18/04/2012 11:44

Présidentielle: Carla Bruni "emprunte" le compte Twitter de Nicolas Sarkozy

Surprise ce matin pour les abonnés au compte Twitter de Nicolas Sarkozy.

Selon nos constatations, un peu après 11h, ils ont vu apparaitre un message signé... Carla Bruni.

Le texte était le suivant:

"J'emprunte momentanément le compte de mon mari pour vous saluer, cher followers. Merci pour votre soutien ! Carla"

Un mélange entre la campagne présidentielle et la vie privée plutôt surprenant, car il s'agit du compte de campagne du Président de la République et visiblement la Première Dame de France a décidé d'aider de son mari de toutes ses forces.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
23/avril/2012 - 22h25

Bientôt elle fera ses valises :)

Portrait de COCCINELLE
20/avril/2012 - 01h13

Pauvre Nicolas, il ne sait plus qoi inventer, ha! , si un classique : se servir de sa femme, lamentable et pathétique !

Portrait de antisnoc
19/avril/2012 - 23h04

elle s enfonçe..............si ça continue elle va trouver du pétrole !!

Portrait de mr00
19/avril/2012 - 14h45
Flamby2012 a écrit :
Bien vu Pastis! le QG du PS est en pleine ebulition , les petites mains bobos de Solferino sont au travail et font des heures sup, le monde à l envers! :) en plus ils sont aigris parce qu ils savent que mes chiffres sont vrais,indiscutables et d une ampleur considerable sur l audience dans les medias ou sur internet de Sarko face à Flamby! Je le repete encore une fois les gens ne vont pas voter pour Flamby mais contre Sarko! sans compter l abstentions record!bref on va vivre une pauvre election presidentielle

Flamby2012 tu t'accordes plus d'importance que tu n'en as. Par contre tu as raison beaucoup de gens vont voter Hollande pour dégager Sarko. Le vote utile qu'ils appellent ça...faut-t-il que Nicolas soit détesté...
Je fais quand même remarquer que déjà en 2002 Les gens( la gauche essentiellement) avaient voté contre Le Pen plutôt que pour Chirac. Rien de nouveau en somme.

Portrait de rixile
19/avril/2012 - 09h49

ça va être dur de chercher un autre appart a squatter :)

Portrait de babybleuet
19/avril/2012 - 09h04

PATHETIQUE !!!!! c'est ça maintenant la politique . ..

Portrait de Le p'tit breton
19/avril/2012 - 08h00

Et l'autre, il a besoin de sa meuf ....
J'espère bien qu'elle a préparé ses valises et lui aussi.
Avant l'arrivée de son successeur au Palais, il vaudra mieux appelé les deux fées de l'émission C'est du Propre pour faire le ménage.
J'espère que François fera appel à a reine de D&CO car il va y avoir du boulot

