16/04/2007 07:57

Avis partagés dans les média sur "les chiffres à 18 h"

L'annonce de mon souhait de mettre en ligne "les rumeurs" sur la Présidentielle dès 18h, dimanche prochain a provoqué de nombreuses réactions. Hostiles ou favorables. En voici certaines pour que vous puissiez juger librement.

Merci de garder la sobriété nécessaire au débat.

Demain matin, je mettrai en ligne un texte pour compléter et préciser ma démarche.

Bonne soirée.

JMM

Guy Birenbaum sur son blog

(...) J'ai annoncé que si dimanche 22 je détiens un résultat sérieux (pas une rumeur bidon), bien évidemment, je vous le donnerais immédiatement sur ce blog, largement avant 20 heures. Si tant est que les sondeurs parviennent à y voir clair tôt...

C'est évidemment totalement interdit par la loi et réprimé. En 2002 le site de Match avait été condamné à une amende (pas PPD - Les Guignols avaient donné le résultat bien avant -, ni PPDA qui avait annoncé, lui aussi, une surprise ).

Daniel Schneidermann sur son blog

(...) Depuis deux jours, cette histoire de Morandini, qui beugle partout qu’il veut donner les sondages sorties des urnes sur son site dès dix-huit heures, parce que vous comprenez, moi chuis du côté du public, et y a pas de raison que des sites belges ou suisses les donnent et pas nous, cette histoire, donc, me pollue la tête.

Parce que je suis partagéD’un côté, l’inégalité ainsi introduite entre les électeurs dont les bureaux ferment à dix-huit heures, et qui devraient donc voter à l’aveugle, et les heureux urbains qui, une fois allés sur le site de Morandini, pourraient se précipiter voter en connaissant les sondages sorties des urnes, cette inégalité m’est insupportable. Ce serait une première, dans l’histoire du suffrage universel.

Mais d’un autre côté, on veut le big bang, ou on ne le veut pas. L’information est disponible, comment justifier de ne pas la donner ? Tu te plains que le système craque, maintenant ? Alors quoi, tu tympannises tout le monde pour que les médias enquêtent sur les rumeurs Sarkozy, tu milites pour une transparence tous azimuts, et là, tout d’un coup, il faudrait se taire ?

Depuis deux jours, je me débats dans cette contradiction. (...)

Laurence Ferrari (Dimanche +)

Durant son émission de Dimanche, Laurence Ferrari évoque le fait que nous souhaitions donner les résultats avant 20h et indique que cela "pourrait provoquer l'invalidation des résultats"

LE JDD (Site internet)

Si en France, la loi interdit aux radios et télévisions françaises de donner les estimations des résultats des élections avant 20h00, les médias étrangers, notamment francophones, qui ne sont pas concernés par l'interdiction, devraient les rendre publics à partir de 18h30 ou 19h00. Lors des précédentes élections, le site du quotidien suisse Le Matin et du journal belge La Libre Belgique avaient publié les résultats du scrutin entre 19h et 19h30.

 

LE FIGARO

Sur son blog, l’animateur Jean-Marc Morandini annonce qu’il diffusera avant l’heure légale des « rumeurs » sur les résultats du premier tour.

 
Le suspense du premier tour sera-t-il déjà retombé quand PPDA annoncera les traditionnelles « premières estimations » dimanche 22 avril à 20 heures ? C’est en tout cas ce que promet Jean-Marc Morandini. « Je pense que nous devons TOUS avoir les mêmes infos. Lors du premier et du deuxième tour, je mettrai donc en ligne les "rumeurs" qui circulent dans les rédactions à partir de 18 heures », annonce jeudi sur son blog l’animateur d’Europe1 et Direct8.
 
De par la loi, les sondages dits de « sortie des urnes » sont pourtant interdit de publication avant la fermeture du dernier bureau de vote en Métropole, soit le dimanche 22 avril à 20 heures.
 
Et le média ne change rien à l’affaire : l’interdiction établie vaut pour la publication de ces sondages « par quelque moyen que ce soit ». En théorie, les internautes devraient également se préoccuper de ces barrières légales : l’interdit concerne également la diffusion mais surtout les commentaires de ces mêmes sondages. Les contrevenants s’exposent, selon la loi électorale du 19 février 2002, à une amende de 75 000 euros.

Nouvel Obs.com

Cette annonce faite par Jean-Marc Morandini a suscité de nombreuses réactions dans la presse en ligne. Ainsi 20 minutes.fr a lancé un débat en faisant appel aux réaction de ses internautes.

Le site du quotidien affirme par ailleurs que "plusieurs sites d'information, dont 20 minutes.fr, s'interrogent". Lemonde.fr aurait pris la décision de ne pas publier les résultats avant 20h, tout comme LCI.fr; "sauf si tout le monde le fait", nuance toutefois le site de la chaîne d'information. La République des Blogs, le JDD.fr et Liberation.fr n’ont, eux, pas encore pris de décision.


Jean-Marc Morandini précise de son côté que "le site du JDD ruse" "en donnant l'adresse internet de deux sites étrangers qui donneront les résultats car non soumis à la loi Française". Interrogé par 20minutes.fr, Robert Melcher, du Journal du Dimanche en ligne explique qu'"il va falloir trouver l’équilibre entre la loi et l’internaute, qui attend de nous qu’on l’informe".

20 MINUTES

No limit. Jean-Marc Morandini va donner sur son blog les résultats de l'élection présidentielle dès 18 h, les soirs du premier et du deuxième tour.

Pourtant, la loi interdit aux radios et télés de diffuser les résultats avant 20 h, puisque certains bureaux de vote, notamment dans les grandes villes, sont encore ouverts.

« On ne donnera pas des informations, mais des rumeurs, a expliqué l'animateur à 20 Minutes hier. Les sites suisses, belges et canadiens vont tout mettre en ligne, et nous, on serait condamnés à ne rien faire ? »

Le droit à l'information primerait sur la déontologie. Morandini estime en effet sur son site que « nous devons tous connaître les chiffres et les tendances, et pas seulement les VIP, les privilégiés et les journalistes ».

Mais si d'autres sites refusent de patienter jusqu'à l'horaire réglementaire, certains électeurs vont-ils se déplacer après 18 h, histoire de voter en connaissance de cause ?

L. de C.

Télérama

L’animateur Jean-Marc Morandini annonce qu'il va donner sur son blog les résultats de l'élection présidentielle dès 18 h, les soirs du premier et du deuxième tour.

A noter également un article en page politique du Parisen de samedi qui reprend les grandes lignes de l'opération. Beaucoup d'autres sites que je ne peux pas citer ici par manque de place reprennent et commentent l'opération.

 

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus