20/05 17:30

France 5 mobilise ses globe-trotteurs pour sa grille d'été - 60 heures de documentaires inédits en première partie de soirée

Pour composer sa grille d'été, France 5 a envoyé ses reporters globes-trotteurs un peu partout sur la planète, et proposera en tout 60 heures de documentaires inédits en première partie de soirée, axés sur le voyage et la rencontre. La directrice exécutive, Nathalie Darrigrand, avait réuni à Paris une ribambelle de bourlingueurs de la chaîne pour présenter ces programmes estivaux.
L'an dernier, France 5 avait réalisé "son meilleur été, avec 28 soirées qui ont dépassé le million (de téléspectateurs) en prime time", a-t-elle souligné. Pour cet été, la chaîne publique proposera en première partie de soirée des programmes axés sur le voyage, dont des piliers de sa grille comme "Echappées Belles", qui vient d'accueillir une nouvelle équipière, Tiga ainsi que "J'irai dormir chez vous", dans laquelle le routard Antoine de Maximy explorera trois nouvelles destinations, l'Arménie, les Philippines et les Kiribati. 
Philippe Gougler ("Des trains pas comme les autres") traversera quant à lui le désert de Namibie, le grand Nord canadien, l'Irlande, le Portugal, la Colombie...; et Nan et Mouts, les aventuriers bienveillants et dévêtus de "Nus et culottés", s'en vont construire une cabane au Canada. France 5 proposera aussi des nouveautés, dont "Dorine d'un ciel à l'autre", dont l'héroïne est Dorine Bourneton, première femme handicapée pilote de haute voltige, qui parcourt le monde en avion.

Dans "Au bout c'est la mer", François Pécheux descend des fleuves mythiques, de leur source jusqu'à leur embouchure. Et pour "Drôles de villes pour une rencontre", Alexandra Alévêque s'installe dans la ville la plus froide du monde (Yakoutsk en Sibérie) et la plus élevée (La Paz en Bolivie), pour comprendre comment leurs habitants supportent ces conditions extrêmes.

La palme de l'originalité revient sans doute à Grégoire Hussenot, 27 ans, qui avait lancé "Vous êtes super" sur les réseaux, une initiative consistant à complimenter des inconnus dans la rue. Dans l'émission du même nom, coiffé d'un sympathique bonnet d'ourson, il aide les habitants d'un village ou d'un quartier à réaliser un projet d'intérêt général en dix jours, à coup d'appels à la solidarité sur les réseaux et les médias locaux... Le tout se terminant par une grande fête.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de france66
21/mai/2018 - 08h24

je trouve que la nouvelle venue "d'échapées belles", Tiga, manque de charisme, moins attachante que ses autres compères.

Les plus vus