22/11 16:40

Le mardi 12 décembre, France 2 consacrera un documentaire à Johnny Hallyday intitulé "Johnny Hallyday, la France rock'n Roll"

Le mardi 12 décembre prochain en prime-time, France 2 consacrera un documentaire à Johnny Hallyday intitulé: "Johnny Hallyday, la France rock'n Roll"".

Il fut une vedette, une vraie, bien avant que le star-system impose ses règles et ses dérives. Surnommé « le taulier » par ses pairs, Johnny Hallyday reste encore aujourd’hui une référence, une figure, un mythe. Celui avec lequel on aime collaborer ou monter sur scène. Et qui se livre comme jamais à son ami de longue date, Daniel Rondeau, dans un documentaire signé Jean-Christophe Rosé.

Voilà maintenant 57 ans que Johnny Hallyday s’est invité dans nos vies. Il a été l’idole des jeunes et, pour nous, il a allumé le feu et retenu la nuit, en prouvant décennie après décennie qu’il avait la capacité à remplir les stades et à rassembler les générations, qu’il pouvait faire salles combles avec ses compères, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc, et offrir de son vivant un album hommage, « On a tous quelque chose de Johnny » (sorti le 17 novembre, avec, entre autres, la participation de Slimane, Louane, Kendji Girac et Gauvain Sers, NDLR). Lui, le chanteur aux 110 000 millions de disques vendus, dont les chansons ont épousé et rythmé l'histoire de France et des Français, a accepté d’ouvrir le livre de ses souvenirs et de revenir sur sa carrière so rock’n roll. Une interview fleuve – ponctuée d’images d’archives, de références historiques et d’entretiens antérieurs – qu’il a donnée en avril dernier à l’Apollo Studio de Los Angeles.Son histoire, ses fans la connaissent par cœur et, pourtant, il est à parier qu’ils seront surpris et ravis de l’entendre se livrer ainsi. L’enfant de la balle est né Jean-Philippe Smet, un 15 juin 1943, dans une France occupée, d’un père reparti trop vite et d’une mère contrainte de le confier à sa belle-sœur pour travailler. Son amour pour la scène et les tournées, il le doit sans aucun doute à sa tante et ses cousines danseuses, qu’il accompagnait et regardait en coulisses. De Lee Ketcham, l’époux et partenaire de Desta, sa cousine, il conserve le nom de scène Halliday, qu’une erreur de frappe a transformé en Hallyday et que Lee, lui-même, avait déjà emprunté au médecin qui sauva la vie de son père. À leurs côtés, Johnny parcourt l’Europe, apprend à jouer de la guitare à 6 ans – après s’être initié, sans grande passion, au violon – et prend adolescent des cours de théâtre. Courant le cachet, il joue les figurants au cinéma ou à la publicité pour aider sa famille d’adoption. Il avoue sans détour que son succès a changé leur quotidien, misérable jusque-là.

Il aime le rock, a côtoyé Mick Jagger à Londres, engagé Jimmy Hendrix sur une tournée et a été un fan inconditionnel d’Elvis Presley, au point de pleurer sa mort en 1977. Certains ont voulu faire de lui ce qu’était le King aux USA, un chanteur-acteur. Passionné par les films d’Elia Kazan, il n’a jamais adhéré à ce mélange des genres, préférant être l’un ou l’autre. On le retrouve néanmoins dans Les Parisiennes chantant à Catherine Deneuve Retiens la nuit, que Charles Aznavour a écrit pour lui. Dans les années 80, il joue sous la direction de Godard qui, lors de leur première rencontre, ne lui a pas adressé la parole. Le cinéaste peut être dur envers ses acteurs, ce qui ne sera pas le cas avec Johnny Hallyday.

Pour sa deuxième prestation à L’Olympia, il reste six semaines à l’affiche, une véritable consécration. En coulisses, ce gendre idéal croise Sylvie Vartan, future star des yé-yé. Pour leur mariage en avril 1965, les fans se déplacent par centaines. Et de cette union naît David qui, en 1999, offre à son père l’album Sang pour sang. C’est la première fois que Johnny travaille avec l’un de ses enfants. Ce 42e album studio, aux deux millions d’exemplaires vendus, est autant un succès populaire que critique. La vie privée de Johnny n’a jamais été un long fleuve tranquille. La drogue, l’alcool, les filles et même une tentative de suicide… Tout est évoqué, sans tabou. Depuis vingt et un ans, il partage la vie de Lætitia, avec qui il a adopté Jade  puis Joy. « Je me suis toujours dit, c'est la dernière femme de ma vie. Elle me donne tout ce qu'on ne m'a jamais donné. » Avant elle, Nathalie Baye, avec qui il a eu Laura, lui avait déjà permis de s'assagir.

