18/05 17:45

Découvrez la lettre ouverte que les journalistes viennent d'adresser à Emmanuel Macron à propos de sa communication

Une quinzaine de sociétés des journalistes de médias nationaux, dont celles de l'AFP, Libération, Europe 1, M6, Le Parisien, et des directeurs de rédactions, ne cachent pas leur inquiétude face à l'organisation de la communication présidentielle, à l'occasion du déplacement d'Emmanuel Macron au Mali.

Jeanmarcmorandini.com vous propose de lire cette lettre ouverte:

"Monsieur le Président,

Vous effectuez demain votre premier déplacement de chef d’Etat au Mali. Avant votre décollage, nous souhaitons vous transmettre nos inquiétudes quant à l’organisation de la communication présidentielle qui est en train de se mettre en place depuis votre entrée en fonction.

Pour des raisons de place ou de sécurité, nous comprenons la nécessité de constituer des pools de journalistes – parfois, et à condition que toutes les rédactions y aient accès selon un roulement établi. En revanche, il n’appartient en AUCUN CAS à l’Elysée de choisir ceux d’entre nous qui ont le droit ou non de couvrir un déplacement, quel qu’en soit le thème (défense, diplomatie, économie, éducation, social...). Ce n’est pas au président de la République, ou à ses services, de décider du fonctionnement interne des rédactions, du choix de leurs traitements et de leurs regards. Ce choix relève des directions des rédactions et des journalistes qui la composent, qu’ils soient permanents ou pigistes, JRI ou reporters, photographes ou dessinateurs.

Aucun de vos prédécesseurs ne s’est prêté à ce genre de système, au nom du respect de la liberté de la presse. Alors que la défiance pèse de plus en plus sur l’information, choisir celui ou celle qui rendra compte de vos déplacements ajoute à la confusion entre communication et journalisme, et nuit à la démocratie."

Cette lettre ouverte a été signée par les sociétés des journalistes de l’AFP, BFM TV, Europe 1, Le Figaro, Rédaction nationale de France 3, France Info, France Inter, Libération, les JT de M6, Mediapart, Le Monde, Le Parisien, Le Point, RFI, RMC, Télérama, TF1.
Ainsi que par Jean-Philippe Baille, directeur de la rédaction de RTL, Luc Bronner, directeur de la rédaction du Monde, Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières, Guillaume Dubois, directeur de L’Express, Johan Hufnagel, directeur des éditions de Libération


Pour le premier point presse du porte-parole... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de france66
19/mai/2017 - 09h12
piedsdansleplat a écrit :

Bien sûr la Liberté de la presse . . . mais la presse a suffisamment commis des maladresses au cours de ces dernières années que je trouve normal que la Présidence mette un peu d'ordre. A quoi cela sert-il de pérorer des émissions entières (en encore plus sur les chaines infos) sur les supposés futurs Ministres ; sachez attendre l'annonce officielle sans jeter des noms en pâture pour semer la confusion.

je suis d'accord, la presse dépasse les bornes parfois, souvent même, à trop vouloir être les premiers à donner un "scoop", à avoir les dernières infos "en exclusivité" comme ils disent, un recadrage est plus que nécessaire !!

Portrait de Ld59
19/mai/2017 - 07h59 - depuis l'application mobile

Moi j'attend le résultat des législatives,le programme Macron est clair loi travail,GSG pour la majorité des retraite qui va Faire balsser leur retraite (et encore c'est pas fini !)taxe foncière suppression pour 80% qu'il faudra bien compense et sûrement par les 20% restants,réformes retraite,et comme toujours baisse de charge qui comme DAB ne créerons que peut d'emploi!!

Portrait de piedsdansleplat
19/mai/2017 - 07h47

Bien sûr la Liberté de la presse . . . mais la presse a suffisamment commis des maladresses au cours de ces dernières années que je trouve normal que la Présidence mette un peu d'ordre. A quoi cela sert-il de pérorer des émissions entières (en encore plus sur les chaines infos) sur les supposés futurs Ministres ; sachez attendre l'annonce officielle sans jeter des noms en pâture pour semer la confusion.

Portrait de PtiGlaçon
19/mai/2017 - 06h02
Hollande commence à me manquer
Portrait de highglandeur
19/mai/2017 - 02h19

Les journaleux, vous êtes tolérés vu les mensonges et contre vérité dont vous êtes coutumiers. Payez votre voyage et vous verrez!

