lui qui est condamné !

Selon nos informations exclusives, le Tribunal de Grande Instance de Paris vient d’ordonner à Warren Journo, auteur-compositeur d’une chanson intitulée «Les amoureux de la Bastille», de ne plus nuire, sous astreinte financière, à Dov ATTIA et à Albert COHEN, notamment, et à ne plus dénigrer le producteur du spectacle, la Société NTCA PRODUCTIONS, en prétendant, à tort, que leur comédie musicale s’inspirerait de la chanson.

En effet, aux termes de 14 pages de Jugement que s'est procuré en exclusivité jeanmarcmorandini.com , le Tribunal a estimé que le titre de la chanson de Warren Journo n’était pas original et que surtout, il s’appliquait à une chanson et non à une comédie musicale qui est un spectacle vivant, le titre de la comédie musicale étant, au surplus, bien différent du titre de la chanson puisqu’il s’agit de « 1789, les amants de la Bastille ».

Le Tribunal a également précisé que les deux histoires, servant de trame à la chanson ou à la comédie musicale, sont totalement différentes pour se passer à des époques différentes (« 1789 » et l’époque contemporaine) et dans des lieux différents (la Bastille, prison de l’ancien régime qui n’a rien à voir avec la Place de la Bastille actuelle), et qu’enfin, la comédie musicale a pour ambition de faire revivre les grands noms de cette époque au travers d’un prétexte qu’est l’histoire d’amour, alors que pour Warren Journo, l’histoire d’amour de la chanson est le sujet même de la chanson.

Warren Journo a également été condamné au paiement de diverses sommes au titre des frais d’avocat engagés.

Dove Attia et Albert Cohen étaient défendus par Me Roland Perez dans ce procès.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Valere
21/juin/2012 - 23h59

Rapport au commentaire ci-dessous, c'est complètement débile d'accuser JM Morandini, si j'ai bien compris, c'est le Tribunal qui a tranché, pas lui...

La version que tu as lue sur le net est visiblement ce que ce Warren Journo a cherché à faire passer comme message, mais c'était complètement faux. Le mec a vu un spectacle qui a un nom proche de sa chanson et il s'est dit je vais me faire des sous smiley)))

En plus si c'est vrai qu'il a passé le casting, il devait être encore plus remonté contre les producteurs.

N'empêche le mec, à force de vouloir jouer pour gagner de l'argent sur le dos d'un producteur célèbre, là, pour le coup, il peut dire au revoir à la chanson en général.

La malhonnêteté ne paie pas, c'est pas le premier qui tente ce genre de truc dans le monde du showbiz.

 

Portrait de pov france
21/juin/2012 - 20h42

Ne connaisant pas l' un , me fichant des autres

Je tape warren Journo et je trouve une chanson qui dérange.

En résument , il semble que c' est la chanson de Journo qui dérange monsieur  ATTIA.

Et qui exige la censure;

Morrandini.com doit avoir des parts dans le spectable;

Ihfo ou Intox?

Portrait de gueule54
21/juin/2012 - 13h56

il faut savoir  aussi que  ce  jeune homme  avait  fait  le  casting  pour  faire  cette  comedie  musicale et franchement  j ai ecouté  sa chanson elle  n 'as rien a voir avec la  comedie  musicale  mais alors  rien du tout  il voulait se  faire de la pub gratos  ou quoi? parce  la  il as  un peu torpiller sa  carriere