11/09/2010 11:38

La presse va-t-elle trop loin sur Nicolas Sarkozy ?


3.5
Par Benjamin SPORTOUCH

"Cet homme est-t-il dangereux?" "Est-il si nul?" "Le voyou de la République": la presse se déchaîne contre Nicolas Sarkozy, "l'outrance répondant à l'outrance", selon des experts qui pointent aussi du doigt le côté "suiviste" de médias en mal de renouvellement.  

Ces dernières semaines, les magazines français ont sortie l'artillerie lourde contre le chef de l'Etat. Marianne le qualifie en Une de "voyou de la République" avant de répondre aux reproches d'une partie de la classe politique par un titre très ironique : "Hymne à un immense chef d'Etat".  

Dans sa dernière livraison Le Nouvel Observateur frappe aussi très fort avec une photo plein cadre en noir et blanc de Nicolas Sarkozy mal rasé, les yeux cernés, sur le mode "wanted". "Cet homme est-il dangereux?" interroge la Une.  

Le Point, pourtant classé à droite, n'est pas en reste puisqu'en juin l'hebdomadaire s'interrogeait sur sa couverture: "est-il si nul?" En 2008 déjà Courrier international titrait : "Sarkozy, ce grand malade", en référence à un article paru en Espagne.  

Car la presse étrangère se lâche aussi contre le président français. Dernier en date: le très sérieux The Economist qui cette semaine s'intéresse à "l'incroyable président qui rétrécit" avec une illustration des plus caustiques.  

Derrière une photo de Carla Bruni-Sarkozy en pied, suivent deux courtes jambes chaussées de mocassins noirs à talonnettes supportant un bicorne napoléonien.   "Les médias se nourrissent des malheurs du +téléprésident+ comme ils se sont nourris à un moment donné de ses coups d'éclat", explique Denis Muzet qui estime qu'au début du quinquennat il y a avait "une sorte d'alliance objective économico-politique" entre la presse et Nicolas Sarkozy.  

Les journalistes sont "par nature iconoclastes: ils détruisent les icônes qu'ils ont contribué à créer. Ca a toujours fonctionné comme cela qu'il s'agisse de grands patrons, d'animateurs de télé", ajoute ce sociologue qui préside l'Institut Médiascopie. Pour lui, "c'est une forme de revanche" de la presse.  

En outre, la gouvernance de Nicolas Sarkozy étant fondée "sur l'émotion et la passion", il déclenche en retour des "réactions émotionnelles et passionnelles qui peuvent être aussi excessives dans le rejet que dans la célébration". "L'outrance génère l'outrance. C'est le prix à payer".   "En concentrant tous les pouvoirs, Nicolas Sarkozy concentre aussi toutes les attaques", y compris de manière caricaturale, abonde un autre sociologue interrogé par l'AFP, Philippe Riutort.  

Il faut aussi voir dans ces choix éditoriaux une raison économique selon Rémy Rieffel, alors que la vente des magazines a chuté depuis deux ans entre 5 et 9%.   

"On ne peut plus se contenter de +Unes+ neutres. Il faut se positionner de manière beaucoup plus ferme pour renouveler le genre avec des +Unes+ accrocheuses et fortes", estime l'universitaire pour qui le chef de l'Etat continue d'intéresser par sa personnalité et son comportement "tout sauf lisses".  

Philippe Riutort met aussi en avant le "suivisme" des journalistes dans leur traitement de l'actualité: "ils se lisent beaucoup les uns les autres" et pour eux, "ses qualités, sa fougue et son énergie deviennent des défauts, de l'agitation, de l'autoritarisme".  

Mais cet usage de la liberté de la presse n'est pas du goût de tout le monde. La Une du Nouvel Obs a indigné deux députés UMP, Lionnel Luca et Alain Gest.  
"Cette dérive populiste d'une partie de la presse, qui rappelle celle d'avant-guerre, est inquiétante pour la démocratie", juge le premier dénonçant "une couverture outrageante et racoleuse".
Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de vladimir36
Vote: 
0

De tels titres tapageurs ne sont là que pour racoller des prolos et des gauchistes qui veulent en découdre avec le gouvernement actuel:les dernières manifs sont là pour l'attester.Mais de tels torchons comme Marianne n'ont souvent rien d'intéressant à dire.


Portrait de belvie
Vote: 
0

ça se comprend ! on ne peut pas dire du bien de cet homme ! il n'a rien fait pour être sympa ! et en plus il n'a aucune classe ! il n'a absolument rien d'un président ...


Portrait de micky57
Vote: 
0


Les autres Présidents ne "bénéficiaient pas" d'Internet et des téléphones portables...


Portrait de nali
Vote: 
0

Si Monsieur Sarkozy est devenu président les médias portent une part de responsabilité.Sans le soutenir on était accusé d'avoir honte de soi,ou carrément insulté.Il faut lire les magazines car les titres ne correspondent pas au contenu des articles


Portrait de dimroch
Vote: 
3.666665

Aucun Président n'a eu de phrase aussi célèbre : "casse-toi sale c..". Je crois que Sarko a un peu désacralisé la fonction, user et abuser du langage de la rue et on le lui rend bien....


Portrait de edwinmad
Vote: 
0

Plaignez-vous seulement si vous le laissez partir pour la prochaine élection c'est la fille de le PEN que vous allez avoir...
Et je vous dit le bordel qui y aura prévoyez de mettre vos voitures dans un garage car ça vas chier.
45% des français sont favorables à la fille le PEN... Enfin bon c'est votre choix, mais sachez que la crise est partout de toute manière.... ;)


Portrait de laetii31
Vote: 
0

Et lui il va pas trop loin avec "nous" ??


