25/02/2007 09:02

Regardez les intermittents aux Cesars (vidéo)


0
La question était de savoir si les intermittents allaient s'inviter, cette année encore aux Césars et perturber la Cérémonie ?
Cela s'est fait dans le calme, Pascale Ferrand, réalisatrice qui s'est chargée de prononçer un discours en faveur des intermittents.
Le syndicat avait contacté par courrier les nominés aux Césars afin de leur demander de lire un texte lors de la remise des prix. Un document sobre et court afin de réclamer « au gouvernement de ne pas agréer le nouveau protocole Unedic du 18 avril 2006 ».

Démarche identique pour le SNTPCT (autonome) qui souhaitait distribuer des tracts à l'entrée, et faire lire un texte par un des artistes appelés à monter sur scène, avec une interrogation globale sur l'avenir du cinéma.


Regardez le discours

 

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de LISALISA
Vote: 
0

PS
Marre de ces intermittents qui ne bossent que pour eux même et qui décident da faire grêve! Faudrait leur interdire la grêve parce qu'ils mettent plein d'autres métiers en danger: sur Avignon par exemple, les hôteliers, les restaurateurs, les magasns de souvenirs, les gîtes, toute l'économie de la région s'est écroulée pendant leur grêve! C'est vraiment lamentable! Comment ça, c'est justement grâce à eux, à leurs spectacles, à leurs musiques, à leurs cinémas, ... que tout ça existe?! Ah oui, peut-être bien...


Portrait de LISALISA
Vote: 
0

Marre de ces intermittents
Y en a marre de ces intermittents du spectacle, ces saltimbanques, ces parias de la société...

Marre de ces flémards de techniciens qui se plaignent de travailler parfois 20h par jour déclarés et payés 8H! C'est bien normal, on les dit flémards, il faut bien qu'ils prouvent que ça n'est pas le cas! Sur un tournage, les heures sont prises en compte à partir du premier "Moteur!" jusqu'à "Fin de journée", mais avant ça, il y a toute l'installation des décors, le maquillage, les costumes, la préparation de la lumière, de la machinerie, les prises de son d'ambiances, etc... et après le tournage, il faut tout remballer, soit en moyenne un minimum de 4 heures par jour non prises en compte. Il ne faudrait pas qu'on donne leur nombre réel d'heures de travail, car on ne pourrait plus le dire qu'ils sont flemmards et qu'ils ne font que 507h par an!

Marre de ces intermittents qui font semblant de travailler! On a quand même décidé de limiter la prise en compte de leurs heures à 52h par semaine, on ne sait jamais, il ne faudrait pas qu'on leur compte trop d'heures!

Marre de ces comédiens qui font des représentations de 4 heures et qui ont un cachet de 12h en échange! c'est pas normal! Ils se sont "amusés" à répéter leur spectacle gratuitement pendant des semaines et c'est à cause de ça qu'on devraient leur ré-injecter les heures de répétitions le jour des représentations?! Ils n'avaient qu'à pas répéter!

Marre de ces techniciens qui se plaignent d'accepter d'être payé à -50% de leur salaire pendant 4 mois sur un long-métrage. Tout le monde devrait accepter de sacrifier la moitié de son salaire pour l'exception culturelle française!

Marre de ces techniciens qui se plaignent de ne pas avoir le droit de travailler dans un autre domaine que le leur, sous peine de perdre leur statut! C'est vrai, ils ont choisi de aire un métier, faudrait pas qu'ils viennent piquer celui d'un autre!

Marre de ces techniciens qui ont perdu le droit d'enseigner leur savoir faire! Les heures d'enseignement artistique ne sont comptées qu'à hauteur de 120 heures par an pour les comédiens, les techniciens n'en ont plus le droit... c'est normal, faudrait pas trop enseigner l'art aux enfants, ça risquerait de leur ouvrir le champ des possibles...

Marre de ces techniciens qui donne leur temps gratuitement pour aider la création, travailler sur des courts-métrages, faire des spectacles dans les hôpitaux, de concerts pour les enfants malades du sida, pour les restos du coeur. Le bénévolat est illégal dans ces métiers et ils se permettent quand même d'en faire, ils n'ont aucun respect!

Marre de ces techniciens qui se plaignent de ne pas être payés les heures travaillées, les jours travaillés... c'est normal de ne pas être payés sur la préparation d'un tournage, après tout, la seul chose qu'on voit après c'est le tournage, ce qu'on ne voit pas n'a aucune valeur!

Marre de ces comédiens, danseurs, chanteurs, qui se plaignent que leurs répétitions qui durent parfois des mois entiers en préparation de spectacles ou de tournées ne sont pas payées! Ce qu'on ne voit pas n'a encore une fois pas de valeur!

Marre de ces réalisateurs qui se plaignent de n'être payés que les jours de tournage quand il y en a 10 et que la préparation d'un documentaire demande 2 à 3 mois!

Marre de ces artistes et techniciens qui fabriquent du rêve, de la réflexion, de la détente, des émotions et qui nous le font remarquer! N'ont le droit de se défendre que ceux qui ne nous font pas rêver, sinon, on se rendra compte que derrière ces oeuvres artistiques, ces émissions de tv, ces morceaux de musiques, ils y a des gens et pas seulement du rêve! C'est briser nos rêves que de nous dire que derrière les médias il y a du travail, beaucoup de travail! Comment ça, ils ne sont pas nés comme ça?!

Marre de ces intermittents qui cotisent deux fois plus ainsi que leur employeurs, que dans les autres métiers et qui se plaignent de ne pas pouvoir toucher le chômage!

Marre de ces intermittents qui cotisent sans jamais faire leurs heures et donc toucher des assedics.

Marre de ces intermittents disponible dans l'heure, le jour et la nuit, qui ne partent pas en vacances, attendant du travail et bien souvent trop fauchés! De toute façon, on ne voudrait pas d'eux sur nos plages, ils risqueraient de se mettre à gratter "jeux interdits" moins bien que nous, car c'est bien ça un musiciens, non?

Marre de ces intermittents qui cotisent pour les congés payés et qui les touchent en plus! C'est vraiment lamentables!

Marre de ces intermittents qui n'ont pas le droit d'être malades, ça donne du tord aux autres métiers quand on les voit aller travailler avec 40° de fièvre, tandis que certains sont en congés maladie! Bah oui, intermittent malade, intermittent sans salaire!

Marre de ces intermittents qui se plaignent de ne signer leur contrat qu'une fois le travail terminé! Si ils le signaient avant, on aurait plus de mal à dire qu'ils travaillent et donc plus de mal à les virer!

Marre de ces intermittents qui se plaignent de leur statut unique dans le monde! C'est vrai, en Belgique, Canada et d'autres pays, on appelle ça le "statut d'artistes", pas "d'intermittents". Aux Etats Unis et en Angleterre, on les paient 3 fois plus qu'en France et ils en se plaignent pas!

Marre de ces intermittents trop nombreux et trop passionnés! Ceux qui ne font pas leurs heures ne sont jamais intermittents, il ne suffit pas de le déclarer pour l'être. Le plus dur étant bien entendu d'y rester! Et bien ceux qui restent et qui travaillent, "qu'ils crèvent comme ça a été dit plus haut". On aura enfin une bonne raison de télécharger les séries américaines parce qu'il n'y aura plus que du "Taxi", "Les bronzés" et autres superproductions, plus que du "RIS", "Cauet", ... ah ben non, y aura même plus ça, car ça aussi c'est fait par des intermittents... Bah de toute façon, la tv ça provoque des crises d'épilepsie, la musique c'est nul et les j'avais pas envie de sortir de chez moi pour aller au ciné ou voir un spectacle, d'ailleurs je préfère vivre sans son ni images!

Mais pourquoi ils ne sont pas engagés à l'année? Bah c'est peut-être parce que sur un film, l'assistant réalisateur travaille 4 mois (2 de préparation, 2 de tournage", le réalisateur 1 an environ, le directeur de casting 1 mois en amont, l'ingénieur du son 2 mois et demi, le monteur 2 mois après le tournage, l'assistant caméra 2 mois pendant le tournage, l'étalonneur (qui donne la couleur finale au film) 2 semaines après le tournage... Et qu'une société de production moyenne produit environ deux films par an car entre la préparation, le tournage, la post production et la diffusion, il y a beaucoup de travail et de temps de travail... Bah les intermittents du coup, après un film, ils doivent en chercher un autre, dans une autre boite de production... Quels glandeurs de pas bosser à l'année dans la même boite...!

Marre de ces intermittents qui se plaignent de leur situations! Ils n'ont qu'à en changer, ainsi que les cheminots, agents ratp, fonctionnaires, avocats, chercheurs, enseignants, étudiants, consommateurs, ... c'est vrai, quand on n'est pas content, on arrête! Allez à 3, on arrête tous de respirer...1....2...3.


Portrait de olipaul
Vote: 
0

Comment penser la culture : rappel
"Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais dans une perspective ”business”, soyons réaliste : à la base, le métier de TF1, c’est d’aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit (...).
Or pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible (...)." C'est signé :
Patrick Le Lay, PDG de TF1 (interrogé parmi d’autres patrons dans un livre "Les Dirigeants Face Au Changement" - Editions du Huitième Jour)
Pascale Ferran ne nous divertit pas, ne nous détent pas et ce faisant, nous empêche de boire du coca, c'est pas très sympa !!!!


Portrait de bardamu
Vote: 
0

à ceux qui ne veulent ou ne savent pas écouter
je reviens à la charge une troisième fois... car si, au lieu de protester sans écouter, les détracteurs de Madame Ferrand avaient écouté un peu, et utilisé leur cerveau à autre chose qu'à faire ce que leur réserve TFI (macher et digérer de la publicité) ils auraient pu constater que cette dame a parlé en majorité d'autres choses que des intermittents du spectacle, et a surtout parlé du cinéma, de son financement, de la fracture entre film "riche/divertissement" et "film pauvre/artistique", elle invoque tout autre chose que le problème des intermittents. Alors, réduire son discours à un discours corporatiste est un discours, de votre part encore plus réducteur.... "Tirer vers le bas le goût du public", dit-elle, la réaction de certains ici témoigne justement de l'avilissement culturel en FRance. Au royaume des aveugles les borgnes sont rois, et ici, sur ce blogue, il y a sinon des aveugles, du moins des borgnes et des bornés.


Portrait de bardamu
Vote: 
0

Attaque contre le Medef scandaleuse ?
Le fait que Madame FErrand attaque le Medef, et pas l'ensemble des patrons, il faut peut être réfléchir (je pense au deuxième post de ce blog) est justifié dans le sens où il est particulièrement critiquable que le statut des intermittents soit utilisé par de grandes firmes, par des boites de productions, des chaînes de TV ou de radio, qui préfèrent laisser leurs techniciens dans l'intermittence plutôt que de les salarier tout court. Lorsqu'on regarde des émissions aussi intelligentes que la "méthode Couette", on devrait se renseigner et savoir que très certainement la boite de prod utilise le statut des intermittents.. Question : Cauet et autres avatars de la sous culture sont-ils intermittents ?

Ce n'est pas le MEdef, mais c'est bien lui qui s'active poru cette réforme qui ne corrige pas les dérives de ce statut, mais au contraire renforce ces dérives.

Par contre, je suis d'accord pour dire que certains intermittents, qui n'ont rien à voir avec le Medef et les grandes boites de prod, n'ont eux non plus rien à faire dans le système intermittent et le détourne. Les amis intermittents (trois) que je connais reconnaissent le besoin de réforme et les dérives provenant de certains intermittents, et surtout de certaines entreprises qui exploitent cette assurance pour leur propre fin alors qu'ils n'en ont pas besoin.

PS : si quelqu'un sait où je peux trouver l'intégralité du discours en TEXTE, je suis preneur. Pouvez vous mettre un lien si vous avez trouvé ce texte sur le net ?


Portrait de bardamu
Vote: 
0

un très beau discours (ps : un non intermittent)
Le discours de madame Ferrand était un discours remarquable, tant dans la réalité qu'il décrivait que dans son style, et sa précision. DE plus, il change totalement des interventions habituelles.

Evidemment cela peut dérouter les réactionnaires, et surtout ne pas intéresser les gens pour qui la culture rime avec Arthur, JUlien Coubert, Fogiel ou autres aneries.

Ce discours n'avait rien des interventions habituelles des intermittents et mettait le monde du cinéma devant la triste réalité de leur monde. Ce discours a mis les points sur les "i" de ceux qui sont présents durant la cérémonie et, souvent, eux, sont les privilégiés du système. Que les supposés artistes qui vont se prostituer sur les émissions aliénantes culturellement de TF1 ou autre réfléchissent aux "petits" qui les font vivre.


Portrait de Intermittent
Vote: 
0

Réponse d'un intermittent
Bonjour chers bloggueurs, mais une mise au point me semble nécessaire !

Les régimes spéciaux pour intermittent existent dans d'autres pays, Belgique, par exemple et ce régime a réussi jusqu'a maintenant a éviter que la culture française soit bouffée toute crue !!!

Les chaînes télés dans leurs ensembles profitent largement du système de l'intermittence et sont souvent montrées du doigt, à défaut d'être
condamnées, concernant la fraude à grande échelle avec ce type de contrats......Ces chaînes ne pourraient pas vivre longtemps sans eux..... et oui sans équipe technique, sans comédiens, fini les programmes et fini la pub pour le temps de cerveau disponible.

C'est marrant, pas un d'entre vous, ne l'ouvre pour dénoncer les subventions
et autres aides que touchent les paysans, qui cassent tout impunément. Pas un, ne critique une grande partie de la médecine qui à travers les remboursements de la Sécu est assistée. Pas un ne parle des aides directes et indirectes aux entreprises, qui les empochent depuis 25 ans, sans pour autant améliorer le chômage qui frappe notre ami Adrien qui verra bien, le
jour ou il se frottera au travail, comment sont "certains patrons" et s'il ne se fera pas traiter comme un "chien" un jour ou l'autre quand on lui montrera la porte parce qu'on a plus besoin de lui.....
Nous sommes trop nombreux, entièrement d'accord, mais la faute à qui, pourquoi le service d'ordre de la télé réalité se retrouve intermittent par exemple...
Quand à notre statut de "privilégiés' et de "surprotégés" avant de dire de grosse bêtises renseignez-vous,un rapport officiel montraient que 85% des intermittents indemnisés étaient en dessous du SMIC sur une année !!!! et demandez donc à nos chers politiciens de tout bord et tout poil, s'ils ne bénéficient pas de statuts particuliers et privilèges en tout genre, de régime de retraite spéciale, d'indemnités conséquentes (les députés pourront toucher maintenant grâce à une loi votée dernièrement, plus de 6 mois de leurs indemnités s'ils ne sont
pas réélus, c'est magique....... et ça c'est avec votre pognon !!!)

Parce que contrairement à ce que vous pouvez croire, pour avoir droit à des indemnités, un intermittent est comme tout le monde, il doit travailler et ces fameuses 507 heures qui vous semble ridicules, dans nos métiers sont
plus compliquées à faire qu'ailleurs, j'entends des heures payées normalement comme pour chaque travailleurs de ce pays. Or nous sommes loin de cela, répétitions non payées, cachets bien en dessous des tarifs syndicaux, travail à la recette et parfois même pas payé du tout parce qu'un petit malin est parti avec la caisse, ou que simplement on tourne pour un jeune réalisateur qui n'a pas de moyens en misant sur l'avenir ou qu'au dernier moment on vous paye au noir en liquide et que si vous n'êtes pas content c'est pareil..... Quand à la femme du sidérurgiste qui fait ses cachets à 6000 euros les doigts dans le nez, tant mieux pour elle mais c'est loin d'être la mùajorité des intermittents.
Je vous signale également que, quand on la chance de travailler comme moi régulièrement, on paie des charges et pas comme tout le monde (pour nos employeurs les charges sont doublées, réglementation unique en France par
rapport aux autres professions), et que contrairement à tout le monde quand
on travaille trop on ne nous comptabilise pas tout nos cachets, ils sont bloqués à 28 maxi par mois ou 208 heures maxi. Dans le théâtre privé où l'on joue de 32 à 35 fois par mois on perd de 4 à 8 cachets sans parler des heures de doublage ou de tournage pour certains. Alors le coup du "celui qui veut travailler plus doit gagner plus" on y croit pas tellement.......
En plus on ne peut pas légalement travailler à côté comme le suggère un bloggueurs sinon on perd ce fameux statut qui nous aide simplement à passer des périodes plus difficiles. Un intermittent qui ne travaille pas, qui plus
est, un comédien, est une personne malheureuse comme tous ceux qui n'ont pas ou ne trouvent pas de travail.

Nous ne travaillons par pour être aux ASSEDIC mais pour être sur scène, en coulisse, dans une équipe de tournage, pour vivre normalement de nos métiers que l'on a choisi souvent par passion.

Si effectivement l'intermittence et les intermittents n'existaient pas, il n'y aurait pas de cérémonie des Césars, plus de cinéma, de théâtre, la grande majorité des gens qui travaillent dans la petite lucarne ou sur grand écran, sur les planches, devant ou derrière en coulisse sont des intermittents, réfléchissez avant de "descendre et de critiquer" des métiers que vous ne connaissez pas. Si vous aviez écouté le discours de Pascal FERRAND, elle ne
disait pas autre chose, et si la machine intermittente s'arrête de tourner,
si vraiment les intermittents bloquent les tournages, les spectacles et les émissions, vous comprendriez peut être qu'au delà "des vedettes et des stars", il y a tout un monde de "travail et de travailleurs spéciaux et spécifiques"...

Alors la prochaine fois que vous allumerez votre télé, pensez-y.

Et si on doit tous crever comme le suggère Miloss et ben vous creverez d'ennui devant vos écrans vides......


Portrait de sorel
Vote: 
0

pauvre france
Pascale Ferrand essaie de défendre ce que la France a de plus beau, ce qui a fait et ce qui doit rester son excellence et son rayonnement dans le monde:Sa culture.
La culture fait partie de son histoire. Et si aujourd'hui nous pouvons encore être fiers d'être indépendants des USA, c'est aussi grâce aux personnes qui travaillent dans l'industrie culturelle.
Ils défendent notre cinéma, notre théatre, nos créations, comme beaucoup d'entre nous défendent leur entreprise menacée de délocalisation.
Une France avec une culture totalement americanisée, sera une france à genou.
Merci Pascale Ferrand


Portrait de madras
Vote: 
0

P. F. aurait-elle raison...
... au vu de la teneur d'un grand nombre de ces messages ? Les profs ont trop de vacances (salaire annuel calculé sur 10mois et divisé par 12 pour 1 mois ), les intermittents sont des privilégiés (il faut 576 h sur 10 mois de travail pour 243 jrs d'indemnités./)... Pour certains, il n'y a que des privilégiés en France, sauf bien sûr, eux-même... P.F. a essayé de parlé à nos intelligences... C'est tout


Portrait de pepe_76
Vote: 
0

pour toinou75
franchement oui les intermittents ont un régime de faveur un salarié doit travaillé 4 mois sur les 6 derniers pour avoir le droit au chomedu, les intermittents eux font 42 dates sur 11 mois et ils ont le statut....

c'est pas un privilège ça???

quand au cachets parlons en : 1 cachet = 12 h00 de travail, mêmes pour une striptesease qui fait des passages de 20 mn et qui faits 3 ou 4 discos par week end....

3 ou 4 discos = 3 ou 4 cachets , tu travailles 10 semaines tu as le statut pour un an, avec un 40-50 euros par jour de chomage alors qu'un intérimaire qui touche 1300 euros par mois se retrouve a 850 euros de chom....

et en plus les intermittents ont mêmes des congés (arghh la je m'étrangle), comme ils ont ravaillé dur toute l'année, il y a un mois ou ils touchent leurs 1500 eu de chom + presque autant de cp....


Portrait de T_T
Vote: 
0

toinou75
T'en demande trop, sur ce blog t'as une belle vitrine de ce qu'on reproche le plus aux français : d'avoir un avis sur tout sans connaître quetchi au sujet; un reproche que m'a fait un ami chinois en me disant j'en ais marre des donneurs de leçons qui savent mieux que moi ce qui se passe en chine... remise en question = 0


Portrait de Aristide
Vote: 
0

C'est ça la société
Les marins-pêcheurs, les éleveurs, les agriculteurs et bien d'autres touchent des subventions pour pouvoir exercer leur profession. C'est juste et c'est bien.

Par contre il est scandaleux de donner des subventions à des chefs d'entreprise qui aussitôt celles-ci touchées mettront la clé sous la porte au mépris de leurs employés. C'est là qu'est le vrai scandale. C'est celui-là qu'il faut dénoncer.


Portrait de ff
Vote: 
0

Ennui
Je soutiens les intermittens mais des discours comme ça favorisent plus le zapping que le soutien...


Portrait de pioo
Vote: 
0

permettez moi de remettre les pendules à l'heure
je lis des choses un peu bizarre dans les commentaires je suis donc obligé de réagir.
"Pas trés sexy le discours face à un produit marketing qui doit faire rever qu'on apelle le 7eme art." Merci à Goldies de me tendre cette perche.
Le cinéma est depuis le debut , depuis sa creation une "industrie", un spectacle public payant et c'est un veritable paradoxe pour ce qu'il le considere comme un art, et qui voudrait le voir loin de toutes les affaires commerciales. Cependant Pascale Ferran fait la part des choses, elle parle de cinema du milieu, celui de truffaut par exemple, qui savait faire coincider d'un coté la popularité de ses films et un rayonnement culturel fort. Elle critique le système qui veut que puisque la télévision finance pour la plus grande part le cinéma français, les films sont axés uniquement sur le profit et on nous sert plus que des films de merde. Donc ceux qui ont du talent, un vrai talent cinematographique ne peuvent pas percer.
Et ça va aller de mal en pis. Si on considere que tout les jeunes cineastes baignent actuellement dans ce climats de production sous qualitative, ils feront la meme chose, pensons à nos enfants.
Vous ne vous rendez meme pas compte combien le cinéma est une chose importante, une invention encore toute jeune qui part deja en miettes à cause de l'argent. Vous parlez de divertissement, mais racontez vous des blagues, je ne sais pas moi ! Le cinéma peut etre un divertissement mais il peut aussi apporter la reflexion.
Pas tres sexy alors hum hum, ben ok, s'il faut baisser les bras, mieux vaut le faire tout de suite.
Rendez vous simplement compte combien Pascale Ferran sait de quoi elle parle. C'est bien son milieu, comme c'est le mien.
Elle a raison sur toute la ligne elle se bat pour que la culture soit vivante et reelle.
Si elle nexistait pas, le cinéma aurai une drole de face, elle n'est pas la seule mais elle fait parti des gens qui tire vers le haut le 7eme art par sa connaissance de la question.


Portrait de Goldies
Vote: 
0

antinomique
C'est pas très sexy un discours syndical....face à un produit marketing qui doit faire rêver et qu'on appelle le 7ème art. Soporifique...voir même indigeste et qui n'empêche nullement ceux qui ont du talent de percer!


Portrait de Moebius
Vote: 
0

Sujet complexe et très mal expliqué par les médias
Bonjour, ce que Pascale Ferran a expliqué hier soir, c'est que le régime des intermittents qui était basé sur la mutualisation, et que depuis quelques années, le medef avec des représentants syndicaux minoritaires (moins d'un tiers de l'ensemble des intermittents) tentent de faire passer un protocole qui soit basé sur la capitalisation (plus je gagne, plus je touche d'indemnités !). Ceci engendre "l'expulsion" de nombreux intermittents parmi les plus fragiles. Je ne dis pas qu'il n'y a pas eu d'abus, mais des profiteurs il y en a partout ! En parlant du déficit de cette caisse, un collectif d'intermittents, avec le soutien de syndicats (majoritaires), d'économistes, de politiques (de gauche comme de droite), a proposé un protocole permettant de remettre les pendules à l'heure en réduisant de manière significative le déficit. Résultat : néant - ils ne sont pas écoutés et le déficit se creuse de jour en jour. Le medef est ravi, dans quelques temps les intermittents n'existeront plus et le système culturel français sera à l'image de TF1 : standardisation et nivellement par le bas !
C'est comme l'écologie, tant que le désastre ne sera pas arrivé, les gens ne réagiront pas !


Portrait de yannd21
Vote: 
0

Moi je dit
que la politique de la culture est faite comme la politique de droite que l'on subit , TOUS pour les riches , les autres , demmerdez vous !


Portrait de Claudiaz
Vote: 
2.46392

Adriien à 23h22
"A l'écouté, on dirait que le Medef considére les salariés comme des "chiens"."

C'est pas le cas au moins???? J'ai déjà écouté des conversations de patrons entre eux et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il considére leurs salariés comme des m****
Bien entendu, c'est comme partout, il y'a des c***


Portrait de boulette
Vote: 
0

l'horreur
Mme Pascale ferrant n'a fait que plomber l'ambiance,alors que Valèrie Lemercier ètait brillante et drôle.J'ai fait comme josèe,j'ai coupè le son,et ........j'ai zappè.
ARRETEZ DE PLEURER LES INTERMITTANTS, IL Y A PLUS MALHEUREUX QUE VOUS.


Portrait de pepe_76
Vote: 
0

marre de vous entendre pleurer
bon voila, ma femme est intermitente, elle faits ses 43 cachets en 10 mois et elle gagne plus que moi qui travailles en tant q'ohq dans la sidérurgie : est ce normal????, je sais c'est incroyable mais c'est vrai !!!!!
quand je faits des repas avec ses collègues ils gagnent tous plus que moi et bossent en moyenne 1 à 2 fois par semaine, et en plus ils pleurent leurs races ces feignants !!!! je vous jurent que c'est vrai, en général quand je suis la la soirée finit en pugillat verbal car ils m'énervent ces vampires de la société.....
s'ils veulent vivre en faisant gring gring avec leurs guitares c'est leurs problèmes, mais ils n'ont pas le droit de le faire sur le compte des travailleurs français.....
faudra se mettre ça dans la tête....
un dernier détail : ma femme a un couple d'amis magiciens (intermitents) au mois de cécembre ils fonts une quinzaine de dates à 5-600 euros la date, et ils touchent du chomage pour laes jours ou ils ont pas bossé, non mais on se fout de qui, franchement????


Portrait de tvstef
Vote: 
0

Ils ont tué leur propre système
Je penses que les principaux responssables de l'effondrement du système des intermittents sont les intermittents eux même. Beaucoup ont profité et abusé de se système...


Portrait de haplo
Vote: 
0

merci à Tonton
qui pour les manifestations du bicentennaire de la révolution a multiplier par 5 le nombre d'intermittents du spectavle en une fois.
Depuis on est dans la merde.
J'ai dans mes amis (relations) un clown (c'est pas une insulte c'est son métier) qui passe 2 mois par ans en spectacle dans les maisons de retraite et les école de la région de Dunkerque.
Les 10 autres mois de l'année, ils restent à la maison avec le montant des allocs (et il bosse au noir dans l'automobile).


Portrait de etincelle
Vote: 
2.8

Au Boulot
Assez les intermittent,L'etat ne peu pas tout faire,L'etat c'est nous,vous.Aussi au lieu de ce lamenter chercher des petit jobs,cela vous occuperas.


Portrait de josee75018
Vote: 
0

lamentaaaabbbllleeee
y en a marre.....j'ai coupé le son....et à force j'ai zappé......moment le plus pénible de la soirée....... mission accomplie??????!!!!!!


Portrait de pasrapide
Vote: 
0

Je pense que le pb est ailleurs
dans les intermittents on trouvent des choses très drôles: mon meilleur ami est intermittent depuis 9 ans et sa femme 5 ans. Lui il est cuisto et elle est chauffeur de bus!!! Mais comme il ne travaille que pour le cinéma, les pubs ou les spectacles (c'est mieux payé) et bien ils sont intermittents.
Alors c'est certain à mélanger les choses ont abouti à des énormités.

Combien de métiers du spéctacle ou cinéma ne peut être pratiqué que dans ces disciplines? Acteur, réalisateur, scripte, son, lumière, caméraman, accessoiriste. Je dois en oublier quelque un, mais c'est à peu près tout. Alors faisons le ménage et ensuite rediscutons du pb.


Portrait de Adriien
Vote: 
2.714285

Je suis entierement d'accord avec toi Vincicom...
par apport à ta réponse sur mon commentaire.


Portrait de Yatre
Vote: 
0

A Vincicom
Je ne suis pas certain que les intermittents soient heureux de ne pas travailler (il ne faut surtout pas se faire oublier au risque d'avoir encore plus de mal à retrouver un job) !

Et on ne peut pas vraiment débattre sur le fait qu'ils soient plus nombreux que le nombre de postes proposés ; quand quelque chose nous passionne on essaye de vivre/travailler avec...

(Je trouve l'argument "ils ont qu'à changer de métier" assez moyen...)


Portrait de tefric
Vote: 
0

... et mettent en évidence
ceux qui sont déjà tirés vers le bas par une certaine économie...


Portrait de Yatre
Vote: 
0

Allons, allons, ...
Sans intermittents, vous ne pourriez plus critiquer grand chose ;)


Portrait de margaillou
Vote: 
0

ça devient lassant
tjrs les mèmes propos ,les mèmes revendications ,attention ça va finir par lasser!!!!


Pages

Top 15 des membres du jour

1
PseudoIlluZion - (27 commentaires)

2
Milie01 - (25 commentaires)

3
Kaelya75 - (24 commentaires)

4
dolphins - (24 commentaires)

5
Celya30 - (24 commentaires)

6
Eclipse - (21 commentaires)

7
Steph38 - (19 commentaires)

8
thierry_70 - (18 commentaires)

9
Soso87 - (18 commentaires)

10
Patrick83 - (17 commentaires)

11
pistouille - (14 commentaires)

12
Lilounette92 - (12 commentaires)

13
PtiGlaçon - (12 commentaires)

14
Caramella - (9 commentaires)

15
Koro - (3 commentaires)


Haut de la page