21/03 08:01

Loire : un conducteur poursuivi en justice pour outrage après avoir fait un doigt d'honneur... à un radar !

À Roanne dans la Loire, un homme est poursuivi pour outrage à une personne chargée d'une mission de service public. La raison : on lui reproche d'avoir fait un doigt d'honneur à un radar automatique, rapporte Le Progrès. Mardi 20 mars, le procureur de la République a même requis deux à quatre mois de prison ferme contre cet homme de 46 ans.

D'après le parquet, il a par extension outragé les fonctionnaires en charge de la visualisation des images au Centre d'identification de Rennes. Par ailleurs, l'homme était en excès de vitesse et avait modifié son numéro d'immatriculation avec un ruban adhésif. Mais il a fini par être retrouvé après un travail de reconstitution, relate le quotidien local.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tobian
21/mars/2018 - 16h55

   Il fait un  doigt d'honneur, mais c'est le radar qui l'a niqué.

Portrait de Seaskua...
21/mars/2018 - 14h39
Philou02 a écrit :

Bah !! En même temps cette boîte nous prends en photo sans aucune autorisation de notre part ...:)

Non, puisque les photographies de face ont été remplacées par les photographies de l'arrière du véhicule. Ce qui est une erreur d'ailleurs puisque la photographie de face permettait de participer, aussi, à la lutte contre le trafic de véhicule volé, le trafic de drogue par go fast et le grand banditisme ou la délinquance itinérante.

 

Sur la voie publique l'autorisation n'est pas requise pour photographier les objets. Le sujet principal étant l'objet (Ici la voiture et sa plaque), le conducteur étant sujet accessoire.

 

Merci de votre trait d'humour qui permet de faire du commentaire informatif.

Portrait de Seaskua...
21/mars/2018 - 14h30

Le procureur de la république a voulu charger la barque avec l'outrage mais cela ne tiendra pas devant une juridiction. On n'outrage pas une boite en aluminium et on n'outrage pas de manière indirecte. Cela sera balayé en une minute par les juges. Par contre pour la falsification du numéro de plaque cela risque bien de piquer les yeux, en plus de l'excès de vitesse.

Portrait de Nono75
21/mars/2018 - 09h13
Philou02 a écrit :

Bah !! En même temps cette boîte nous prends en photo sans aucune autorisation de notre part ...:)

Allons, allons...

Pris en photo SI on commet une infraction (feu rouge, vitesse, etc.). Pas d'infraction : pas de photo.

Après, le motif de la poursuite est surprenant. 9 contre un que ce sera classé sur ce motif (parce qu'il devrait quand même morfler pour la plaque falsifiée). A suivre...

Portrait de djbaxter
21/mars/2018 - 08h48

Si seulement il y avait les mêmes moyens et volonté d'arrêter et jeter en prison les racailles de mon agression en réunion avec main armée.

Les plus vus