Portrait de Alex N°3
18/avril/2012 - 21h53
Titeuf20122012 a écrit :
Message aux indecis de Jean d ormesson La victoire de François Hollande est à peu près acquise, et elle risque d'être éclatante. Le moment est idéal pour se déclarer sarkozyste. La question n'est pas de savoir qui l'emportera en mai 2012. On a longtemps été convaincu dur comme fer que ce serait M. Strauss-Kahn. On a pu croire que ce serait Mme Aubry. On a même pu imaginer que, par un coup du sort, ce serait Mme Le Pen. Il n'est pas tout à fait exclu que M. Bayrou, M. Mélenchon, M. Montebourg se soient monté le bourrichon jusqu'à se persuader de leur chance de l'emporter. Tout sauf Sarkozy. N'importe qui sauf Sarkozy. Ce sera M. Hollande. François Hollande est un parfait honnête homme. Il est intelligent, charmant, cultivé, et même spirituel. Il y a chez cet homme-là un mélange de doux rêveur et de professeur Nimbus égaré dans la politique qui le rend sympathique. Il est mondialement connu en Corrèze. Ce n'est pas lui qui irait courir les établissements de luxe sur les Champs-Élysées, ni les suites des grands hôtels à New York ou à Lille, ni les yachts des milliardaires. Il ferait, je le dis sans affectation et sans crainte, un excellent président de la IVe République. Ou plutôt de la IIIe. Par temps calme et sans nuages. Il n'est jamais trop bas. Mais pas non plus trop haut. C'est une espèce d'entre-deux: un pis-aller historique. Ce n'est pas Mitterrand: ce serait plutôt Guy Mollet. Ce n'est pas Jaurès ni Léon Blum: c'est Albert Lebrun. Ce n'est pas Clemenceau: c'est Deschanel. Il parle un joli français. Et sa syntaxe est impeccable. On pourrait peut-être l'élire à l'Académie française. Ce serait très bien. Mais en aucun cas à la tête de la Ve République, par gros temps et avis de tempête. C'est vrai: Sarkozy en a trop fait. Hollande, c'est l'inverse. Car n'avoir rien fait est un immense avantage, mais il ne faut pas en abuser. Il n'est pas exclu, il est même possible ou plus que possible, que M. Hollande soit élu en mai prochain président de la République. C'est qu'à eux deux, M. Hollande et le PS, qui sont assez loin d'être d'accord entre eux -je ne parle même pas de M. Mélenchon ni de Mme Joly dont ils ont absolument besoin pour gagner et dont les idées sont radicalement opposées à celles de M. Hollande-, ont des arguments de poids : la retraite à 60 ans (quand la durée de vie ne cesse de s'allonger), 60.000 nouveaux fonctionnaires (quand il s'agit surtout de réduire les dépenses publiques), 30% de baisse sur les traitements du président et des ministres (même M. Jean-Marie Le Pen, de glorieuse mémoire, n'a jamais osé aller aussi loin dans le populisme et la démagogie). Avec des atouts comme ceux-là, on a de bonnes chances de gagner. Aussi n'est-ce pas dans la perspective de l'élection de 2012 que je me situe. C'est avec le souci du jugement de l'histoire. M. Sarkozy, autant le reconnaitre, a fait pas mal d'erreurs. À voir comment se présente la campagne d'un Parti socialiste qui semble n'avoir pas appris grand-chose des leçons de son temps, ce sera bien pire avec lui qu'avec M. Sarkozy. Les déclarations d'intention ne valent rien. Il faut des exemples vivants. M. Zapatero, en Espagne, est un homme plus qu'estimable. Il est socialiste. Le chômage en Espagne est plus du double du nôtre. M. Papandréou en Grèce est socialiste. Est-ce le sort de la Grèce que nous souhaitons pour la France? M. Sarkozy a été plus attaqué, plus vilipendé, plus trainé dans la boue qu'aucun dirigeant depuis de longues années. Il a pourtant maintenu le pays hors de l'eau au cours d'une des pires crises que nous ayons jamais connues. Il n'est même pas impossible que Mme Merkel et lui aient sauvé l'Europe et l'euro. Pour affronter le jugement de l'histoire, je choisis le camp, à peu près cohérent, Sarkozy-Fillon-Juppé contre le camp, incohérent jusqu'à l'absurde, Hollande (Hollande président ? On croit rêver, disait Fabius) -Aubry-Joly-Mélenchon. Bonaparte Premier consul prétendait que le seul crime en politique consistait à avoir des ambitions plus hautes que ses capacités. Je suis sûr que François Hollande lui-même a des cauchemars la nuit à l'idée d'être appelé demain à diriger le pays avec le concours des amis de toutes sortes et étrangement bariolés que lui a réservés le destin. Je veux bien croire -je n'en suis pas si sûr que pour 2012 les dés sont déjà jetés, que les handicaps du président sortant sont bien lourds pour être surmontés, que le retard est trop rude pour être rattrapé. J'imagine très bien l'explosion d'enthousiasme sur la place de la Bastille ce soir de mai 2012 où l'élection de M. François Hollande à la magistrature suprême sera enfin annoncée. Je me demande seulement dans quel état sera la France en 2014 ou en 2015.

