17/05/2012 15:11

Cécile Duflot: "L'encadrement des loyers sera au coeur de nos priorités"

La nouvelle ministre du Logement Cécile Duflot a affirmé aujourd'hui que "l'engagement d'encadrement des loyers, formulé pendant la campagne par le président de la République, est particulièrement important et sera au coeur de nos priorités".

"L'immense pénurie de logements, la dégradation du bâti, l'endettement de long terme pour acheter un logement, le poids écrasant des loyers dans le budget des ménages représentent une angoisse majeure pour des millions de nos concitoyens", a déclaré, la "patronne" d'Europe Ecologie-les Verts (EELV) lors de la passation de pouvoirs avec son prédécesseur Benoist Apparu.

L'encadrement des loyers, tel que prôné par François Hollande pendant la campagne, concerne uniquement les premières locations ou le renouvellement du contrat de location (tous les 3 ou 6 ans) des logements privés pour certaines régions (la grande majorité de l'Ile-de-France, une partie de PACA et de Rhône-Alpes, la côte basque).

Le loyer des locataires ne pourra pas dépasser le niveau moyen constaté dans le voisinage pour des logements comparables. Il ne devrait pas s'appliquer aux logements sociaux, secteur où c'est le ministre du Logement qui, chaque année, par recommandation ou par décret, indique un maximum de hausse que peuvent pratiquer les organismes HLM. Egalement ministre de l'Egalité des territoires, qui devrait concerner l'aménagement du territoire, la politique de la Ville et le Grand Paris, Mme Duflot a rappelé que François Hollande "a placé cette question de l'égalité territoriale au coeur de ses priorités".

"Dix sept de ses 60 engagements concernent directement cette préoccupation. Personne ne peut ignorer les fractures qui menacent notre cohésion, les ruptures de droits qui abîment notre république, et les scandaleuses inégalités qui grèvent notre avenir", a ajouté Mme Duflot, souriante, en jeans et chemisier blanc.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jacarandas
18/mai/2012 - 07h12 - depuis l'application mobile

On pourrait aussi remettre un commissaire au plan comme au siècle dernier !

Portrait de jocobain06
17/mai/2012 - 19h50 - depuis l'application mobile

C est bien comme ça les gens qui ont un peu d argent et qui veulent investir dans la pierre pour prospérer un peu n investiront plus en France car ils ne pourront même pas décider du montant du loyer !

Portrait de chicc330
17/mai/2012 - 19h08
GPS2 a écrit :

"C'est "salauds" de riches propriétaires qui n'offre pas gratuitement leur logement aux locataires, on va leur en faire voir..."

J'exagère à peine en traduisant ainsi la pensée de Cécile Duflot.

Allez à Villeneuve St Georges dans le 94 pour voir le désastre des logements de la commune qu'elle administre.

c'est claire, il suffit de mater les annonce immobiliers du val de marne pour s'apercevoir qu'a villeneuve saint george, il y a bcp plus de vente immo tellement cette ville commence a tomber en ruine

Portrait de zezette-épouse-x
17/mai/2012 - 19h03

Quelle révolution "Le loyer des locataires ne pourra pas dépasser le niveau moyen constaté dans le voisinage pour des logements comparables".

heureusement que Cécile est payée pour rappeler le bon sens et et l'évidence. merci!

Portrait de alfred75
17/mai/2012 - 17h55
ludesyova a écrit :

@ chaufplato

On a mal protégé les locataires, ce qui a rendu les bailleurs frileux et méfiants. Résultat : ça a sclérosé l'ensemble du parc locatif  ......................

Je ne suis pas tout à fait d'accord là dessus, il y a la loi S.R.U. qui a permis une meilleure protection des locataires ... et le gouvernement SArkozy a décidé qu'il   n'y aurait plus qu'un mois de loyer H.C. de caution.

 

ET bien croyez moi,  lorsque votre locataire vous rend un appartement pourri où tout est à refaire, le dépôt de garantie n'y suffisant pas et surtout si en plus, le locataire ne règle pas son dernier loyer   çà n'engage pas vraiment à relouer....  donc les petits propriétaires prennent un maximum de précaution. 

 

Bien entendu, il y a des locataires sérieux malheureusement ils subissent le contrecoup de ceux sans scrupules et c'est une des raisons pour laquelle il est si difficile de se loger, mais ce n'est pas en bloquant les loyers que cette situation s'arrangera

 

Quand je dis "on a mal protégé" les locataires, ce n'est pas par défaut de protection, c'est le contraire : on a permis à des mauvais payeurs "professionnels" de traîner des années dans des logements avant d'être virés, ce qui a dégoûté les propriétaires de relouer par la suite.

