26/08/2007 11:11

Pédophilie: M6 diffuse aujourd'hui une interview d'Evrard

M6 diffuse cet après-midi un entretien avec le pédophile récidiviste Francis Evrard, réalisé en 2000 alors qu'il était en prison, dans lequel l'homme aujourd'hui âgé de 61 ans refusait notamment un traitement anti-hormonal contre ses pulsions.

"Ce n'est pas à 60 ans que je vais faire un traitement anti-hormonal, pas maintenant... Parce que je tiens à revivre dehors, à me marier un jour", déclarait Francis Evrard dans cet entretien qui sera diffusé à 17h45.

Francis Evrard a été interpellé mi-août pour l'enlèvement et le viol d'un enfant de cinq ans à Roubaix. Libéré le 2 juillet, il avait été condamné en 1975, 1985 et 1989 en France pour des attentats à la pudeur et des viols sur mineurs.

"Le passé ne compte pas (...) si vous remettez sans arrêt le passé sur le tapis, jamais je ne sortirai de prison", ajoutait Evrard en 2000, alors qu'il sollicitait une permission auprès d'une juge d'application des peines, selon M6.

Le violeur présumé du petit Enis à Roubaix mi-août reconnaissait il y a sept ans avoir encore "plus ou moins" des fantasmes pédophiles, mais que cela "ne le dérange pas. J'y pense, mais sans plus", selon les extraits envoyés par écrit à la presse.

Il affirme avoir été lui-même violé à dix ans: "Ca m'est resté vous comprenez. C'est comme une pulsion et hop!".

Il déclarait également n'avoir "pas spécialement besoin d'être suivi". Il précisait qu'au cours de ses 25 années de détention, il n'a été suivi que 9 mois par une psychiatre.

(Source: AFP)

 

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de roses62
27/août/2007 - 17h20

Je comprends à la fois
le questionnement de Franckd et la réactivité à fleur de peau de SNAKE.
Sur le cas d'Evrard, il n'y a pas de question à se poser sur son éventuelle innocence, il a avoué. Il a même avoué avoir eu des relations avec une quarantaine d'enfants. Ce type ne peut donc être présumé innocent et la décision de justice, pour ce qui le concerne, n'est que pure formalité.
Donc prison à vie, émasculation tout ce qu'on veut mais supprimons cet individu de la circulation.
Quant à l'avenir de la petite victime, il sera suivi à n'en pas douter par médecins, psychiatres etc... qui pourrons s'assurer des effets produits par la violence qu'il a subi et prévenir les risques.
Je ne suis pas médecin et je peux concevoir qu'un adulte devient violeur parce qu'il a été lui même violé mais les pulsions qui sont d'origine hormonale n'ont rien à voir avec le cas précédent.
Alors oui, que l'on soigne celui qui a le courage de demander de l'aide et s'estime dangereux, comme le dit Franckd mais que l'on enferme à vie celui qui passe à l'acte et qui récidive ou qu'on le rende inofensif

Portrait de franckd
27/août/2007 - 10h34

Autre question
Il s'avère que très souvent, dans une majorité de cas, les pédophiles ont été eux-même victimes d'abus sexuels dans leur enfance.

Le petit garçon qui a donc été victime de Francis Evrard, peut potentiellement - par son traumastisme -devenir à son tour pédophile une fois adulte. Alors exit la compassion ? Cet enfant pour lequel tout le monde semble compatir, on le brulera sur le bucher une fois adulte ?

Je préfère la prévention à la vengeance. Car elle fait moins de victime. Les enfants en premier.

Portrait de franckd
27/août/2007 - 01h31

Question ouverte.
Difficile de trouver le sommeil après un tel échange. Le sujet pose de vraies questions, et je n'ai pas la science infuse.

Et j'ai une question (qui ne s'adresse pas à Snake. On a bien compris son point de vu) :

La pédophilie n'est pas seulement des cas d'enlèvement et de meurtres. C'est hélàs aussi de vrais drames familials. Souvent c'est quelqu'un de la famille, un ami proche, qui abuse des enfants, sans aller forcemment jusqu'à la mort. C'est parfois des années de sévices dans le silence, car les enfants n'osent pas en parler, en particulier quand c'est un proche des parents.

Que préférez-vous :

- Un pédophile qui se confie à vous en vous disant : "j'ai des pulsions malsaines et dangereuses, aidez-moi", et ainsi vous protéger en ne le laissant jamais en contact avec vos enfants seuls. Cette personne alors peut être sous votre vigilance et surveillance.

-Ou cette même personne qui ne dit rien et passe à l'acte. Une fois. Ou plus.