Ne criez pas victoire trop vite ! Je sens que l'on va tous avoir une surprise...

Portrait de cest65
18/avril/2012 - 21h39

François Hollande dites vous...un petit bonus ...afin de rappeler entre autres l'action de Nicolas Sarkozy et ce qu'en fait Mr Hollande : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=oHEuCxOF7cE

Portrait de Titeuf20122012
18/avril/2012 - 21h32

Message aux indecis de Jean d ormesson La victoire de François Hollande est à peu près acquise, et elle risque d'être éclatante. Le moment est idéal pour se déclarer sarkozyste. La question n'est pas de savoir qui l'emportera en mai 2012. On a longtemps été convaincu dur comme fer que ce serait M. Strauss-Kahn. On a pu croire que ce serait Mme Aubry. On a même pu imaginer que, par un coup du sort, ce serait Mme Le Pen. Il n'est pas tout à fait exclu que M. Bayrou, M. Mélenchon, M. Montebourg se soient monté le bourrichon jusqu'à se persuader de leur chance de l'emporter. Tout sauf Sarkozy. N'importe qui sauf Sarkozy. Ce sera M. Hollande. François Hollande est un parfait honnête homme. Il est intelligent, charmant, cultivé, et même spirituel. Il y a chez cet homme-là un mélange de doux rêveur et de professeur Nimbus égaré dans la politique qui le rend sympathique. Il est mondialement connu en Corrèze. Ce n'est pas lui qui irait courir les établissements de luxe sur les Champs-Élysées, ni les suites des grands hôtels à New York ou à Lille, ni les yachts des milliardaires. Il ferait, je le dis sans affectation et sans crainte, un excellent président de la IVe République. Ou plutôt de la IIIe. Par temps calme et sans nuages. Il n'est jamais trop bas. Mais pas non plus trop haut. C'est une espèce d'entre-deux: un pis-aller historique. Ce n'est pas Mitterrand: ce serait plutôt Guy Mollet. Ce n'est pas Jaurès ni Léon Blum: c'est Albert Lebrun. Ce n'est pas Clemenceau: c'est Deschanel. Il parle un joli français. Et sa syntaxe est impeccable. On pourrait peut-être l'élire à l'Académie française. Ce serait très bien. Mais en aucun cas à la tête de la Ve République, par gros temps et avis de tempête. C'est vrai: Sarkozy en a trop fait. Hollande, c'est l'inverse. Car n'avoir rien fait est un immense avantage, mais il ne faut pas en abuser. Il n'est pas exclu, il est même possible ou plus que possible, que M. Hollande soit élu en mai prochain président de la République. C'est qu'à eux deux, M. Hollande et le PS, qui sont assez loin d'être d'accord entre eux -je ne parle même pas de M. Mélenchon ni de Mme Joly dont ils ont absolument besoin pour gagner et dont les idées sont radicalement opposées à celles de M. Hollande-, ont des arguments de poids : la retraite à 60 ans (quand la durée de vie ne cesse de s'allonger), 60.000 nouveaux fonctionnaires (quand il s'agit surtout de réduire les dépenses publiques), 30% de baisse sur les traitements du président et des ministres (même M. Jean-Marie Le Pen, de glorieuse mémoire, n'a jamais osé aller aussi loin dans le populisme et la démagogie). Avec des atouts comme ceux-là, on a de bonnes chances de gagner. Aussi n'est-ce pas dans la perspective de l'élection de 2012 que je me situe. C'est avec le souci du jugement de l'histoire. M. Sarkozy, autant le reconnaitre, a fait pas mal d'erreurs. À voir comment se présente la campagne d'un Parti socialiste qui semble n'avoir pas appris grand-chose des leçons de son temps, ce sera bien pire avec lui qu'avec M. Sarkozy. Les déclarations d'intention ne valent rien. Il faut des exemples vivants. M. Zapatero, en Espagne, est un homme plus qu'estimable. Il est socialiste. Le chômage en Espagne est plus du double du nôtre. M. Papandréou en Grèce est socialiste. Est-ce le sort de la Grèce que nous souhaitons pour la France? M. Sarkozy a été plus attaqué, plus vilipendé, plus trainé dans la boue qu'aucun dirigeant depuis de longues années. Il a pourtant maintenu le pays hors de l'eau au cours d'une des pires crises que nous ayons jamais connues. Il n'est même pas impossible que Mme Merkel et lui aient sauvé l'Europe et l'euro. Pour affronter le jugement de l'histoire, je choisis le camp, à peu près cohérent, Sarkozy-Fillon-Juppé contre le camp, incohérent jusqu'à l'absurde, Hollande (Hollande président ? On croit rêver, disait Fabius) -Aubry-Joly-Mélenchon. Bonaparte Premier consul prétendait que le seul crime en politique consistait à avoir des ambitions plus hautes que ses capacités. Je suis sûr que François Hollande lui-même a des cauchemars la nuit à l'idée d'être appelé demain à diriger le pays avec le concours des amis de toutes sortes et étrangement bariolés que lui a réservés le destin. Je veux bien croire -je n'en suis pas si sûr que pour 2012 les dés sont déjà jetés, que les handicaps du président sortant sont bien lourds pour être surmontés, que le retard est trop rude pour être rattrapé. J'imagine très bien l'explosion d'enthousiasme sur la place de la Bastille ce soir de mai 2012 où l'élection de M. François Hollande à la magistrature suprême sera enfin annoncée. Je me demande seulement dans quel état sera la France en 2014 ou en 2015.