Portrait de dada790145
19/mai/2017 - 01h04

Ne vous inquietez pas , les gens n'ont pas besoin de médias ou de journalistes pour voir comment le monde tourne autour d'eux , et si ça tourne mal , ils ne pourront s'en prendre qu'a eux même smiley

Portrait de OVERLORD
18/mai/2017 - 22h13

Ce qui a coûté la présidentielle à Jospin ,dans l'avion de retour de la Réunion il quitte la classe affaire et rejoint les journalistes en classe économique pour discuter courtoisement en off et sort Chirac usé ,vieilli une journaliste mange le morceau et titre en une sur l'agressivité de Jospin...on connait la suite !!

Portrait de alekine1
18/mai/2017 - 21h39
Filoû02 a écrit :

j'ai l'impression parfois que certains journalistes habitent à l Élysée !!  que chacun reste à sa place et fasse leur travail ! Le vrai..

ben oui, Trierweller smiley

Portrait de OVERLORD
18/mai/2017 - 21h28

Les rédactions ont pris la mauvaise habitude d'accepter les images tournées et fournies par les candidats eux-mêmes lors de la campagne présidentielle donc revenir aux fondamentaux pas d'intermédiaires entre reportages et pouvoirs...

Portrait de tony043
18/mai/2017 - 21h17 - depuis l'application mobile

Le président est La pour l'action du peuple, pas pour la Caste des journalistes. Il ne faut pas que les journalistes soient les maîtres de l'Élysée non plus...

Portrait de Filoû02
18/mai/2017 - 20h42
Seaskua... a écrit :

Les médias sont un 4ème pouvoir et ils oublient qu'il existe un principe fondamental : la séparation des pouvoirs.

j'ai l'impression parfois que certains journalistes habitent à l Élysée !!  que chacun reste à sa place et fasse leur travail ! Le vrai..

Portrait de Seaskua...
18/mai/2017 - 20h38

Les médias sont un 4ème pouvoir et ils oublient qu'il existe un principe fondamental : la séparation des pouvoirs.

Portrait de B612
18/mai/2017 - 20h36

Pour une fois dans la règle des 3L (les médias lèchent, lâchent et lynchent), ce sont les médias qui se sont fait lâcher. Alors ils l'ont voulu et maintenant qu'ils se débrouillent avec. smiley Il leur reste le 3e "L". smiley

Portrait de Alpino
18/mai/2017 - 20h36
EDITO a écrit :

ils sont tous les individus qui braillaient pendant l'élection présidentielle en affirmant haut et fort que les médias étaient à la botte de Macron?

Faut arrêter de boire à ce niveau ,5 commentaires pour enfin arrivé à pondre un truc un peu près compréhensible !!! C'est chaud quand même smiley

Portrait de ago-49
18/mai/2017 - 20h09 - depuis l'application mobile
Thx. a écrit :

Pas d'accord du tout. Les journalistes doivent savoir. Ce que je leur reproche c'est de donner une interprétation comme çà les chante tout comme ils distillent les infos selon leurs envies (politiques?). 

Exemple et non des moindres : Mazarine Pingeot, fille adultère biberonné aux frais de la république.   

Bjr. Entierement d accord.

Portrait de Filoû02
18/mai/2017 - 19h47

macron a raison.. les journalistes ne doivent pas obligatoirement tout savoir !   

Portrait de medo2511
18/mai/2017 - 19h45

Macron n'a plus besoin d'eux, tout simplement !

Portrait de ObSeRvEr
18/mai/2017 - 19h44
stbx00 a écrit :

Mais justement mon message précédent pouvait s'adresser à vous ! Vous qui avez farouchement affirmé que la presse était vendue à Macron comment expliquez vous leur coup de gueule ? S'ils étaient aussi proches du président pourquoi ils ralent maintenant ?

Vous vous rendez compte même BFM à signé le papier ! Pourtant d'après vous (et d'autres) c'est la chaine de Macron ! C'est comme si le FN interdisait à Minute de suivre leur conférence de presse non (selon vous) ?

 

Explication toute simple: En langage courant, on appelle ça la réaction classique de tout cocu ou toute cocue ! smiley

 

Portrait de Samrostein
18/mai/2017 - 19h39 - depuis l'application mobile

Allez, passez votre chemin les journaleux, c'est pas a vous de dire a la présidence comment faire

Portrait de X232
18/mai/2017 - 19h38

Et ni France 2 et ni Field ont signés. Étrange, étrange....

Portrait de Planète des singes
18/mai/2017 - 19h34

Ben quoi ? Ce n'est plus le chouchou des médias ? 

Portrait de OVERLORD
18/mai/2017 - 19h18

ils vont regretter Hollande critiqué parce que soit disant il parlait trop à la presse...!

Portrait de stbx00
18/mai/2017 - 18h59
LA FRANCE a écrit :

Tout à fait ! 

