11/05/2012 09:25

Morandini Zap: Une surveillante de collège catholique de Juan les pins virée pour un clip de rap trop sexy

La surveillante d'un collège catholique de Juan-les-Pins vient d'être virée après avoir joué dans un clip sexy. ( A gauche sur la photo)

L'histoire est racontée dans le quotidien Nice-Matin. Il y a quelques mois, Véronique Bonazzola, une quinquagénaire, "comédienne à ses heures perdues", accepte de jouer dans le clip d'un rappeur appelé Novia.

La vidéo intitulée "Fontaine de Jouvence" montre un jeune -le chanteur- expliquer pourquoi "avant, il kiffait les femmes matures, les aimait clean, épilées, riches et ridées, privilégiées par la nature..."

On voit le jeune homme entouré de trois bimbos plus toutes jeunes, court vêtues. Elles le caressent, le savonnent, se dandinent pour lui... Le tout sur des paroles explicites.

Extrait : "j'avais la verge dure jusqu'à ce que je vois ses vergetures".

Le clip est mis en ligne. Un élève du collège où est employée Véronique Bonzzola tombe dessus. C'est la déferlante de commentaires. Certains admiratifs de la performance -et la plastique- de la surveillante ; d'autres offusqués.

 Des parents se plaignent auprès du directeur de l'établissement. Parce ce qu'elle juge cette vidéo "incompatible au regard de la nature du travail de cette personne et du règlement intérieur", la direction décide du renvoi de Véronique Bonazzola.

Aujourd'hui, cette dernière dit ne pas comprendre pour elle se retrouve jetée "comme un malpropre".

"Le directeur a vu un soutien-gorge dans un jacuzzi aspergé de champagne et il s'est arrêté là", déplore Me Chami son avocat interrogé par l'AFP.

Or, selon lui, sa cliente a participé à ce clip "avec la volonté de faire une performance d'acteur et de parler du phénomène de société des femmes cougars en le tournant en dérision, sur le ton de l'humour".

Atteinte par le passé d'un cancer du sein, dont elle est sortie "mutilée", elle avait à coeur de montrer qu'"à 50 ans, on n'est pas foutu", ajoute Me Chami.

L'avocat a porté l'affaire devant les Prud'hommes.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de morane
11/mai/2012 - 23h44

Se taper des jeunes coqs pour prouver qu'à "50 ans on n'est pas foutu" c'est pathétique. On parle d'une régression du droit des femmes, on est en plein dedans.    Ce clip est dégradant pour la femme et en particulier pour la femme mature. Les paroles me choquent plus que les images. Je suis en colère de constater qu'une femme puisse cautionner ce genre de propos en s'exhibant dans ce clip. Se trouver belle, désirable, montrer sa féminité je comprends tout à fait mais il y a tellement d'autres moyens de le faire. Dans ce clip la "vieille" est humiliée, dévalorisée, réduite à être une bête de sexe, le respect où est-il? Dans mon travail je défends constamment les droits humains et particulièrement celui des femmes(ados, jeunes adultes) qui sont souvent bafoués et là Madame l'éducatrice, vous nous avez fait faire un grand pas en arrière. Je ne suis pas fière de l'image que donne cette dame de notre profession.La transmission des valeurs fait partie intégrante du projet éducatif d'un établissement scolaire, on ne cesse de nous le répéter lors de la formation que nous suivons( parce que  le métier d'éducatrice scolaire s'apprend même si nous avons des prédispostions à la profession), nos missions : élever, éduquer, aider le jeune à devenir adulte, écouter, accompagner.. Le comportement de cette dame est incompatible à la poursuite de ses fonctions. Je suis éducatrice dans un lycée et j'ai 50 ans.

Portrait de AMIKUZE
11/mai/2012 - 14h40

avant c'était 2 pater et 3 ave et le directeur tartuffe qui  s'est arrêté au milieu du clip...

Portrait de Laetibellule

Je pense que ca choque plus les parents que les enfants.....
A secret story ils voient bien pire mais les parents les laissent regarder quand meme

Portrait de theghost
11/mai/2012 - 11h12

Pas mal du tout la surveillante, et très belle femme, moi à l'époque les surveillants c'étaient des mecs ou des thons....

 

Ce qui me fait doucement rire, c'est les comportements puritains "Le directeur a vu un soutien-gorge dans un jacuzzi aspergé de champagne et il s'est arrêté là" ......

ahaha il s'est arrêté là car il avait fini de se tirer sur le poireau.

 

Maintenant, c'est vrai que c'est pas malin de cette dame, sachant qu'elle travaille dans une institution privée de finir dans un clip de rap qui finira par être vu par des ados

 

Portrait de LaFranceSocialiste

ca ne merite pas un licenciment! honteux!

Portrait de so2000
11/mai/2012 - 09h54

"Une belle flaque de chair flasque"... du Brassens !! effectivement elle voulait montrer qu'a 50 ans elle est pas foutue , en tout cas c'est sûr elle est pas fut fut...

Portrait de JOJOANIM313000
11/mai/2012 - 09h48

Je vois ce qu'il ya de choquant dans cette video de toute façon avec les médais ya du sexe à la télévision sa sert à rien de l'avoir virée jespère qu'elle gagnera aux prud'homme

Portrait de FredVitry
11/mai/2012 - 09h38 - depuis l'application mobile

Elle voulait son quart d heure de "gloire"... C est gagné !