Portrait de phil38
Vote: 
3.57143

Classe .............comme toujours! Vraiment des propos à vomir.:evil:


Portrait de BOUBOULINA
Vote: 
0

"si j'ai bien tout compris" la presse et à ce que l'on raconte et le sponsor de la chèvre du Poitou, la presse est aux mains de l'Elysée ( il doit est maso notre Président ) mais la presse était si je me souviens bien était bien docile du temps de Tontou, l'entretien de sa seconde famille les délits d'initiés de M. Pelat, les suicides étranges dont un à l'Elysée ils étaient bien calmes les toutous une suggestion que tous ces donneurs de leçon journaleux demandent la supression de leur abattement fiscal de 20% EN VOILA UNE NICHE CHICHE


Portrait de Jimmy89
Vote: 
2.605265

Il y a des limites à respecter!!!!!!!!!:evil:


Portrait de papy petou
Vote: 
0

"la presse en fait elle trop avec sarkozy ?? "

mais euuuuh est ce que par hasard sarko n'en aurait il pas trop fait avec la presse ???


Portrait de breizhald
Vote: 
3.115385

Non, ce sont les magazines qui en on fait un people ...tout comme Ségolène , lorsqu' on a vu des photos d' elle à la plage ... mais Sarkozy étant un président, cela fait plus vendre et ils continueront sans cesse. Quand une autre personne sera à la tête de l'état, ils continueront avec celle ci.


Portrait de zaol
Vote: 
0

Oui, la presse va trop loin, avec ses unes racoleuses et "fortes" pour reprendre les termes de R. RIEFFEL , mais cela ne vaut pas que pour N. SARKOZY, cela vaut pour tous les sujets traités, perso ce n'est pas ce que j'attends de la presse, et les contraintes économiques évoquées pour justifier ces dérapages ne sont pas des excuses, est ce que les lecteurs de " voici" sont les mêmes que ceux du nouvel obs. ? Non, bon, il m'arrive de lire les 2, mais quand même !!!:(


Portrait de mc55
Vote: 
0

allez lire ce que pense le patron de google sur le président de la république
française, et on en reparle de "l'homme dangereux" !!


Portrait de Claudiaz
Vote: 
2.46392


Et surtout, s'il avait été un bon président on aurait jamais eu ça...
:lol: Quant à la presse, ce n'est pas la première fois... il suffit d’évoquer les noms de Salengro ou plus proches de nous Outreau... :roll:


Portrait de BibFok
Vote: 
0

Elle ne va pas assez loin...


Portrait de lsayane
Vote: 
3

Je pense que c'est Nicolas Sarkozy lui-même qui a créé cette situation. Il se montre plus comme un "poeple" que comme un président. A partir de là, difficile de respecter sa fonction de président...


Portrait de flyme
Vote: 
3.2

Pour moi la vraie question c'est " Nicolas Sarkozy va t'il trop loin avec les Français ?"


Portrait de nicof
Vote: 
0

Sans faire de politique, il me semble quand même que la presse a tendance à sortir des railles ! Lorsque que celle-ci est contre certaines idées de nos politiciens, il me semble normal que la presse nous fait savoir ce qu'elle pense mais dans le respect des personnes. Ce respect est de moins en moins présent et quoique l'on dise sur Sarkozy, il reste le président de la république élu par la voix du peuple. Si maintenant, ce même peuple ne respect plus son président de la république, il me semble qu'il faut arrêter de faire la moral sur le mot "respect" !


Portrait de archied87
Vote: 
2.462965

Ne recolte-t'il pas ce qu'il avait semé lors de sa premiere conference de presse en 2007, lorsqu'il s'en etait violemment pris à Laurent Jofrin ?

L'aroseur arrosé!!


Portrait de farah1
Vote: 
1.863355

NON la presse ne va pas très loin......................Les français souffrent de

plus en plus et je pense qu'il est normal que l'on parle de celui qui nous

gouverne........................Tant d'erreur et le peuple TRINQUENT

Farah


Programme TV

TF1
Profilage
20:55
(Série/Feuilleton)
Les élus
FRANCE 2
L'émission politique
20:55
(Magazine)
CANAL +
L'affaire O.J. Simpson : American Crime Story
21:00
(Série/Feuilleton)
FRANCE 5
La grande librairie
20:45
(Magazine)
M6
Murder
21:00
(Série/Feuilleton)
Cartes sur table
W9
XIII
20:55
(Série/Feuilleton)
Le jour du soleil noir
TMC
Largo Winch 2
20:55
(Film)
NT1
Jurassic Park 3
20:55
(Film)
NRJ12
Gazon maudit
20:55
(Film)
HD1
Happy New Year
20:55
(Film)
6TER
Départ immédiat
20:55
(Magazine)
Départ immédiat au zoo d'Amnéville
CHERIE 25
Sleepers
20:55
(Film)

Top 15 des membres du jour

1
dolphins - (61 commentaires)

2
PseudoIlluZion - (42 commentaires)

3
Milie01 - (36 commentaires)

4
Jarod26 - (35 commentaires)

5
Kaelya75 - (34 commentaires)

6
thierry_70 - (29 commentaires)

7
Soso87 - (28 commentaires)

8
Patrick83 - (26 commentaires)

9
pistouille - (26 commentaires)

10
Celya30 - (24 commentaires)

11
Eclipse - (21 commentaires)

12
Caramella - (20 commentaires)

13
Steph38 - (19 commentaires)

14
PtiGlaçon - (19 commentaires)

15
Lilounette92 - (18 commentaires)


Haut de la page