26/08/2010 13:20

Cent Colombiens menacés sur Facebook

La police colombienne enquêtait hier sur l'origine de trois listes de menaces publiées sur Facebook contre 100 jeunes du département de Putumayo, dans le sud du pays, certains y voyant une "plaisanterie" même si deux assassinats se sont déjà produits.

"L'enquête continue, nous avons des commissions là-bas, mais pour le moment, nous n'avons pas de résultats", a déclaré un porte-parole de la direction de la police à Bogota.


Deux jeunes à moto ont été assassinés le 16 juillet à Puerto Asis (Putumayo), selon un rapport de la police. Des habitants de ce village ont indiqué que le jour suivant, une liste de neuf mineurs, dont les deux victimes, a été diffusée, les enjoignant à quitter la ville.

Deux autres listes ont été publiées sur internet, la dernière mardi, avec les noms d'au moins 30 jeunes de plus, certains ayant abandonné la ville.

Néanmoins, ces derniers jours, l'hypothèse d'une "plaisanterie" lancée par des étudiants à la suite de la mort de deux jeunes à moto a été avancée par des autorités locales et des parents.


"Après ces deux morts, apparemment, selon l'enquête de la police, les jeunes ont commencé à interagir sur Facebook et a créé la liste, qui augmente et augmente à chaque fois", a dit un membre du gouvernement local, Andres Verdugo.

"Ces courriers ne portent pas de signature d'une personne ou d'un groupe quelconque", a-t-il ajouté.

"Il se peut qu'il s'agisse de menaces entre camarades, parce que certains apparaissent sous des surnoms qu'ils ne connaissent qu'entre eux", a dit un père d'un des jeunes menacés à des journalistes.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus