31/05 14:28

Le CSA va ouvrir une instruction après des propos tenus par André Bercoff en direct sur CNEWS - VIDEO

Mercredi matin, sur CNEWS, dans son émission L'heure des pros", Pascal Praud a notamment évoqué avec ses invités Mamoudou Gassama, l'homme qui a sauvé un enfant en escaladant la façade d'un immeuble.

Autour de la table, les propos tenus par André Bercoff ont quelque peu surpris les autres invités ainsi que de nombreux téléspectateurs.

"Les questions n'ont pas été élucidées. Je trouve ça quand même hallucinant", a-t-il déclaré. Pascal Praud l'a alors interrompu: "Je ne comprends pas ce que vous voulez dire".

Et l'invité de poursuivre: "C'est fabuleux, c'est tout de suite le petit sourire. Je ne parle pas de complot ! Je crois qu'il y a des choses qui se sont posées. (...) Quelles questions ? Que faisait ce bébé ? Comment il a tenu en tombant du 5e au 4e ? Sans une égratignure pratiquement ? etc ... C'est rien ? Il n'y a pas de problème ok, circulez."

"Allez au bout de votre démonstration ! Vous voulez dire quoi, que c'est un montage ?", a surenchéri le présentateur. André Bercoff a alors affirmé que le voisin que l'on peut voir sur la vidéo "n'est pas le même que celui qui parle" dans Le Parisien: "Il est barbu le premier, le deuxième ne l'est pas", a-t-il lancé, avant d'être interrompu par l'avocat Alain Jakubowicz également présent sur le plateau: "Votre propos tourne un peu à la théorie du complot. Le type ne serait pas le même", déclenchant la colère d'André Bercoff: "Arrêtez de faire ça, je n'ai jamais parlé de complot!"

Environ une heure plus tard, un autre sujet a été évoqué dans la même émission, l'attaque terroriste à Liège. André Bercoff a une nouvelle fois déclenché de vives réactions lâchant: "Moi, je vais vous dire. Je reconnais aux djihadistes, je vais peut-être scandaliser tout le monde, un courage et une cohérence. Je le dis ! Ca va scandaliser beaucoup de gens!"

Le présentateur, Pascal Praud, est alors intervenu: "C'est ce qu'avait dit Eric Zemmour et ça a été très choquant". "Pardon. J'enlève le mot courage. Je dis cohérence", a alors précisé André Bercoff.

Seulement, de nombreux téléspectateurs ont fait part de leur mécontentement au CSA, qui a décidé d'ouvrir une instruction selon PureMédias. Le Conseil Supérieur de l'Audivoisuel déterminera si CNews a manqué ou non à ses obligations. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bebo
1/juin/2018 - 10h00

il se trompe sur tout; il n'y a aucun jihadiste ce sont des fous à qui on donne des raisons d'agir et qui le feraient pour une autre raison et/ou d'une autre manière sans cette raison là !

ce ne sont pas des terroristes utilisant des moyens sophistiqués correspondant en matériel et logistique ! ce sont des déchets humains qui n'ont plus rien à perdre.

Portrait de dav25200
1/juin/2018 - 09h26

Bercoff est une honte audiovisuelle mais Praud continue de l'inviter pour qu'il puisse déverser sa haine et ensuite il joue les vierges effarouchées !!! On a la télé et les chroniqueurs de merde qu'on mérite ....

Portrait de Synapse
31/mai/2018 - 21h41
Visiteur95 a écrit :

Ahhh. Enfin quelqu'un qui ne fait pas partie du sérail et qui a utilisé son cerveau.

Ca fait plaize.

1) Comment le gamin arrive à tenir avec un bras. A moins d'être un gymnaste accompli de haut niveau, le gamin ne tient pas une demi-seconde.

2) Pourquoi le voisin qui maintient le gamin... ne le prend pas. On voit clairement dans la vidéo qu'il lui suffit de se pencher pour le prendre.

3) Mamadou fait une performance physique, ok, mais où a-t'il appris à grimper les façades d'immeuble comme ça. Ca n'est pas à la portée du premier quidam venu...

 4) Pour les héros français qui ont donné leur santé pour défendre les Français contre la racaille, on fait quoi ?... Réception à l'Elysée ? Une petite médaille ?... RIEN

Le gosse n'a pas les pieds dans le vide! Quant au voisin, il vient quand Mamoudou a déjà gravi quelques étages. Au début, le gosse est seul. Cela dit, si Mamoudou n'avait pas été là, le voisin aurait probablement sauvé le gosse. Il s'est peut-être dit : on va lui laisser le mérite, question qu'il n'ait pas fait ça pour rien!

Maintenant, c'est assez insupportable cette manie de se faire traiter de complotiste quand on veut juste avoir quelques éléments de plus. C'est une très bonne façon pour discréditer l'autre et arrêter tout débat.

Portrait de Yassa Poulet
31/mai/2018 - 20h14

C'est sûr, il faut toujours croire à la version officielle. Parce qu'il n'y a jamais aucun tricheur, aucune manipulation et aucun truqueurs dans la société française. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.

Portrait de atlantique07
31/mai/2018 - 19h42
.legay a écrit :

Ca deviens de plus en plus inquiétant ce pays ou on ne peut plus penser par soi même.

Moi ce qui m'a choqué dans cette affaire, c'est le ton pris par un journaliste sur la chaine concurrente, BFM.

Durant toute la matinée ou l'auteur de ce fait divers était reçu par Macron, il n'a céssé de répéter toutes les 5 minutes, de 10 heures à 12 heures que "PERSONNE" ne pourra remettre en cause l'acte héroïque, "PERSONNE" ne pourra dire que Macron ne prenait pas la la décision qui s'imposait...

 

Le ton sur lequel était prononcé à chaque fois ce mot  "PERSONNE" relevait presque, non pas de la simple affirmation, mais de l'injonction!!! de l'ordre, du commandement !!

 

Interdiction de penser le contraire, interdiction de se poser des questions, c'est la vérité et PERSONNE ne dira le contraire !

 

Si c'est ça le journalisme d'aujourd'hui.....:tired:

Vous avez totalement raison    !

Portrait de Georges Moustaku
31/mai/2018 - 17h44

Je suis Bercoff

Portrait de atlantique07
31/mai/2018 - 16h08

Supprimons ce CSA qui ne sert à rien...Si on n'est plus libre  de se poser des questions cela signifie que nous sommes en Corée du  Nord.........Cette affaire devient grotesque...

Portrait de oiseaubleu
31/mai/2018 - 15h26
luciep a écrit :

Mais c'est pas possible, AB a quand même bien le droit de se poser des questions. Ce ne sont pas des affirmations, juste des questions. Ça devient vraiment grave là !!!

Tout à fait d'accord! on n'a plus le droit de se poser des questions surtout quand elles dérangent! De plus  j'en ai entendu des gens qui se posaient les mêmes questions que lui! donc où est le problème? dans ces cas là il faut arrêter de diffuser des débats puisque que l'on ne peut plus rien dire! tout est muselé! une honte!!!!

Portrait de luciep
31/mai/2018 - 14h55

Mais c'est pas possible, AB a quand même bien le droit de se poser des questions. Ce ne sont pas des affirmations, juste des questions. Ça devient vraiment grave là !!!

Les plus vus