29/02/2016 15:57

Accusé d'antisémitisme, Siné attaque Le Point et Bernard-Henri Lévy en diffamation

Le caricaturiste Siné, ancienne figure historique de Charlie Hebdo, a porté plainte en diffamation contre Le Point et le philosophe Bernard-Henri-Lévy, qui l'a accusé d'antisémitisme dans le magazine, selon un communiqué.

"Siné, pourtant peu susceptible, en a plus que marre des insultes obsessionnelles (raciste, antisémite) proférées à la moindre occasion et dans tous les médias par Bernard-Henri Lévy (...) Il a décidé de le poursuivre pour injures et diffamation", annonce son journal, Siné Mensuel, dans un communiqué transmis lundi.

Siné appelle également ses soutiens à signer une pétition, dans cet énième épisode de la bataille judiciaire qui a a marqué la carrière de cet humoriste. Maurice Sinet, alias Siné, 87 ans, reproche à Bernard-Henri Lévy de l'avoir présenté comme "un ancien de Charlie, viré pour antisémitisme et racisme", dans une chronique parue en janvier dans l'hebdomadaire. "Monsieur Siné peut raconter ce qu'il veut et faire tous les procès du monde. Rien n'effacera la honte des propos tenus, en 2008, sur la +fiancée juive+ du fils de Sarkozy", a répondu Bernard-Henri Lévy, rappelant plusieurs déclarations du caricaturiste.

En 2008, Siné avait été licencié de Charlie Hebdo par son rédacteur en chef, Philippe Val, après avoir ironisé dans une chronique sur une éventuelle conversion au judaïsme de Jean Sarkozy. Journalistes et intellectuels s'étaient alors divisés entre pro-Val et pro-Siné. Siné avait été alors poursuivi par "La Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme" (Licra) pour "incitation à la haine raciale", mais il avait été relaxé par le tribunal, qui avait considéré que ses propos tenaient plus de la satire que de l'antisémitisme.

Bernard-Henri Lévy était été cité comme témoin par la Licra. Siné avait riposté en portant plainte en diffamation contre le journaliste Claude Askolovitch, qui l'avait taxé d'antisémitisme, mais avait été débouté par le tribunal en 2009. En 1985, Siné avait été condamné pour "provocation à la discrimination, à la haine et à la violence raciales", pour des propos tenus sur la radio Carbone 14.

"Je suis antisémite depuis qu'Israël bombarde (...) Je veux que chaque juif vive dans la peur, sauf s'il est propalestinien. Qu'ils meurent !", avait lancé Siné peu après l'attentat en 1982 de la rue des Rosiers, qui avait fait six morts. Il s'était ensuite excusé publiquement, attribuant son "dérapage incontrôlé" à l'alcool.


Bernard-Henri Lévy dérape en liant l'affaire... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jilou1994
29/février/2016 - 22h57

C'est bizarre que quand il s'agit des propos sur les musulmans on est tout de suite plus indulgent. Bizarre, vous avez dit bizarre? Comme c'est bizarre...

Portrait de Eugénie
29/février/2016 - 19h19

L'entarteur est demandé d'urgence!

Portrait de Hercule Poirot
29/février/2016 - 18h46

Un jour, j'aimerai que l'on m'explique au nom de quoi ce Bernard Henri Lévy est présent partout, tout le temps, toujours à ramener sa fraise 24H/24H!! C'était choquant, lors des évènements en Ukraine de le voir sur le perron de L’Élysée en compagnie de Monsieur Hollande et d'un Ukrainien dont le nom m'échappe (ancien boxeur) qui assurait le gouvernement de transition et ensuite de le voir ramener sa grande gueule sur le Maidan en train de haranguer les ukrainiens et d'insulter Monsieur Poutine!! Désolé d'être vulgaire, mais ce bonhomme est juste un fouteur de merde, partout où il passe, la vie trépasse

Portrait de Crouteux
29/février/2016 - 17h26
Bhl c'est un tueur ,pauvre de lui des centaines de mille morts sur la conscience....
Portrait de Général Veers
29/février/2016 - 16h32
Seigneur vador, vos ordres ont été mis en place l'enceinte est sécurisée !
Portrait de Père Siffleur
29/février/2016 - 16h05
Mr Siné est un grand monsieur , Respect !

Les plus vus