 

Pour les litiges sur les dégâts, il faut être honnête et équiliber l'argument dans les deux sens : on ne compte plus les propriétaires qui ne rendent pas le dépôt de garantie sans aucun motif valable. Résultat, le locataire anticipe et ne paie pas ses 2 derniers mois de loyer... C'est un cercle vicieux

Portrait de alfred75
17/mai/2012 - 17h48
peche a écrit :

 

Et Pourquoi, à votre avis, les propriétaires demandent-ils tant de garanties, c'est uniquement parce que l'on a surprotègé le locataire et lors de loyers impayés la procédure est très longue et très couteuse pour le propriètaire

C'est tout à fait ce que je dis (et pourtant je suis un locataire) : on a très mal protégé les locataires et du coup, on a cassé la confiance qui pouvait exister entre bailleurs et locataires.

Portrait de alfred75
17/mai/2012 - 17h28

Pour louer un logement aujourd'hui :

- Si vous avez entre 20 et 40 ans on vous demande des tonnes de garants (parents, frères et soeurs) c'est humiliant de devoir demander ça à ses proches.

 

- Si vous avez entre 40 et 50 ans, vos parents (si vous les avez encore) sont déclarés trop âgés pour se porter garants (véridique : pas plus de 70 ans d'âge) il faut se rabattre sur les frères et soeurs

 

- Si vous avez 60 ans et au delà : on ne vous loue RIEN puisque la loi dit qu'on ne peut pas mettre à la porte un locataire de plus de 65 ans : racisme anti-vieux.

 

On a mal protégé les locataires, ce qui a rendu les bailleurs frileux et méfiants. Résultat : ça a sclérosé l'ensemble du parc locatif

 

Donc : créons un organisme d'état qui arbitrera tout ça.

Portrait de alfred75
17/mai/2012 - 17h12
_flesse bleue a écrit :

Qu'on donne également plus de facilités aux communes pour préempter un bien quand celui ci est promis à une exploitation anarchique des parties "habitables" par ces fameux marchands de sommeil.

De même, les ROL (Relevés d'Observation Logement) devraient être enclenchés plus rapidement et la justice agir plus rapidement en cas de carence du proprio

Je crois que la commune de St Ouen, en région parisienne fait ça très bien et a réussi à limiter les prix, aussi bien à l'achat qu'à la location. (je crois me souvenir que la maire de St Ouen est apparentée communiste)

Portrait de alfred75
17/mai/2012 - 17h10

Moi qui suis locataire depuis toujours et intermittent du spectacle, 52 ans, si demain je perds mon logement, personne ne me louera rien. Je n'ai plus qu'à m'acheter une caravane et à me brancher sur l'éclairage public smiley

Portrait de alfred75
17/mai/2012 - 17h07

On devrait autoriser la sous-location d'une chambre pour ceux qui ont du mal à payer leur loyer. Exemple : un couple locataire voit partir ses enfants. Il devrait être autorisé à louer la chambre vacante à un étudiant, avec un contrat simple, en toute légalité.  Ça aiderait à payer le loyer, ça aiderait un étudiant à se loger sans avoir à faire ça "sous le manteau". Tout le monde y trouverait son compte, non ?

Portrait de caramelus
17/mai/2012 - 16h43
Nicolas Sarkozy était contre l'encadrement des loyers, mais il n'est pas contre le miroir des loyers, système allemand permettant de plafonner l’augmentation des loyers, à l’arrivée d’un locataire, à un montant correspondant à la moyenne des loyers dans la même ville, ou le même quartier, et d'attaquer devant les tribunaux tout loyer supérieur de 20 % à la moyenne pratiquée dans la zone concernée.

 

dans se loger.com du 17 AVRIL 2012 , elle n'a rien inventé!!

Portrait de caramelus
17/mai/2012 - 16h38

obliger les propriétaires privés à un loyer encadré? On va dans le mur !!

Portrait de alfred75
17/mai/2012 - 16h35

Ce qui serait bien, ce serait qu'on crée une garantie pour tous les locataires : C'est l'ÉTAT qui se porterait garant pour TOUTES les locations : aujourd'hui, les professions non-salariées (indépendants, intermittents, non-salariés, non-fonctionnaires) ne peuvent même pas franchir la porte d'une agence immobilière pour louer un appartement.En cas de loyer impayé, le bailleur serait payé par l'état, qui se chargerait ensuite de récupérer les impayés auprès du locataire défaillant. Là, ce serait un réel progrès...

Portrait de mathpaul
17/mai/2012 - 16h19

Je pense que la priorité c'est d'aider les gens à acheter.

Portrait de chtimi9
17/mai/2012 - 15h30

Encadrer les loyers, ça veut dire , à terme, diminuer la construction de logements locatifs.... et donc cette mesure ne pourrait être que très temporaire.

Portrait de JP56
17/mai/2012 - 15h17

Mouais ...

au pire si les Français ne peuvent pas l'encadrer , elle , c'est elle qui encadrera les loyers des Français !