05/11 10:30

Nicolas Bedos sur #balance ton porc: "Je ne supporte plus cette curée moyenâgeuse qui nous monte les uns contre les autres"

Suite au déferlement provoqué sur la toile par le hashtag "balance ton porc", dans une tribune publiée sur le Huffington Post Nicolas Bedos tire le signal d'alarme et craint que les conséquences de l'affaire Weinstein ne nous fassent perdre le sens des réalités:

"Pardonnez ma colère mais je ne supporte plus cette curée moyenâgeuse qui, sous prétexte d'un monde plus sain -plus juste, plus respectueux, plus égalitaire, bref, meilleur- nous monte les uns contre les autres et nous transforme, sinon en gibier, du moins en braconnier de son voisin" poursuit le comédien. S'il rappelle son soutien aux femmes victimes d'agressions, il s'alarme sur cette pratique. "Un monde libre, c'est AUSSI un monde où on aurait le droit d'exprimer publiquement ses craintes quant aux dérives liberticides que semblent autoriser les combats de société. Il n'y a pas qu'un seul discours, jamais. Ceux qui le prétendent sont des tyrans" assure-t-il. "Un monde libre, c'est d'abord un monde où un adulte ne cherche pas à se taper un adolescent, certes (quel taré dirait le contraire?), mais c'est aussi un monde où on ne condamne pas les gens sans enquête, sans procès, sur des déclarations balancées par un type vingt ans plus tard sur internet." 

Et d'ajouter:

"L'affaire Weinstein a provoqué un élan formidable, une nécessaire prise de conscience -que seul un salaud ou un fou oserait discutailler". mais l'acteur parlé également des excès. Il révèle par exemple les messages insistants d'une journaliste qui souhaitait lui arracher des "noms" d'hommes du show business ayant des "dérapages" à leur actif et répond à cette femme:

"Chère X, à quoi jouez-vous exactement? S'agit-il pour vous d'un jeu? D'une chasse? Quel est le but? Libérer la parole des victimes d'agressions ou trafiquer du clic pour vos médias malades?" répond Nicolas Bedos

Il en profite également pour voler au secours de Catherine Deneuve. «Sous prétexte qu'elle a osé s'interroger sur les vertus de l'utilisation systématique du mot ‘‘porc'', voilà que cette personnalité libre et combative s'il en est, traitée de ‘‘traîtresse rétrograde'', ‘‘sourde aux souffrances des femmes''», s'insurge le comédien et réalisateur.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de erine.teygype
5/novembre/2017 - 20h44
crapautine a écrit :

vous avez 1000  fois raison !

Elles ont juste essayé de continuer à vivre normalement. Elles allaient pas non plus avoir la double peine.

Portrait de Torgnole
5/novembre/2017 - 17h16

Il faut faire le tri dans les balances...

mais il ne faut pas que les gros pervers

avec leur abus de pouvoir (politique et showbizz) s'en sortent !!

Portrait de BelleGazou8
5/novembre/2017 - 16h32

Aurait-il peur que, dans la foulée, quelques unes de femmes agressées fassent remonter son nom ?

Portrait de zezaku
5/novembre/2017 - 14h08
pumpernickel a écrit :

vu l'accueil dans les commissariats, vu les plaintes qui n'aboutissent jamais, laissons ces femmes s'exprimer. Lorsque la prise de conscience par les pouvoirs publics sera effective, on pourra se plaindre des méthodes. Après les vrais porcs n'ont pas mérité d'être comparés avec ces types là !!!!

 

J'aurais pas trouve mieux comme reponse.Vu comme son pere traite les femmes avec de "l'humour" ca m'ettone pas de sa part.

 

Portrait de crapautine
5/novembre/2017 - 12h59
L-ancien-voyageur a écrit :

je ne l'aime pas du tout, mais il a raison. Ce que je vais dire ne va pas plaire mais tant pis: ces femmes, connues, agressées (ce que je condamne) il y a 10/20/30 ans et qui le crie maintenant, ont quand même fait passer leur carrière avant le honneur (si je parlais je ne faisais plus de film).

vous avez 1000  fois raison !

Portrait de pumpernickel
5/novembre/2017 - 11h44

vu l'accueil dans les commissariats, vu les plaintes qui n'aboutissent jamais, laissons ces femmes s'exprimer. Lorsque la prise de conscience par les pouvoirs publics sera effective, on pourra se plaindre des méthodes. Après les vrais porcs n'ont pas mérité d'être comparés avec ces types là !!!!

Portrait de L-ancien-voyageur
5/novembre/2017 - 11h37

je ne l'aime pas du tout, mais il a raison. Ce que je vais dire ne va pas plaire mais tant pis: ces femmes, connues, agressées (ce que je condamne) il y a 10/20/30 ans et qui le crie maintenant, ont quand même fait passer leur carrière avant le honneur (si je parlais je ne faisais plus de film).

Portrait de Tonydi
5/novembre/2017 - 11h31 - depuis l'application mobile
pawi a écrit :

il se sent con...cerné et a peur de qui ou quoi lui? on lui a demandé son avis? on s'en fout en +.

@pawi si tu vas par là j’ai pas non plus l’impression que quelqu’un t’as demandé ton avis... et c’est qui « on »?
Parle en ton nom, laisse les autres tranquilles

Portrait de Barbie Choux
5/novembre/2017 - 11h21

je ne l'aime pas, mais sur le fond je partage son point de vue.

"c'est aussi un monde où on ne condamne pas les gens sans enquête, sans procès, sur des déclarations balancées par un type vingt ans plus tard sur internet."

Portrait de Térisa
5/novembre/2017 - 11h18

Je ne croyais pas être un jour de l'avis de ce triste personnage. C'est chose faite. Comme quoi il y a toujours des exceptions.

Portrait de Veridik
5/novembre/2017 - 10h54

Qui s'intéresse à l'opinion d'un fils a papa qui n'a pas le talent du père ?

Il a bénéficié d'un nom, cela devrait le rendre humble.

Les plus vus