29/09/2010 12:42

Jackson affole les ventes aux enchères...


2.333335
Un portrait réalisé par Andy Warhol pour 812.500 dollars, un gant pour 350.000 dollars, un chapeau et des chaussures pour 22.800 livres... Depuis la mort de Michael Jackson en juin 2009, les objets liés au "roi de la pop" affolent les salles de ventes aux enchères.

Jeudi, l'Hôtel des ventes Drouot proposera un autre chapeau, porté par l'artiste lors d'un concert à Nice le 14 août 1988, à l'occasion du Bad Tour.
Ce Fedora en feutre noir, de la maison new-yorkaise Worth & Worth, marqué du nom de l'artiste en lettres d'or sur la bande intérieure de cuir, est estimé entre 4.000 et 5.000 euros.

Michael Jackson en portait un au cours de ses trois grandes tournées mondiales (Bad Tour, Dangerous Tour et History Tour).

"C'est un chapeau qui a été lancé à la fin de la chanson +Beat it+ en 1988 et qui a été récupéré par un fan qui l'a conservé jusqu'à maintenant", a expliqué à l'AFP le commissaire-priseur Pierre Cornette de Saint-Cyr, qui dirigera la vente. Le prix de départ tournera autour de 2.000 euros.
Un peu plus tard dans l'année, toujours à Paris, des photographies inédites de la star, prises par le Français Arno Barni en 1999, seront mises en vente par la maison Pierre Bergé & Associés, à l'Hôtel Salomon de Rothschild.

Quatre-vingt-dix lots seront proposés le 13 décembre, sans prix de réserve mais avec une mise à prix de 500 ou de 1.000 euros selon l'objet.
De son vivant, l'artiste jouissait déjà d'une belle cote dans les salles de ventes.

En 2007, une veste en soie noire rehaussée de décorations dorées, portée sur scène dans les années 1980 par un Michael Jackson au faîte de sa gloire, avait été enlevée pour 17.000 dollars.
Plus étonnant, une carte datant des années 60 identifiant le chanteur comme artiste de la maison de disques Motown avait été adjugée pour 9.000 dollars.

Des sommes élevées, mais rien de comparable avec les sommets atteints depuis sa mort, survenue en pleine préparation d'une nouvelle série de concerts censée marquer son retour sur le devant de la scène.
 
L'exemple le plus frappant est un portrait de Michael Jackson réalisé par Warhol, parti pour 825.000 dollars fin 2009.
Avant juin 2009, d'autres portraits, dont un pratiquement identique, de Jackson par Warhol n'avaient pas trouvé preneur
Autre vente phare: un gant de cuir beige orné de strass qu'il portait en 1983 lors de son premier "Moonwalk", attribué pour 350.000 dollars en novembre. Lors de cette vente, certains des 70 objets proposés avaient été adjugés jusqu'à dix fois leur prix estimé.

"A chaque fois qu'il y a des objets de personnalités en vente, les gens se battent. On a besoin de sacré dans cette période où tout est déshumanisé. Quand il y a des grandes stars comme ça, on a besoin de s'approprier une partie de leur énergie, de leur créativité", affirme Pierre Cornette de Saint-Cyr.
Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Top 15 des membres du jour

1
Kaelya75 - (67 commentaires)

2
Jarod26 - (64 commentaires)

3
Caramella - (59 commentaires)

4
Milie01 - (54 commentaires)

5
dolphins - (42 commentaires)

6
Soso87 - (41 commentaires)

7
pistouille - (36 commentaires)

8
PseudoIlluZion - (34 commentaires)

9
thierry_70 - (29 commentaires)

10
Patrick83 - (26 commentaires)

11
Celya30 - (24 commentaires)

12
Eclipse - (21 commentaires)

13
DarkAngel - (19 commentaires)

14
Steph38 - (19 commentaires)

15
PtiGlaçon - (18 commentaires)


Haut de la page