11/09/2011 11:27

Le rappeur Passi, "un exemple pour les jeunes?"- Regardez

Dans une scène diffusée hier dans "Acces Privé" sur M6, le rappeur Passi, invité pour les journées d'initiatives, était encensé par la Maire de Rouen qui organisait l'événement : "Passi, c'est une vraie figure pour les jeunes, un vrai exemple. Qu'il soit présent sur des manifestations organisées au profit des jeunes des cités, de tous ceux qui ont une démarche citoyenne. Pour moi, c'est le symbole de cette citoyenneté".

Mais lorsqu'on lui demande ce qu'est le Ministère AMER, un groupe de rap qui n'a pa forcément une bonne image, la maire avoue ne pas connaître... 

Regardez:


Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de kessy007
11/septembre/2011 - 14h10

De toute manière sur ce site est le repère des jeunesses UMP. Dès qu'on parle d'un noir ou d'un arabe, on est certain de lire des commentaires à la limite de la haine. Et bien souvent c'est gratuit. Vous parlez de Passi sans avoir une seule fois écouté un de ses albums ou lu un de ses textes !!

Portrait de kessy007
11/septembre/2011 - 14h07

"Ce genre d'individu" ? Tant de clichés.... !! Passi est un grand parolier bien au dessus de l'ensemble des types qu'on voit à la télévision en rap et dans d'autres styles musicaux. Passi n'a jamais incité à caillasser ou à dealer ou autre. Si tu dis, c'est que tu n'as jamais lu ou entendu une de ses chansons. comme beaucoup de gens qui le critique. C'est un modèle et la maire de Rouen ne s'y est pas trompé. Il vient de banlieue, réussit dans ce qu'il fait, entreprend et a une vision avant-gardiste de la société française.

Ce genre de musique existe et doit être respecté. Tu connais un rappeur (peut être) et tu te permet de généraliser. C'est bien dommage. Mais sa présence dans une telle manifestation est légitime. Ministère AMER c'est un groupe revendicateur et il n'a aucun raison d'en avoir honte. Il y combattait le racisme ambiant et l'enclavement de la banlieue et il a raison de le faire à sa manière.