17/07 07:00

Les images des incidents hier soir devant l'hôtel "Le Crillon" quand les supporters ont appris que les Bleus ne viendraient pas

De nombreux supporters se sont masser hier soir aux alentours du prestigieux hôtel Le Crillon, espérant apercevoir les champions du monde, en espérant les voir apparaître ensemble, au balcon de l'établissement sur la Place de la Concorde. Seul problème, vers 20h30, la Fédération annonce que les Bleus ne viendront pas et que ce déplacement n'est pas prévu au programme de la soirée. 

Le Parisien raconte qu'en milieu de soirée,des incidents se sont produits:

"Lorsque la police autorise à nouveau la circulation, c’est là que des supporters se jettent sur les capots de taxis à l’ange de la rue Royale et de la place de la Concorde. La police a alors légèrement chargé pour les calmer. Après 23h30, la situation était de nouveau calme et les forces de l’ordre dispersaient les derniers fans des Bleus."

De leur côté les joueurs se sont réunis en début de soirée avec leurs familles dans une annexe de l'Élysée, selon le journaliste de franceinfo présent sur place.  

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de claud34
18/juillet/2018 - 16h33

Quel mépris pour le "petit peuple".

Portrait de Citoyen86
17/juillet/2018 - 10h56

Faire attendre les supporters devant le Crillon était un beau foutage de gueule effectivement. 

Portrait de Philomène
17/juillet/2018 - 10h29
hypnotichien a écrit :

cette équipe de gamins gâtés pourris a donné à la france la coupe du monde

Et alors ?????? Ca va changer votre vie ? On va moins vous prendre pour un pigeon à plumer ?????Le ciel sera plus pur ? Il y aura moins de violence dans ce monde en perdition ???? 

Vous ne voyez pas que les médias vous manipulent .Panem et circencessmileyu pain et des jeux 

Portrait de phc22
17/juillet/2018 - 09h03 - depuis l'application mobile
Portrait de grandglouton
17/juillet/2018 - 08h42

Il y a comme un parfum de foutage de gueule de la part, soit de la fédération de foot, soit de l'Etat, soit de la ville de Paris, peut-être des 3 réunis. Des milliers de zozos (oui ce sont des zozos, car quand on attend depuis le matin assis sur les Champs, ou à Roissy ou devant un hôtel et qu'on perd sa journée à ça, on est un zozo) espéraient voir leurs héros, et au final ils ont aperçu un bus dévaler les Champs-Elysées à fond la caisse, à plusieurs dizaines de mètres de distance, et on leur a posé un lapin sur le lieu de réception en soirée. Oui c'est vraiment un bon gros foutage de gueule. Même pour ça il faut faire partie du haut du panier, de la jet set, pour approcher les champions. Les supporters de base, les sans dents comme disait l'autre, ne sont juste bons qu'à acheter des maillots et à faire des chansons à la gloire des footeux. Justement, en voilà une. Sur l'air de "Champs Elysées" de Joe Dassin, 1, 2, 3

Ca fait 8 heures que j'attendais enfin de les voir passer, toute cette bande d'abrutis vainqueurs en Russie. Au final ça a duré pas plus d'une minute trente, purée, j'ai une drôle de sensation car j'me suis fait niquer. J'me suis fait niquer (palalalala !) j'me suis fait niquer (palalalala !) Toute une journée de paumée, j'avais posé un RTT, je voulais juste m'amuser, j'l'ai senti passer.

smiley

Portrait de claud34
17/juillet/2018 - 07h55

Maintenant que les festivités sont passées, il faudrait peut-être redescendre sur terre.

Portrait de bulles2savons
17/juillet/2018 - 07h12

Les supporters  ils en ont rien  à secouer ce qui les  motivent c'est leur chèque._______________

Les plus vus