Pour exemple : 09.07.2016 - 18h16 Le Front National refuse d'accréditer Mediapart / Petit journal, on va citer le plus ardent défenseur de Macron le très célèbre ***SWIFTY*** :

"Ah ben tiens la dictature de la pensée unique est en route et vous trouver ça logique , la liberté de presse ça ne vous dit rien où il vous faut des journalistes à la botte de se parti politique . Rien que ça et on peut deviner ce qui se passerait si se parti totalitaire arriverait au pouvoir .Elle est belle la démocratie vue par un parti ou le despotisme et népotisme règne 

Avec Macron on ne devine plus hein SWIFTY, on constate !!!

On pourrait également citer EDITO, STBX00 et bien sûr STRIP qui n'avaient pas de mots assez durs criant au fascisme à la dictature et j'en passe... 

:crown:

Mais justement mon message précédent pouvait s'adresser à vous ! Vous qui avez farouchement affirmé que la presse était vendue à Macron comment expliquez vous leur coup de gueule ? S'ils étaient aussi proches du président pourquoi ils ralent maintenant ?

Vous vous rendez compte même BFM à signé le papier ! Pourtant d'après vous (et d'autres) c'est la chaine de Macron ! C'est comme si le FN interdisait à Minute de suivre leur conférence de presse non (selon vous) ?

Portrait de Dem
18/mai/2017 - 18h56 - depuis l'application mobile

On lèche on lache on lynche...

Portrait de Alex Terrieur
18/mai/2017 - 18h54

ça commençait si bien... et bim ses amis médias qui nous l'ont commercialisés sans vergogne le lache, que c'est triste.

Portrait de Le_Colmateur
18/mai/2017 - 18h52
EDITO a écrit :

ils sont tous les individus qui braillaient pendant l'élection présidentielle en affirmant haut et fort que les médias étaient à la botte de Macron?

Vous confondez tout:

La rédaction = ensemble des journalistes, souvent opposée de principe aux actionnaires, et au pouvoir, se désigne d'ailleurs comme contre pouvoirs.

Dans toutes les rédactions, il y a des journalistes qui copinent. Eux, ils soutenaient Macron sans problème. Par exemple Bruno ROGER PETIT, journaliste à Challenges, journal dont le propriétaire soutenait Macron.

Dans cette logique, Macron va chercher ces journalistes "amis" à l'intérieur des rédactions. Il donne directement le nom du journaliste dans la rédaction qui peut venir, sans même que la rédaction ne puisse choisir le journaliste qu'elle veut envoyer.

Portrait de Le_Colmateur
18/mai/2017 - 18h49
Jilou1994 a écrit :

Le président fait des choix et les journalistes à qui cela ne plait pas peuvent accepter ou pas de venir.  Circulez !!! 

Vous n'avez rien compris, le président a le droit de dire à telle ou telle rédaction qu'elle peut l'accompagner, mais il ne peut pas dire ce sera TEL journaliste de TELLE rédaction. C'est à la rédaction de choisir le journaliste, pas au président.

Mais visiblement, il va choisir les copains, histoire que les comptes rendus soient systématiquement positifs...

Portrait de Télécommande66
18/mai/2017 - 18h45

Voyez ca a tete reposé a vol d oiseau s il le faut mais tous ca est masant

Portrait de lolee
18/mai/2017 - 18h35

Ah, ah, les journalistes qui ont surprotégé Macron pendant toute sa campagne, déchantent ! Monsieur Macron devrait se méfier des journalistes ... Qui vont devenir de moins en moins protecteurs avec lui !!!

 

Portrait de Jilou1994
18/mai/2017 - 18h29

Le président fait des choix et les journalistes à qui cela ne plait pas peuvent accepter ou pas de venir.  Circulez !!! 

Programme TV

TF1
Camping Paradis
21:00
(Série/Feuilleton)
Éclipse au camping
FRANCE 2
Euro féminin
20:35
(Sport)
Russie/Allemagne ou Suède/Italie
FRANCE 3
La stagiaire
20:55
(Série/Feuilleton)
Pas de vagues
CANAL +
Vue sur mer
21:00
(Film)
FRANCE 5
Nus & culottés
20:50
(Série documentaire)
Objectif Amsterdam
M6
Quantico
21:00
(Série/Feuilleton)
Ultimatum
ARTE
Indonésie : la puissance, l'islam et la démocratie
20:50
(Documentaire)
C8
Double riposte
21:00
(Téléfilm)
NRJ12
Les cracks
20:55
(Film)
FRANCE 4
Fais pas ci, fais pas ça
20:55
(Série/Feuilleton)
Naturisme et découverte
RMC DECOUVERTE
Hors de contrôle
20:50
(Série documentaire)
Le crash du Concorde
CHERIE 25
Je t'aime à te tuer
20:55
(Téléfilm)