« Le taulier » aime à confier la réalisation de chaque album à un auteur différent. « C’est moi qui choisis les chansons, les thèmes aussi. D’une année sur l’autre, on ne dit pas les mêmes choses. On évolue toujours par rapport à la vie qu’on mène, la vie actuelle, la politique. À l’époque, mes textes étaient plus naïfs. » Trop jeune pour la guerre, il se rappelle son service militaire en Allemagne, là où, 17 ans plus tôt, Presley servait sous les drapeaux. Il a soutenu à deux reprises la candidature d’un futur président de la République, participé au bicentenaire de la marine, chanté dans une prison Suisse (à défaut d’avoir pu le faire en France) et rendu hommage aux victimes des attentats de Paris lors de la cérémonie en janvier 2016.

Sur scène, il cherche continuellement à marquer ses entrées, à se renouveler, à offrir le meilleur de lui-même, quitte parfois à prendre des risques insensés ou à se tromper. En 2000, sur le Champs-de-Mars, il offre un concert gratuit à ses compatriotes. « Ma carrière, je la dois aux Français, [c’était] pour les remercier de la longévité de ma carrière et de leur fidélité. » Ils furent un million, ce jour-là, à l'ovationner.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de satine1
23/novembre/2017 - 14h48

Si ça se trouve il verra son propre hommage de son vivant (je le lui souhaite). Mais Laëtitia ou David, devraient appeler France 2 et leur dire ce qu'ils pensent, car je ne crois pas qu'ils soient très contents !!...  Ils peuvent se le permettre !

Portrait de POCKSY
23/novembre/2017 - 14h47

BOYCOTTEZ l'émission !

Portrait de fleurdesel
23/novembre/2017 - 09h51

Choquant ! Pour tout le monde, lui, ses proches, ses fans, tous ceux qui l'aiment et l'apprécient. 

Quelle honte que cette direction de France Télévision qui s'érige en charognards. smiley

Portrait de singer 17
23/novembre/2017 - 09h23
Barbie Choux a écrit :

les supermarchés installent les fournitures scolaires en Juillet, les cadeaux de Noel en Octobre,     on rend hommage aux gens avant qu'ils soient morts, tout va vite......

C'est ça...

Portrait de Barbie Choux
23/novembre/2017 - 08h11

les supermarchés installent les fournitures scolaires en Juillet, les cadeaux de Noel en Octobre,     on rend hommage aux gens avant qu'ils soient morts, tout va vite......

Portrait de dada790145
23/novembre/2017 - 01h07

yen a qui sont vraiment dingue qd même O_o , y en a même qui vont se suicider je pense ...

Portrait de hugodenantes
22/novembre/2017 - 22h35 - depuis l'application mobile

MAIS QUEL SCANDALE !!! QUELLE HONTE !!!

Portrait de POCKSY
22/novembre/2017 - 19h48

Pour ceux que cela touche, qui ne sont pas d'accord pour la diffusion de cette émission, même si vous aimez Johnny : BOYCOTTEZ L'EMISSION.Malheureusement, je pense qu'on en verra très bientôt des émissions sur lui....

Portrait de Philou02
22/novembre/2017 - 19h10

Et pourquoi pas sa biographie en même temps ? 

Portrait de Jason Voriz
22/novembre/2017 - 18h11

Au final cela sera peut-être une édition spéciale Johnny Hallyday...

Portrait de Jarod26
22/novembre/2017 - 18h08
ha ils sont dans le mauvais timing
Portrait de Ankormoa
22/novembre/2017 - 18h07

Immonde ! Infect ! inconvenant !

et très triste pour lui et son entourage .....

Portrait de Jeff2912
22/novembre/2017 - 17h26
POCKSY a écrit :

Non pas déjà un hommage. Ne l'enterrez pas encore. C'est ignoble ce que vous faites gens de la télé ! Vous êtes à vomir tous autant que vous êtes.

Il n’est pas encore froid qu’ils envoient la première escouade de mouches vertes.

T’en auras d’autres, la télé voyeuriste c’est de l’entomologie forensique

Portrait de POCKSY
22/novembre/2017 - 17h03

Non pas déjà un hommage. Ne l'enterrez pas encore. C'est ignoble ce que vous faites gens de la télé ! Vous êtes à vomir tous autant que vous êtes.

Portrait de devil21
22/novembre/2017 - 17h02

ha bon il est mort

 

Portrait de christian64
22/novembre/2017 - 17h00

France et rock'n'roll ne vont pas ensemble ! Quand Johnny ou Eddy reprennent Chuk Berry ou Elvis, ce n'est pas du rock, juste de la variété ! même telephone, eux c'est plutôt de la varietoche ! Les seuls qui s'en sortaient à peu pres, Les Dogs ou Little Bob Story !

Portrait de JuícyPussy
22/novembre/2017 - 16h59

Très élégant.

#VautoursDeMerde

Portrait de singer 17
22/novembre/2017 - 16h53

Je trouve ça un peu déplacé...

Portrait de Citoyen85
22/novembre/2017 - 16h50 - depuis l'application mobile

Ils pourraient au moins attendre son décès !

Les plus vus