07/02 16:27

L'incroyable témoignage en direct dans "Crimes et Faits Divers" d'une femme qui pense avoir identifié un violeur et tueur en série recherché depuis 30 ans par la police française - Regardez

C'est  un moment de télé en direct qui s'est déroulé ce midi sur NRJ12, dans "Crimes et Faits Divers: la quotidienne". Jean-Marc Morandini  a reçu, Muriel qui est persuadée que son ancien meilleur ami est le célèbre tueur en série surnommé le Grêlé.Le “Grêlé”, surnommé ainsi à cause de marques sur le visage, est soupçonné d’avoir commis trois meurtres et six viols entre 1986 et 1994.

Depuis plus de 30 ans, il échappe à la brigade criminelle. Rien n’y fait. Portraits robots et ADN n’ont pas suffi pour découvrir l’homme qui se cache derrière ces crimes particulièrement barbares. Et il y a peu de temps, Muriel a eu un éclair.

En regardant une émission consacrée au Grêlé, elle s’est rendue compte que la description du tueur correspondait point par point à son ancien meilleur ami.

Elle a contacté "Crimes et Faits Divers" pour venir témoigner et tenter de faire avancer les choses dans cette affaire qui hante les victimes depuis plusieurs décennies.

Nous avons enquêté avec Laurent Montet, criminologue, sur cet ancien meilleur ami. En faisant de nombreux recoupements, nous avons constaté que de très nombreux indices étaient troublants.

Des indices qui ne font pas un coupable, car c'est à la justice de décider mais qui méritent d'être vérifiés. C'est pour cela que Laurent Montet, criminologie  a transmis hier le dossier complet de son enquête au juge d'instruction et Muriel et sa soeur sont allées à la gendarmerie en les informant de l'émission qui allait se dérouler aujourd'hui.

Regardez un extrait de cette émission qui va peut-être faire avancer une enquête qui dure depuis 30 ans;

LE GRÊLÉ :

Il aurait entre 50 et 60 ans aujourd’hui 

Viol de Sarah, 8 ans, le 7 avril 1986, 13e arrondissement. 

Viol et meurtre de Cécile, 11 ans, 1986, 19e arrondissement

Double meurtre de la fille au pair allemande et son employeur, le 29 avril 1987, dans le Marais à Paris.

Viol de Marianne, 14 ans, le 27 octobre 1987, 14e arrondissement (déguisé en faux policier)

Inactivité jusqu’en juin 1994

Viol de Ingrid, 11 ans, le 29 juin 1994, à Mitry-Mory en Seine-et-Marne (faux policier)

Depuis 2015 : la police soupçonne le Grêlé dans une autre affaire : le 9 juin 1994, Karine disparaît en allant au lycée à Meaux en Seine-et-Marne. Son corps est retrouvé le 12 juillet, avec le même système de strangulation que dans le double meurtre du Marais. Mais pas de preuves génétiques donc le meurtre n’est pas officiellement imputé au Grêlé.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ninettes
13/février/2019 - 05h42

Même ici, les gens ne regardent ou ne lisent pas tous, les flics sont prevenus

Portrait de Tenvalacruchealo
8/février/2019 - 14h19
Miko a écrit :

Bizarre de contacter une émission de télé avant la police

C'est ce que je pensais,  ils ont prévenu la gendarmerie la veille?? 

Si le mec regarde la tv le voilà prévenu. .

 

Portrait de Miko
8/février/2019 - 13h37

Bizarre de contacter une émission de télé avant la police

Les plus vus

Ailleurs sur le web