08/12 08:20

A midi, aux Invalides, cérémonie d'hommage à Jean d'Ormesson présidé par Emmanuel Macron en présence de Nicolas Sarkozy et François Hollande

L'hommage national à l'auteur d'"Au plaisir de Dieu" débutera vendredi à 10H30 par une messe célébrée en la cathédrale Saint-Louis des Invalides à Paris. C'est l'académicien Jean-Marie Rouart qui prononcera l'éloge de son ami immortel disparu au début de la semaine à l'âge de 92 ans. "Jean d'Ormesson est un écrivain.

C'est aussi une star, un monument national", écrivait Jean-Marie Rouart à propos de Jean d'Ormesson, romancier qui l'a encouragé à écrire. "Aristocrate mais républicain, de droite mais attiré par la gauche, écrivain mais lorgnant sur la politique, privilégié mais ayant perdu un château historique (le château de Saint-Fargeau, ndlr), il réconcilie les Français avec leurs contradictions", notait avec justesse l'auteur d'"Avant-guerre".

"Au-dessus des partis, chapelles et tendances, Jean d'Ormesson appartient au patrimoine", estime l?écrivain et membre de l'académie Goncourt, Pierre Assouline. "Il faudrait l'inscrire à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques", a ajouté le romancier dans son "Dictionnaire amoureux des écrivains et de la littérature". La cérémonie religieuse sera suivie à midi par un hommage national dans la cour d'honneur des Invalides présidé par Emmanuel Macron.

Parmi les invités figureront deux anciens président de la République: Nicolas Sarkozy qui a dit pleurer "un ami" et François Hollande qui l'avait élevé à la dignité de grand-croix de la Légion d'honneur.

La dépouille de Jean d'Ormesson sera incinérée "plus tard" dans l'intimité, a confié sa famille à l'AFP. Le romancier, archétype de l'écrivain à la française, charmant et charmeur, est décédé dans la nuit de lundi à mardi d'une crise cardiaque à son domicile de Neuilly-sur-Seine

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de fleurdesel
8/décembre/2017 - 18h02
wicket a écrit :

Tout à fait d'accord avec vous ! magnifique hommage à notre grand écrivain.

Seul bémol (si j'ose dire) à votre post : Renaud Capuçon a joué "la méditation de Thaïs" de Massenet... superbe morceau après le Mozart de la Garde Républicaine. 0:)

Vous avez parfaitement raison, pardon pour ce malheureux et malencontreux raccourci.

C'était superbe !

La méditation de Thaïs de Massenet, morceau d'une beauté absolue qu'il avait interprété à la Tour Eiffel, un 14 juillet, il y a 2 ou 3 ans. Une sensibilité qui vous fait chavirer l'âme.

Portrait de wicket
8/décembre/2017 - 15h29
fleurdesel a écrit :

Très bel hommage rendu à l'homme, ses paradoxes, l'écrivain, son crayon des enchantements et surtout notre littérature.

Lui qui ne voulait pas mourir sous le règne de Hollande, par crainte de la médiocrité, l'inculture, fut exaucé. Beaucoup de grandeur et de dignité.

Très beau concerto de Mozart interprété par la Garde Républicaine et le 1er violon Renaud Capuçon tout en sensibilité et délicatesse.

Qu'il repose en paix.

Tout à fait d'accord avec vous ! magnifique hommage à notre grand écrivain.

Seul bémol (si j'ose dire) à votre post : Renaud Capuçon a joué "la méditation de Thaïs" de Massenet... superbe morceau après le Mozart de la Garde Républicaine. smiley

Portrait de •45ACP•©•
8/décembre/2017 - 14h34
fleurdesel a écrit :

Très bel hommage rendu à l'homme, ses paradoxes, l'écrivain, son crayon des enchantements et surtout notre littérature.

Lui qui ne voulait pas mourir sous le règne de Hollande, par crainte de la médiocrité, l'inculture, fut exaucé. Beaucoup de grandeur et de dignité.

Très beau concerto de Mozart interprété par la Garde Républicaine et le 1er violon Renaud Capuçon tout en sensibilité et délicatesse.

Qu'il repose en paix.

+ 1 000 000

Rien à rajouter.

Portrait de fleurdesel
8/décembre/2017 - 14h13

Très bel hommage rendu à l'homme, ses paradoxes, l'écrivain, son crayon des enchantements et surtout notre littérature.

Lui qui ne voulait pas mourir sous le règne de Hollande, par crainte de la médiocrité, l'inculture, fut exaucé. Beaucoup de grandeur et de dignité.

Très beau concerto de Mozart interprété par la Garde Républicaine et le 1er violon Renaud Capuçon tout en sensibilité et délicatesse.

Qu'il repose en paix.

Portrait de Valaroder
8/décembre/2017 - 13h29

;

Les plus vus