25/01/2011 09:42

Le patron de BFM TV en colère contre France 24

Alain Weill, patron du groupe NextRadioTV qui comprend notamment BFM TV, n'apprécie pas que France 24 recrute des gens parmi le personnel de sa chaîne d'informations, "en proposant des salaires beaucoup plus élevés parce que c'est de l'argent public".  

"J'ai un problème global par rapport à la chaîne (France 24). Elle est née à peu près en même temps que nous, elle a la chance de bénéficier d'un budget de plus du double que nous, sur fonds publics", confie Alain Weill dans un entretien accordé à l'Observatoire des médias . 

 "Pour une entreprise privée comme la nôtre, indépendante, c'est toujours difficile de voir un concurrent qui peut parfois débaucher des gens chez nous en proposant des salaires beaucoup plus élevés, parce que c'est de l'argent public", ajoute-t-il.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de pas de pseudo
26/janvier/2011 - 12h23

Qu'Alain Weill ait "un problème avec France 24" s'explique aisément : BFM est une chaîne de qualité, mais franco-centrée. Emettre en trois langues 24h/24 exige de fait un budget plus élevé, mais qui n'a rien de luxueux. J'invite tous ceux qui craignent, à juste titre, pour le portefeuille du contribuable, de... regarder d'abord France 24 ! Et puis, de vérifier sur le Net le nombre de "reprises" dans la presse française, comme internationale, d'informations diffusées par France 24, ainsi que les exclusivités régulières de la rédaction ( les dernières en date sont l'interview du Premier ministre tunisien et celle du Président turc). Cette chaîne est la seule, en France, à ouvrir autant la fenêtre sur l'extérieur. Car il en va, somme toute, de la présence de la France dans le monde. A moins que cela n'ait aucune importance ?!!! Signé : Gauthier Rybinski - Editorialiste de Politique Internationale - France 24.

Portrait de Jeremaïe75
25/janvier/2011 - 11h59


Faux, Alain Weill ne détient que 36.30% des actions de NextRadioTV, soit 49% des droits de vote.

Les plus vus