Portrait de Nanatoon
18/avril/2012 - 20h20
Jimmy89 a écrit :
Votez Sarkosy! :-) Mr hollande n'a pas de projet sérieu pour notre pays. Il est irresponsable et irréaliste face au monde dans lequel nous vivons...

Un militant de plus qui ne sait écrire correctement le nom de notre actuel président. En espérant que tu te trompes aussi dans le choix de ton bulletin de vote le jour-J.

Portrait de Jimmy89
18/avril/2012 - 19h48

Votez Sarkosy! :-)

Mr hollande n'a pas de projet sérieu pour notre pays. Il est irresponsable et irréaliste face au monde dans lequel nous vivons...

Portrait de nedved
18/avril/2012 - 14h38

@Pastis c'est vrai que depuis l'age de 8 ans et avoir fait sa scolarité en France, on lui pardonne certains écarts

Portrait de Perryne
18/avril/2012 - 12h34
chroma a écrit :
11 h ? elle venait de se lever la pompadour au fanfaron :-)

Attend que la bourgeoise du Pays Bas apparaisse bien bronzer fin mai... On va bien rire ! Quand vous verrez la gauche caviar réapparaître !

Portrait de Moije
18/avril/2012 - 12h19
zena a écrit :
Mouahhhhhhhhhhhhhhhh ça sent vraiment le sapin ! Carlita a-t-elle déjà préparé les papiers du divorce ?

J'allais te dire un gros mot mais je me retiens, hein !

Portrait de Justine67
18/avril/2012 - 12h15
zena a écrit :
Oui tu es naïf car quand il aura perdu son job, Carlita n'aura plus aucun intérêt a rester avec. Elle n'est intéressé que par le pouvoir.

ZENA,
Ceci est de la diffamation, tu n'aimes pas que les gens diffament sur toi mais toi tu te donnes se droit de le faire...Ne viens pas te plaindre après ok?

Portrait de nedved
18/avril/2012 - 11h49

Magique....