19/01 15:32

EXCLU - Le docteur Pierre Dukan répond aux accusations du reportage diffusé hier soir sur France 2 et accuse à son tour ! VIDEO

Hier soir, à 22h45, France 2 diffusait un nouveau numéro de "Complément d'enquête", présenté par Thomas Sotto et intitulé "la dictature du sucre". L'un des sujets était consacré au docteur Pierre Dukan. Evasion fiscale, régime dangereux, radin, manipulateur... Le médecin a été mis en cause par le magazine. Ce matin, Pierre Dukan était l'invité, en exclusivité, de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People, où il a répondu aux accusations portées.

L'enquête affirme que le Docteur a monté des sociétés en Irlande ou au Luxembourg où se retrouvent une partie de ses revenues pour échapper à l'impôt en France (voir extrait en cliquant ICI). "C'est pas du tout vrai ! C'est l'organisation de la vie. Vous allez voir toutes les plus grandes sociétés, il y a partout des ramifications. J'ai été médecin pendant 35 ans, je ne connais rien à tout ça. J'ai créé ce mouvement parce que c'est ma vie, ma passion, et ça a été pris en main par des acteurs économiques, des financiers. Dont mon fils. Je n'ai que 17 % de ces sociétés", a-t-il déclaré en précisant "Comment on ne peut pas payer d'impôts en France ? Si c'était vrai, je serai poursuivi".

"Vous n'avez pas créé ces filiales pour ne pas payer d'impôts ?", a alors demandé Jean-Marc Morandini. "Pas du tout ! Elles existent ces filiales. Elles payent leurs impôts [dans les pays concernés]. (...) J'ai apporté deux régimes qui ont connu un succès planétaire (...) Je suis la seule marque au monde sans sucre, sans farine. On en a parlé hier ? Pas un mot. On a parlé de ma méthode, de mes livres ? Pas un mot. On cherche dans ma poubelle, un vieux kleenex, on vient sortir des gens qui m'en veulent", a-t-il continué.

Et de continuer : "Ce n'est pas moi qui gère mon argent, qui gère les sociétés. Je ne suis pas un homme d'affaires. Je suis un médecin. Je suis un affectif, J'aime les gens. Parfois, on prend cette affection pour autre chose. Il y a une dame qui est venue parler [dans le reportage]. C'est une dame que j'adore. Elle m'a ouvert les portes de la Russie... Elle dit que je suis un manipulateur. Elle m'a adoré, mais je n'ai pas été au-delà de ce que je considérais comme étant personnel. Les relations avec les femmes c'est compliqué (...) Dans la relation perso, j'ai mis des limites".

Le docteur Dukan a ajouté que la journaliste de "Complément d'enquête" "[l']a caressé dans le sens du poil, est venue trois jours avec [lui] en Russie". "Qu'est-ce qu'elle ramène ? Deux images de moi de dos où je suis fatigué", continue-t-il.

A la question de savoir s'il est en colère, le médecin répond : "Non ! Vous connaissez mon parcours. J'ai un gros dos, je supporte. Mais c'est ma vie. Je suis un passionné, j'aime ça. J'ai eu la chance de mettre le pied sur deux méthodes qui ont bien marché".

.

Regardez les réponses du docteur

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jilou1994
20/janvier/2018 - 08h30

Trop fort, il ne sait pas trop comment est placé l'argent de la société mais a un fils aux commandes. C'est certain qu'il fait des envieux mais il semble être aussi expert en enfumage de jambon. smiley

Portrait de brezou
19/janvier/2018 - 19h05

Ils ont placé son argent à l’insu de son plein gré

Les plus vus