27/04/2015 12:28

Akhenaton répond aux critiques après sa pub pour Coca-Cola

Le Marseillais a tenu à mettre les points sur les « i » après les nombreuses critiques qu'il a pu recevoir suite à son partenariat avec la marque Coca-Cola.
Akhnaton a donc saisi sa plume et a adressé une lettre ouverte à tous ces « pseudos-fans et haineux qui déversent leur fiel sur la toile » comme il les appelle.
Il écrit : « Mon ami(e), je déplore de devoir me justifier à chaque fois que je fais une interview ou un morceau, dans ce pays aujourd'hui, on ne peut plus rien dire, ni faire sans être la cible d'une minorité aigrie, mais très active sur le net. »
Puis il ajoute : « D'abord, ils ne m'ont rien imposé artistiquement, j'ai écrit un morceau de 2 mn 40 qui est une adaptation d'un titre en anglais existant. Les valeurs défendues dans ce morceau sont les mêmes que j'évoque dans le titre "Je suis en vie" issue de mon album solo sorti il y a 6 mois, la quête intérieure du bonheur, c'est peut-être pour ça d'ailleurs qu'ils m'ont contacté... »
Avant d'expliquer que cela lui « a permis de reverser mon cachet à des associations caritatives (Action contre la faim, la fondation Abbé Pierre, Terre des hommes Valais, et l'association pour les enfants malades de Pascal Olmetta).»
La rappeur emblématique raconte également avoir fait part de son « profond désaccord avec l'emploi de l'aspartame » à la marque expliquant penser « peut-être un peu trop naïvement, que les artistes, justement, peuvent faire changer des choses... "Hold-up mental. »
Il termine en concluant : « Mais quelle ironie d'être crucifié pour une pub par des individus qui justifient des actes d'une violence insensée. Rendez-vous en 2017 avec des gouvernants à la hauteur de notre culture, de notre générosité et de notre traitement de l'information. »

AKH profite de cette lettre ouverte pour publier des photos de sa maison, taguée il y a quelques semaines.

Il écrit : "l y a quelques semaines, Le Figaro.fr a utilisé un titre « accrocheur » qui ne reflétait en rien mes propos pour résumer une interview que j’avais donné sur Europe 1. Ce qui a eu pour conséquence directe, ces inscriptions sur les murs de chez moi, je n'ai pas porté plainte. Comprends mon ami(e) que je sois un peu à cran quand le virtuel prend une tournure réelle.
Mais pour qui se promène avec une peau de Lion sur le dos, il faudra être un fauve quand les vrais Lions vont venir, ce qui ne saurait tarder."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Gallus
12/mai/2015 - 00h29

+5

Portrait de Gallus
12/mai/2015 - 00h29
2015 a écrit :

joey star invite a l'elysée ,Akhanaton  qui travail pour jack lang et coca.

heureusement qu'il reste b2o

Que des winners

Portrait de Gallus
12/mai/2015 - 00h29

Business is business

Portrait de Jess13
27/avril/2015 - 14h49
Il fait ce qu'il veut quand même, il est obliger de se justifier ! En tout cas très joli morceau j'ai beaucoup aimer !
Portrait de alekine1
27/avril/2015 - 13h58

Pub bizarre mais la chanson n'est pas trop mal même si j'avoue que je ne suis pas amateur de Rap. Le seul bémol c'est quand on essaie de garder le bon nombre de pieds par rapport au rythme et donc qu'on accélère ou monte pour qu'on ne le remarque pas. Mais ca c'est le rap.

Portrait de davidduky79
27/avril/2015 - 13h26

As-tu écouté l'interview en entier, ou juste lu un titre accrocheur sur un pseudo site journalistique?

Les plus vus