02/12/2010 09:32

Amazon cesse d'héberger le site WikiLeaks

Le géant américain de la distribution en ligne Amazon a cessé d'héberger WikiLeaks, a indiqué un sénateur américain mercredi, alors que l'accès au site, qui révèle depuis dimanche des milliers de notes diplomatiques américaines, était perturbé.  

"Ce matin, Amazon a informé mon équipe qu'il avait cessé d'héberger le site de WikiLeaks", a déclaré le sénateur indépendant Joe Lieberman dans un communiqué.  

"J'aurais aimé qu'Amazon prenne cette mesure avant, étant donné les précédentes publications d'informations classifiées entreprises par WikiLeaks", a-t-il ajouté.  

Dans un message diffusé sur son fil Twitter (@wikileaks), WikiLeaks a affirmé: "Serveurs de WikiLeaks sur Amazon expulsés. Liberté de parole au pays des hommes libres -- Très bien, nos dollars vont désormais être dépensés pour employer des personnes en Europe".  

Le site de WikiLeaks était lent et par moments inaccessible mercredi, mais il n'était pas possible de savoir si c'était lié aux difficultés d'hébergement ou à une nouvelle attaque de pirates informatiques, comme celles enregistrées les jours précédents.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jbpéro
2/décembre/2010 - 09h45

Vive la dictature de la transparence

Les plus vus