J'essaie de penser à toutes les possibilités. Mais je n'arrive pas à imaginer qu'on puisse préférer la deuxième solution.

Quoi qu'on dise, mon soucis n'est pas de compatir et pleurer les bourreaux, mais d'éviter des victimes...

Portrait de franckd
26/août/2007 - 23h45

Snake
Tu as le droit d'avoir un avis, mais au aucun cas de parler en mon nom, de ce que je peux ressentir ou non.

Ce sont des discours comme les tiens qui font que des centaines, des milliers de pédophiles se cachent et passent à l'acte. Ce que je souhaite, ce n'est pas la mort des pédophiles, mais une vraie solution qui puissent empêcher les pédophiles de passer à l'acte.

Car c'est là, le véritable interet des enfants : être épargnés.

La peine de mort ne rendra jamais à un enfant son innocence, et cela ne réparera jamais le mal qu'il a subit.

Mais cet enfant abusé, risque par sa souffrance et son traumatisme, de devenir lui même un pédophile en puissance. C'est hélàs un constat très malheureux, mais un pédophile est souvent une victime d'abus sexuel pendant son enfance.

Et là, tu proposera quoi pour cet enfant abusé, s'il devient lui même pédophile un jour ? La peine de mort ??

Portrait de franckd
26/août/2007 - 23h14

Peine de mort
Moi je propose la peine de mort pour tout ce qui n'est pas comme nous ou tout ce qui fait peur...

Je ne sais pas ce qui peut se passer dans la tête d'un pédophile, et je suis heureux de ne pas le savoir !

Moi même, j'ai tremblé, quand j'avais ma petite soeur dans mes bras, qui avait à peine un mois. Je me disais alors que je serai sans doute capable de tuer quiconque lui ferait du mal : viol ou meutre....

Mais voilà, je reste persuadé que ce n'est pas à la justice de décider de vie ou de mort sur quelqu'un. La loi ne peut pas condamner le viol par le viol, la mort par la mort.

Beaucoup de mes amis me disent qu'ils souhaitent la peine de mort pour des pédophiles. Ils ont raison de s'inquiéter pour leurs enfants. Mais la souhaiteraient-ils encore, si leur petit garçon chéri, devenait 20 ans plus tard, un pédophile ? Ne souhaiteraient-ils pas plutôt un enfermement à vie, une castration chimique imposée et suivie ?

Il est facile de s'identifier à la victime. Mais un bourreau, cela peut-être un frère, un père, un fils...

Ne serait-il pas préférable, comme l'Allemagne le fait si bien, de faire une campagne de sensibilisation pour aider les pédophiles à ne PAS passer à l'acte ??? Ces campagnes n'ont pour but de les déculpabiliser, mais de faire en sorte qu'ils soient canalisés.

S'il y avait un pédophile dans l'entourage de ma soeur, je préférerai qu'il le dise, parle de ses pulsions, et qu'il soit soutenu dans un traitement chimique, psychologique, plutôt que de le voir nier ses pulsions, craquer, passer à l'acte et violer et tuer la chair de ma chair...

Mais bon...

Portrait de gateauchocolat
26/août/2007 - 23h01

la peine de mort pour les pedophiles
pourquoi en tole a vie au frais de la societe il faut les eliminer definitivement car ils sont irrecuperables . meme les medecins leurs donnent du viagra ils ne savent soi-disant pas pourquoi ils les soignent alors comment voulez vous qu'ils s'arretent

Portrait de lillycat
26/août/2007 - 22h04

Merci franckd d'avoir précisé ma pensée
Question à JMM : est-ce le rôle d'un medium quel qu'il soit de juger de la culpabilité d'un suspect en choisissant de "flouter" ou non son visage ?

Portrait de franckd
26/août/2007 - 21h33

...
Je ne suis pas d'accord avec Snake. La pédophilie est abjecte. Elle mérite à la fois traitement et condamnation réélle, afin qu'aucune récidive ne soit possible. Avec des limites :

il ne faut surtout pas que les médias tombent dans les excès que l'on connait outre manche : Un quotidien anglais se voulant plus juste que la justice, a publié les photos de pédophiles anglais. résultat, un homme innocent, qui avait le malheur de ressembler à un de ces malades, s'est effectivement fait lyncher. A tort.

Alors certe, je ne supporterai pas que mes enfants soient aggréssés par un pédophile, mais je ne voudrais pas qu'un proche, parent ou ami, soit lynché par une foule hystérique, juste parce qu'il pourrait ressembler à un malade.

Ce n'est pas aux médias de faire la justice.

Portrait de lillycat
26/août/2007 - 21h18

Nico,
Le viol est un crime; tu confonds avec meurtre qui est également un crime. Ensuite, la preuve qu'il est présumé innocent est qu'il va avoir droit à un procès pour déterminer sa culpabilité. Pour terminer, si tu pouvais te dispenser de t'étendre avec complaisance sur les détails les plus triviaux de cette tragédie, tout le monde ici, je pense, serait soulagé d'un certain malaise. (cf surtout 12h14)

Portrait de Nico92
26/août/2007 - 21h10

INNOCENT ? pas vraiment
Ce type a été arrêté avec le petit il me semble et si j'ai bien entendu le petit a été violé. Parler d'innocent après cela, c'est avoir de la merde dans les yeux. Il y a bien un innocent dans cette histoire mais pas celui dont Lillycat parle. Je suis totalement pour la présomption d'innocence quand il n'y a pas de preuve de la culpabilité mais le petit ne s'est pas fait sodomiser tout seul !!! il faut arrêter de se voiler la face. Lilycat, tu parles de crime (probablement pour qualifier son acte) mais heureusement ce type n'a tué personne et le petit s'en remettra, tant mieux. S'il y avait eu un doute sur la responsabilité de ce type, je n'aurais jamais été dur avec lui mais là, me semble-t-il il n'y a pas de doute et de plus le type a reconnu les faits. Ce n'est en plus pas un débutant. Certains parlent ici de peine de mort mais je trouve cela excessif. Il n'a il me semble tué personne. Il suffit de lui couper une bonne fois ce qui lui pose problème (les couilles) et après un suivi psychiatrique s'il est apte à retourner parmi les gens civilisés, qu'on le laisse sortir en le surveillant malgré tout. Dans certains cas, il faut employer les grands moyens. Il ne s'agit pas de haine ou de vengeance de ma part mais simplement de logique, de réalisme. Ce type est dangeureux à cause de ses hormones, il faut donc l'en débarrasser. Enfermé quelqu'un à vie s'il est fou et dangeureux oui, sinon je trouve cela plus dur et dangeureux que la peine de mort.

Portrait de lillycat
26/août/2007 - 20h17

Nous profitons tous
du fait que la France est une grande démocratie. Cet homme n'est pas encore jugé pour ce crime; il est, qu'on le veuille ou non, présumé innocent. Bien sûr c'est déplaisant, mais c'est comme ça que ça marche. C'est certainement plus facile de vouloir se venger et de se laisser aller à la haine mais c'est contraire à la dignité humaine.

Portrait de lillycat
26/août/2007 - 19h59

En tout cas
bravo à M6 pour avoir "flouté" le visage de cet homme, ce qui n'est pas le cas ici

Portrait de adia
26/août/2007 - 19h26

regardez la 1 !
reportage actuellement sur TF1 sur l'expérience canadienne de la prise en charge des pédophiles !! intéressant.

Portrait de roses62
26/août/2007 - 17h02

posté par Nico92 à 12h14
d'accord avec ces propos, un ptit coup de scapel et hop... on fait sauter les coucougnettes.
La castration chimique ne vaut rien, ça ne dure que 3 mois et il y en aura forcément quelques un qui ne continueront pas ce traitement

Portrait de adia
26/août/2007 - 16h01

...
c'est pas en prison qu'il faut les mettre, mais en hôpital fermé avec des psychiatres spécialisés... la prison ça va jamais soigner un pédophile... pffff et le rebalancer dans la nature meme 30 ans après ça change quoi s'ils ont tjs leurs pulsions ?? surtout avec un juge en vacances qui le surveille pas...

Portrait de Quasis
26/août/2007 - 15h29

Reflechir a froid et pas réagir a chaud
Peine de mort, comparaison au térrorisme...
C'est oublier un peu vite qu'une grande partie des délinquants sexuels le sont a cause de pathologie.
Certe ca n'excuse pas les faits, mais ca les expliques.
La comparaison au terrorisme est déplacé je trouve, dans un cas on a une pulsion irrésistible, icontrolable, et dans l'autre des gens qui tuent par idéologie, c'est a dire apres reflexion, c'est toute la difference.

Peine de mort, on est pour ou on est contre, je resterai contre definitivement, oeil pour oeil ca a jamais été mon truc.

Par contre le vrai sujer ici est: a quand une vrai perpetuitée en France??

