20/07/2010 14:41

Retraites: Le huit-clos difficile avec Twitter

Le député UMP Lionel Tardy a qualifié lundi de "scandaleuse et antidémocratique" la décision de maintenir le huis clos pour l'examen du projet de réforme des retraites à partir de mardi en commission des affaires sociales à l'Assemblée.

"Le président de la commission des Affaires sociales (ndlr: Pierre Méhaignerie, UMP) justifie sa décision en déclarant que +les députés sont plus directs et plus naturels si les débats ont lieu à huis clos+. Cette décision est scandaleuse et antidémocratique!", écrit sur son blog le député de Haute-Savoie.

"L'examen des amendements en commission fait partie du processus officiel d'élaboration de la loi", ajoute-t-il. "Des décisions importantes y sont prises: la preuve, c'est que dorénavant les ministres sont présents en commission, alors qu'ils ne l'étaient pas auparavant".

Lionel Tardy s'est fait connaître pour avoir divulgué, via le réseau social Twitter, des extraits de réunions parlementaires à huis-clos, comme la récente audition de l'ex-sélectionneur de l'équipe de France de football Raymond Domenech.

"Twitter m'a permis de soulever médiatiquement ce problème de transparence des travaux parlementaires en commission, lors de l'audition Escalettes/Domenech : c'était le but !", dit-il. "Les règles en vigueur, concernant le huis clos en commission, sont à mes yeux illégitimes".

Membre d'une autre commission (affaires économiques), M. Tardy ne participera pas mardi, mercredi et jeudi à l'examen des amendements en commission des affaires sociales. Il annonce vouloir se faire entendre lors de l'examen du texte en séance publique à partir du 6 septembre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Adriien
20/juillet/2010 - 16h08

Par exemple, depuis le début de cet après-midi il y a Jean-Marc Ayrault (Président du PS à l'assemblée nationale) qui tweet.

Les plus vus