15/02/2007 06:43

Feu vert pour le rachat d'Endemol France

Le groupe néerlandais de production audiovisuelle Endemol, inventeur de la télé-réalité et notamment de "Big Brother", a obtenu mercredi le feu vert au rachat d'Endemol France, valorisé à 450 millions euros, lors d'une assemblée générale extraordinaire à Amsterdam.

Cette fusion de deux sociétés contrôlées à 75% par Telefonica, ouvre la voie à leur vente par le groupe espagnol.

Selon la presse espagnole, le magnat des médias australo-américain Rupert Murdoch pourrait être intéressé par l'achat d'Endemol.

Par ailleurs, selon le Times, Telefonica va mettre aux enchères Endemol, valorisé à 2,6 milliards d'euros à la Bourse d'Amsterdam, dans les prochaines semaines, après avoir mandaté Merrill Lynch comme banque conseil dans ce dossier.

Endemol France était une filiale d'Endemol Holding, autre composante du géant des télécoms espagnol Telefonica.

Endemol estime la valeur Endemol France à 450 millions d'euros. Sur ce montant, 194 millions euros seront bloqués pendant quatre ans et dépendront de la performance d'Endemol France.

(Source: AFP)

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de chris 29
15/février/2007 - 16h47

et arthur
que devient'il, il a pris son fric au moins avant sans cela dans les boites que des pois chiches

Portrait de woki001
14/février/2007 - 14h09

Et voila! on a tous craché
sur Endemol.

C'était dirigé par la France et piloté par l'étranger. Maintenant, cela va être dirigé et piloté par le vilain capitaliste américain. On est tous content.

Portrait de Goldies
14/février/2007 - 13h54

pour 2 milliards d'euro
on peut financer et changer tout le système de l'Education nationale actuel.....;ha! les grands choix de l'existence

Portrait de Cyril Adriaens
14/février/2007 - 13h39

Come back...
Et le bébé revient au berceau... En espérant que la télé-réalité n'en deviendra pas plus trash...

Portrait de Netoile
14/février/2007 - 13h25

Murdoch
En effet Endemol (et ses productions) seraient bien du style Murdoch ... qu'on ne peut pas soupçonner de faire dans le hautement intellectuel (ni même culturel, il me semble) ...

Les plus vus