Je serai pour obliger les pédophiles a choisir entre l'enfermement a vie (le vrai, pas la perpet a la francaise) et la castration chimique, ca serai un debut de solution

Portrait de sonia 33
26/août/2007 - 14h45

pour des pourris comme ça
je suis pour, comme le chantait sardou

Portrait de as00
26/août/2007 - 12h51

probleme avec le site
bonjour,
je cherche a modifier les infos perso de mon profil, ou au pire a effacer complement mon profil vu que ces info sont acceccible depuis google j'ai pas envie d'etre spammer a longuer de journée.
j'ai deja fait la demande au webmaster la semaine derniere mais je n'ai recu aucune reponse.
Merci de faire le necessaire au plus vite, je rappel que la CNIL nous donnes l'accés complet a nos infos personnel, ca serait quand meme ridicule que je suis obliger de passer par la CNIL pour editer mon profil...
merci d'avance :)

Portrait de crasymania
26/août/2007 - 12h42

Nico92
tout à d'accord ;)

Portrait de Nico92
26/août/2007 - 12h14

A QUAND LA LEGION D'HONNEUR ?
Je propose à M6 de reconstituer le viol du petit aussi pendant qu'ils y sont avec ralenti quand il le sodomise pour que les téléspectateurs puissent bien apprécier. Bravo à M6 pour cette belle initiative !!! Dans les Guignols on faisait dire à JOSPIN "pays de merde", j'ai envie de dire "TV de merde !". Ce type ne peut pas contrôler ses pulsions sexuelles, pas de problème, qu'on lui coupe les couilles et il n'aura plus de problème. S'il le faut, je veux bien aller les lui couper. Je n'aurais aucun scrupule. Ca me dégoute d'entendre que ce monsieur ne voulait pas suivre de traitement hormonal, tu parles ! Il ne voulait pas alors tant pis, on lui donne du viagra à la place. Je serai sans pitié pour ce genre de gabarits. Je peux comprendre que certaines personnes ne puissent pas se contrôler dans ce cas, il faut les aider avant qu'elles n'agressent quelqu'un. Celui qui agresse n'a plus d'excuse encore plus un récidiviste. Faire un reportage sur ce type, je trouve cela scandaleux. Quand va-t-on arrêter de nous montrer ces personnages comme des héros ! Et le petit ne mérite-t-il pas un peu de respect ? il va grandir avec cette agression en lui et un jour il verra qu'on a mis son agresseur à l'honneur. C'est une honte de vouloir faire de l'audience avec la souffrance de quelqu'un.

Portrait de crasymania
26/août/2007 - 11h58

oué..
les tv françaises commence à s'américaniser avec des interviews de violeur...

Portrait de Brrr
26/août/2007 - 11h52

Nico au boulot !
Plutôt que de s'occuper des golden parachutes..... le président de la république devrait plancher sérieuseme sur ce sujet impopulaire et qui n'intéresse personne et qui concerne pourtant chaque citoyen ...

Portrait de Brrr
26/août/2007 - 11h48

citation
je crois que c Foucault qui disait que le système pénitencier est un bon indicateur de l'état d'humanité d'une civilisation.... y'a du boulot !

Portrait de ulm
26/août/2007 - 11h38

houais
c'est triste, mais je me demande si la prison seul est l'unique solution pr lui non une vrai prise en charge médical aurait du etre obligatoire a mon avis

Portrait de Brrr
26/août/2007 - 11h35

l'univers carcéral cet inconnu
je suis horrifiée et terrifiée par le manque de moyens du système pénitencier. comment peut on délaisser un délinquant sexuel multirécidiviste ? pourquoi n' a t il pas été suivi plus sérieusement par un psy ? depuis qd s'arrête t on à l'avis d'un pédofile sur son non besoin d'être suivi pas un psy ? comment peut on accepter un argument à deux balles, comme je n'accepte pas le traitement hormonale car je veux me marier à ma sortie de prison, alors que son truc, il a x fois prouvé c les petits garcons et les petites filles ? j'ai entendu un médecin de prison dire que sa profession n'avait pas accès aux chefs d'accusation des prisonniers, autrement dit les médecins soignaient sans savoir pourquoi les détenus avaient étaient condamnés... C'est un vrai cauchemard !!! Mais quelle hypocrisie ! On parle du respect des Droits de lHomme des criminels multirécidiviste... Je rêve ! Pourquoi ne les condamne t on pas à un traitement hormonal ds ces cas extrême !! Pourquoi leur dde t on leur avis ? Et le traumatisme des jeunes victimes, on en fait quoi ? On ne sait rien sur le système pénitencier,, mais j'espère que ce triste et scandaleux fait divers, va inciter les médias a tourné leur intérêt vers ce sujet plus intéressant et fondamental pour notre société que la pouffe blonde et son abruti de xababa.

Portrait de Nelson
26/août/2007 - 11h18

....
ça me dégoute rien que de lire ça...

Portrait de Titite41B
26/août/2007 - 11h15

:-((((((((((((((((
.........................................

Les plus vus